#rmsradio

#rmsradio
Sens et engagement, la promesse de Bloomr aux collaboracteurs·trices !
Par : Claire Vély
0

A mi-chemin entre engagement et quête de sens, Bloomr offre enfin un outils qui permet de trouver ou re-trouver de l’épanouissement dans l’emploi. Noémie Martin-Pascual nous sert de guide armée de toute sa bienveillance…

 

Bonjour Noëmie vous êtes Cofondatrice de Bloomr, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vos parcours et sur les raisons qui vous ont poussé dans cette aventure ?

Après une école de commerce et une spécialisation dans l’entrepreneuriat, j’ai travaillé pendant plusieurs années comme responsable marketing dans diverses startups, en France et à l’étranger. J’ai senti très vite que je n’étais pas tout à fait à ma place, je ne me sentais pas épanouie dans ce métier qui manquait de sens pour moi. Bref, j’avais envie d’autre chose mais sans savoir de quoi !
J’ai entamé une réflexion personnelle sur le sujet et me suis mise à lire énormément de choses et à tester de nombreux outils. En parallèle, j’ai lancé un blog pour répertorier ce que je trouvais d’utile qui pourrait servir à d’autres dans la même situation que moi. C’est dans ce cadre que je suis entrée en contact avec l’équipe de Bloomr, qui existait depuis plusieurs mois déjà. L’équipe manquait d’une personne qui créerait du contenu, ce qui tombait à pic ! Comme nous étions sur la même longueur d’ondes, je les ai très vite rejoints pour démarrer le blog de Bloomr. Depuis, j’ai aussi co-écrit les différents programmes que nous proposons avec Virginie Boutin et je m’occupe aussi de la partie marketing et éditoriale.

 

Ce projet possède-t-il une philosophie particulière ? Bloomr, ça fonctionne comment exactement ?

Depuis le début, Bloomr s’est bâti sur des valeurs très fortes : optimisme, partage et bienveillance. Nous avions envie de prouver qu’être heureux au travail, c’est non seulement possible, mais qu’il y a mille façons de l’être, et que c’est à chacun de trouver la sienne.
Pour aider ceux qui s’interrogent à devenir acteurs de leur épanouissement professionnel, nous avons conçus des programmes en ligne, qui permettent d’avancer sereinement…et avec plaisir !
  • Qui suis-je ? pour mieux se connaître et se reconnecter à ses talents
  • Donner vie à ma prochaine étape pro pour faire le point sur ses aspirations, et préparer sa prochaine étape
  • J’Ose ! pour développer l’audace et l’esprit d’initiative dans son quotidien professionnel, car il n’y a pas de développement sans action
Etant donné que ce n’est pas toujours facile de réfléchir sur soi, les utilisateurs ont la possibilité d’être accompagnés individuellement par des coachs professionnels. Dans chaque programme on retrouve les mêmes ingrédients : un discours positif, une approche pragmatique, un contenu riche et varié accessible au plus grand nombre, et des coachs bienveillants.

Ces programmes sont disponibles pour les particuliers et aussi pour les entreprises, qui mettent nos programmes – adaptés à leurs besoins – à disposition des collaborateurs.

Nous travaillons main dans la main avec les directions RH pour les accompagner sur toutes les problématiques qui ont un lien avec l’épanouissement : mobilité, QVT, développement personnel, et bientôt le management avec un programme dédié aux managers car ils sont un maillon essentiel.

 

Si vous deviez convaincre une entreprise d’utiliser Bloomr, que lui diriez-vous ? Quel est l’intérêt pour les collaborateurs ?

Nous en avons déjà convaincu beaucoup, et de toutes tailles ! Ce qui les convainc je crois c’est la sincérité de notre démarche, la qualité du produit, et son prix « démocratique » qui permet de le proposer à tous. L’intérêt pour l’entreprise c’est de permettre au collaborateur de prendre le temps d’une réflexion approfondie,  ce qui lui permet de devenir acteur de son épanouissement. Le collaborateur donne du sens à sa vie pro, et son engagement est revitalisé.

 

Qui se cache derrière Bloomr, vous nous présentez davantage votre équipe ?

Bien sûr, d’autant plus que nous sommes assez atypiques : nous sommes 6 cofondateurs et cofondatrices, 3 hommes et 3 femmes, entre 25 et 45 ans, aux histoires et aux compétences très complémentaires. Cette diversité est une grande richesse !
Virginie est linguiste de formation, coach certifiée, elle co-conçoit les programmes avec moi et accompagne les participants avec une communauté de coachs partenaires qu’elle anime.

Laurent et Simon sont nos deux ingénieurs, Simon est notre CTO et Laurent, qui a lancé Bloomr il y a 4 ans, assure le liant entre les dimensions produit, technique, et business.

Et puis nous avons notre magic touch, avec Stéphanie (qui est aussi photographe) et Guillaume, notre designer. Ils portent l’originalité de notre univers en termes de design et de ton, et c’est clairement une des raisons de notre succès.

 

En termes d’offre, combien faut-il compter pour profiter de vos solutions ?

Les entreprises achètent des packs d’inscriptions. Le prix de base est de 285€ HT par collaborateur pour un accès global, quel que soit le nombre de programmes proposés. Cela inclut un accompagnement écrit illimité par un coach, et une heure de coaching téléphone ou vidéo.

Certains clients testent sans le coaching oral, mais on observe que c’est un vrai plus dans une démarche de développement personnel comme celle que nous proposons.

Vous voyez le côté démocratique : on est très loin des prix pratiqués dans le coaching traditionnel, ou dans le monde du bilan de compétences par exemple.

 

Comment se passe l’implantation de Bloomr chez vos clients ?

Il y a une étape d’adaptation éventuelle qui prend quelques jours si le client souhaite que nous personnalisions les programmes pour lui, et puis c’est parti. Nous sommes en SaaS (Software as a Service), il n’y a donc rien à installer ou à interfacer, nous sommes capables de démarrer en quelques jours !

 

Avez-vous déjà des retours d’expérience de vos clients et de leurs Talents ?

Oui bien sûr ! Un de ceux qui nous font le plus plaisir (je l’avoue) ce sont les retours de personnes qui ont déjà fait un bilan de compétences avant Bloomr, et qui nous disent s’être sentis beaucoup plus accompagnés avec Bloomr qu’après 14 heures de face à face lors de leur bilan de compétences. Cela signifie que le numérique et le développement personnel sont plus que compatibles, et je crois que nous avons réussi avec le temps et à force d’ajustements successifs à créer un environnement où les gens se sentent bien pour mener ce genre de réflexion. Ce n’était pas gagné au départ, et c’est une vraie fierté.

 

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Nous aimerions que Bloomr devienne la plateforme de référence pour prendre en main et développer son épanouissement professionnel, à chaque étape de sa vie pro. Nous allons pour cela continuer à concevoir des programmes, avec des partenaires dans certains cas.

Nous allons aussi nous développer en langue anglaise, car certains clients nous le demandent : nous avons des clients dans toute la francophonie mais le numérique nous permet de voir beaucoup plus loin.

Et puis, nous tenons à conserver l’aspect social qui nous porte et qui est à l’origine de Bloomr, en offrant Bloomr aux personnes qui n’ont pas les moyens de se le payer mais qui souhaitent eux aussi s’épanouir au travail.

 

Avant de nous quitter, un dernier message à faire passer ?

Oui, j’ajouterais qu’en ces temps où le numérique et les réseaux sociaux grignotent le temps disponible pour une vraie réflexion sur soi, c’est un enjeu de taille d’offrir des services qui sont dans le champ du temps long, et qui nous reconnectent à la fois avec notre humanité et à celle de ceux qui nous entourent : c’est un grand bonheur pour beaucoup, et j’irai même jusqu’à dire que c’est vital !

 

Merci Noémie !

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement, le marketing employeur ou le campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr

Recrutement, Marque Employeur : suivez toute l’actualité #rmstouch !


 

The following two tabs change content below.

Claire Vély

Chief Happiness Officer chez #rmstouch
Claire a décidé d'allier sa fascination pour la place de l'humain dans l'entreprise et sa curiosité pour la digitalisation en entamant sa dernière année d'alternance en tant que Chief Happiness Officer dans la team #rmstouch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *