Téléchargez l’appli #rmsconf et #rmsnews

Téléchargez l’appli #rmsconf et #rmsnews
Bilan 2012 : les 12 tendances du Recrutement innovant !
Par : jean-christophe Anna
10
Tuxboard-23842-3000x1660-580x250

Le Recrutement a-t-il innové en 2012 ? La réponse est oui ! La preuve en 12 points. Original, non ?

Réseaux sociaux pro : Viadeo en grande forme !

Certes, Viadeo et Linkedin ont fait peau neuve cette année en optant tous les deux pour un design noir, visiblement sans se concerter et à seulement quelques jours d’écart. Plus important, les deux plateformes ont lancé la même année une batterie de nouveautés. Mais la vraie tendance selon moi est que pour la toute première fois, Viadeo a tiré le premier sur la plupart des dernières innovations.

iTunes

Cela n’aura sans doute que peu d’impact au niveau mondial, tant l’avance prise par Linkedin est impressionnante : plus de 187 millions de membres au dernier pointage (contre 45 pour Viadeo), le cap des 200 millions sera franchi début 2013. Mais, en ce qui concerne le marché français où Viadeo est toujours leader (6 millions de Français contre 4 pour Linkedin), c’est plutôt sympa de voir que l’innovation vient de David et non plus de Goliath !

En 2012, Viadeo a lancé (enfin) ses pages Entreprises (très réussies) son nouveau profil (plus clair et mieux présenté), sa nouvelle appli mobile (vraiment top), une nouvelle rubrique compétences sur les profils avec la possibilité de les voir confirmer par ses contacts et la nouvelle version de « Viadeo Recruiter » ! Soit autant d’innovations sorties, à l’exception de la dernière, avant Linkedin. Le leader mondial a lui aussi rénové son Profil (plus épuré et avec la mise en avant de vos activités, enfin actif pour tout le monde) et ses pages Entreprise, traduit son interface Recruiter en Français, activé la fonctionnalité endorsements sur sa rubrique « Compétences et Expertise ». Enfin, Linkedin vient d’annoncer lors du Linkedin Talent Connect d’octobre dernier à Londres, le lancement de 3 nouveautés : le Talent Brand Index (baromètre permettant de mesurer l’attractivité de sa marque employeur),la fonctionnalité « followers » permettant de communiquer auprès des personnes intéressées par une page entreprise et les annonces d’emploi sponsorisées, Google like, facturables à la performance qui apporteraient un taux de clics 5 fois supérieur à celui des annonces classiques.

 

La révolution mobile

Cette année 2012 a clairement été un tournant qui a mis sur orbite le Recrutement mobile.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à décliner leur site carrières en version mobile ou à sortir une appli carrières. Ainsi, Deloitte, Accenture, GDF-Suez, Crédit Agricole, Legrand, Aviva, Accor, … ont rejoint cette année les précurseurs de 2011 (Armée de Terre, Orange, Open, BNP Paribas, EDF et KPMG).

Applis-mobiles

Mais la vraie révolution est venue de deux applications innovantes : Rue de l’emploi et JobAroundMe.

Le parti pris de Rue de l’emploi est assez radical : un Jobboard 100% mobile ! Tout, vraiment tout, se fait sur terminal mobile : de la saisie du CV à la candidature côté candidat, de la saisie de l’offre à la consultation de la CVthèque du côté de l’entreprise. La philosophie est simple, penser mobile et non faire du web sur le mobile. JobAroundMe est une application basée sur la géolocalisation des offres (pour le fun également consultables en réalité augmentée) parfaitement adaptée à la recherche le plus souvent locale des candidats et aux entreprises organisées en réseau (grande distribution, banques, hôtels de chaîne, …).

 

Facebook se lance dans le bain du Recrutement

Le Buzz de l’année et sans doute une bombe à retardement pour le marché du recrutement ! Le lancement de « Social Jobs », le « Jobboard » de Facebook a fait couler beaucoup d’encre, forcément. 1 milliard de candidats potentiels et déjà près de 2 millions d’offres, celles des partenaires Work4 Labs, BranchOut, JobVite et … Monster (via BeKnown).

Alors oui, « Social Jobs » est réservé pour l’instant au seul marché US et l’appli bugue pas mal, mais il faudrait être vraiment aveugle et peu lucide pour ne pas voir en Facebook un futur acteur majeur du recrutement au niveau mondial, ni croire que le réseau N°1 va mettre le paquet pour que son outil soit performant. Les vrais questions qui se posent de mon point de vue sont les suivantes : quand le service va-t-il devenir mondial et sous quelle forme, deviendra-t-il un vrai Jobboard avec la possibilité pour les candidats d’y publier un profil pro et celle pour les entreprises de chercher les candidats (via ces profils pros ou directement via les profils perso ?) et Facebook va-t-il s’attaquer à Linkedin en lançant un service de Networking professionnel (via BeKnown ?) ?

(32) Social Jobs Partnership

En outre, la développement de Facebook en matière de recrutement et de marketing employeur se poursuit via l’explosion du nombre de pages carrières (une quarantaine de sociétés françaises ont franchi le pas) et l’arrivée de nouvelles applications tierces comme OhMyJob (le premier Jobboard, un vrai celui-là, dans Facebook), MyProPage (Networking pro avec mise en relation automatique par affinité), Silp (l’appli qui trouve des opportunités correspondant aux compétences et au graphe social des individus) ou encore CareerInspiration (l’appli qui fait de vos collaborateurs de vrais ambassadeurs de votre marque employeur).

 

Le Recrutement innovant se démocratise

Une à une les idées reçues sur le recrutement innovant tombent.

Non, le recrutement via les réseaux sociaux n’est plus réservé qu’à une minorité de profils (communicants, marketeux, créatifs et informaticiens).

Non, le recrutement 2.0 n’est pas réservé qu’aux grandes entreprises : les PME ont trouvé en Viadeo et Linkedin de nouveaux terrains de chasse, mais les médias sociaux sont aussi pour elles des outils de communication et de marketing employeur extraordinairement puissants et accessibles financièrement.

linguini4

Non, le recrutement innovant n’est pas réservé qu’aux cadres. C’est là une tendance forte des derniers mois avec le Jobboard Facebook, le décollage du Recrutement mobile qui s’adresse en priorité aux non cadres et la démocratisation assumée de Viadeo qui s’ouvre de plus en plus aux vendeurs, artisans, techniciens et ouvriers spécialisés.

 

La déferlante des Games

Les Serious, Business et autres Social games sont en plein boom. Ce n’est plus une vague, mais une véritable lame de fond avec le lancement depuis l’été des jeux de Danone (Trust), SNCF (Défi Ingénieur), Allianz (Allianz Experience), l’Armée de l’Air, sans oublier les nouvelles éditions des games de L’Oreal (Reveal et Brandstorm), BNP Paribas (Ace Manager), Bouygues Construction, …

Defi-Ingenieurs-SNCF---Home

L’objectif est clair : faire découvrir les métiers et la culture de l’entreprise et identifier au passage les meilleurs talents !

 

L’Offre d’emploi innove enfin

S’il y a bien un domaine qui n’innove pas dans le recrutement, c’est bien celui de l’offre. Et pourtant c’est possible.

Keljob-TV

La preuve avec l’offre d’emploi 100% vidéo lancée par KelJob (KelJobTV) avec une idée simple et efficace « Votre futur boss vous présente votre futur job », l’offre d’emploi conversationnelle proposée par KPMG Zürich (place au sein de l’équipe et possibilité d’interagir avec ses futurs collègues avant de candidater) et l’offre « Challenge » d’UponJob. Quand l’offre d’emploi innove, les candidatures deviennent plus qualitatives. Il n’y a donc aucune raison de s’arrêter en si bon chemin, candidats et recruteurs en ressortiront gagnants.

 

Le Marketing employeur est de plus en plus visuel

A qui la faute ? Pinterest, Instagram, YouTube, Facebook ? L’impact et la viralité de l’image, quelle soit fixe ou animée, sont indéniables. Les entreprises désireuses de soigner leur marque employeur l’ont bien compris. Ainsi, on a vu en 2012 fleurir des offres d’emploi sous la forme d’images ou d’infographies hébergées sur les pages Pinterest d’acteurs du Recrutement (Altaïde, OpenSourcing) et des entreprises françaises suivre la tendance américaine en ouvrant des espaces carrières sur Pinterest (BNP Paribas, Disneyland Paris notamment). A noter également l’apparition d’un nouveau site dédiée à la communication visuelle des entreprises : Company Muse.

Company-Muse-See-Inside-the-Offices-of-Your-Favorite-Companies

Enfin, c’est la mode de faire de ses bureaux un argument d’attractivité. Il n’y a qu’à voir comment Google et Facebook en font un atout. En France, des entreprises comme Viadeo, le Crédit Agricole, Michelin ou encore les Brasseries Kronenbourg suivent la tendance.

 

La Cooptation passe au 2.0

La cooptation est vieille comme le monde. Pour recruter à moindre coût des profils très ciblés et proches de leur culture, les entreprises y recourent depuis toujours. Il s’agit d’un levier pour valoriser la « marque employeur », en interne comme en externe. En 2012, la cooptation devient 2.0 et gagne en « viralité » : les potentiels candidats se voient proposer des opportunités par les membres de leurs professionnels (Viadeo, Linkedin ou Twitter) et amical (Facebook).

Trombinoscope_GTDP1-580x333

Ainsi, existant déjà sous une forme spontanée (initiative personnelle de partager une offre ou de l’envoyer à un contact), la Cooptation 2.0 devient organisée avec l’appli Work@ de Careerbuilder sur Facebook ou les solutions de cooptation interne et externe (les coopteurs ne sont pas forcément des collaborateurs de l’entreprise) de MyJobCompany : n’importe qui peut devenir « diffuseur » et transmettre à ses contacts, via les médias sociaux (Facebook, Twitter, Viadeo, Linkedin), les offres d’emploi publiées sur la plateforme par les entreprises. Et si le rêve, c’était pour l’entreprise de mettre à contribution ses collaborateurs, tout en leur facilitant vraiment la tâche ? Cette cooptation 2.0 « assistée » par la puissance des médias sociaux commence à se développer. L’entreprise poste une offre, et l’outil va chercher dans le réseau des collaborateurs de l’entreprise les profils avec le meilleur matching. Ces profils, candidats potentiels, sont alors proposés aux collaborateurs, qui choisissent lesquels ils souhaitent recommander à leur entreprise. La solution SmartShare de Work4 Labs le propose sur Facebook et Linkedin. Linkedin avait d’ailleurs lui-même lancé en 2011 un tel service (Referral Engine), avant de finalement l’abandonner courant 2012.

 

Google : Booléens et SEO

La Recherche booléenne demeure le Graal de tout recruteur. Elle est désormais facilitée avec l’outil RecruitIn que Laurent Brouat vous a présenté il y a quelques jours. RecruitIn, lancé par la société Clever Biscuit) permet de rechercher des profils Linkedin, mais aussi Viadeo et Xing gratuitement sans connaître les fameux opérateurs booléens.

RecruitIn-France-recherche-bool%C3%A9enne-580x333

Quand on parle de Google, on pense aussi au référencement des offres qui devient un véritable enjeu vu que la majorité des candidats débutent leur recherche d’emploi non pas sur les jobboards, mais bien sur le moteur de recherche N°1.

 

Big data : La fin du CV ?

Ça y est, on commence à parler de plus en plus de Big data dans le Recrutement.

matrix_style_by_he4rty-d39qszq

Comment optimiser le tri de CV quand il y a toujours plus de candidatures ? Que faire des bases de données des Jobboards et des sites carrières qui deviennent de plus en plus des cimetières de CV ? Comment gérer la masse d’informations toujours plus importante sur un candidat ? L’analyse sémantique pourrait être la clé pour répondre à la première question. Jérôme Ternynck, Français vivant dans la Silicon Valley et CEO de SmartRecruiters (ATS freemium), a répondu aux deux autres questions lors de #rmsconf 2012 en annonçant la fin des bases de CV au profit d’une mise à jour continue des informations sur les candidats et la disparition inéluctable du CV au profit d’un profil dynamique. Aux États-Unis, le remplacement progressif du CV par le profil social n’est déjà plus une tendance, c’est une réalité. Ainsi, de plus en plus de candidats postulent via leur profil Linkedin et même Facebook ! Selon lui, Linkedin,Viadeo ou Doyoubuzz, c’est bien ; mais le « Google for people », capable d’agréger toutes les informations relatives à un individu (infos sur son parcours, son réseau de contacts, ses recommandations, le contenu de ses tweets, les groupes de discussion auxquels il participe et ce qu’il y dit, qui interagit avec lui et qui le suit…) reste à inventer !

 

Les nouveaux métiers RH se teintent de marketing

Ce n’est pas nouveau, mais la tendance s’est clairement confirmée en 2012 avec l’apparition de Community Managers Marque employeur chez Viadeo, Deloitte, Michelin, La Poste, … qui ont rejoint celui de Disneyland Paris.

fotolia_35453919_xs-580x333

Le métier de Consultant en Recrutement évolue également. Maîtrisant parfaitement le sourcing via les réseaux sociaux pros et Google et de plus en plus accessible, il est l’ambassadeur de son cabinet sur les médias sociaux, blogue et anime des communautés !

 

Le site carrières évolue 

De plus en plus autonome, social et humain, le site carrières reste le coeur du système.

systeme-580x333

Combien de fois un candidat visite votre site carrières ? Une seule fois : le jour où il postule. Sans contenu de qualité, il ne reviendra pas et vous n’avez aucune chance d’attirer les fameux candidats passifs qui ne consultent pas les offres … Sans navigation simple, accès direct aux offres et candidature rapide, il fuira ! Le site carrières doit donc être au coeur de votre stratégie de recrutement online. Quand vous décidez de vous lancer à l’assaut des médias sociaux, il convient donc de bien réfléchir à la bonne articulation entre vos présences sur Linkedin, Viadeo, Facebook, Twitter, YouTube … et votre Site Carrières sans oublier bien entendu sa déclinaison mobile ! Début 2012, nous vous proposerons ici-même une grande étude sur les sites carrières.

 

Si vous préférez une vision plus décalée et second degré du bilan 2012, je vous invite à lire d’urgence l’excellent billet de l’ami Thierry Delorme : 1er bilan 2012 et tendances pour les siècles à venir.

 

RDV en 2013 !

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Directeur associé et co-fondateur de la société Link Humans, spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Sourcing et l’attractivité de leur Marque Employeur. Il organise les événements #rmsconf et #TruParis, écrit sur #rmsnews et Job 2.0. Auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Editions Hachette Pratique), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant.

10 commentaires

  • Bonjour, je m’intéresse depuis peu au secteur du recrutement. Même si la refonte du recrutement à été amorcé il y a quelques années déjà, je constate que tout s’accélère de plus en plus . Beaucoup de personne (étudiants) de mon entourage ne sont pas encore conscient de ce qui se trame dans ce domaine. Merci pour ce billet, passage en revue des grands sujets du recrutement innovant en 2012. J’attend de lire vos prochains articles avec beaucoup d’intérêt. Je partage.

    • Bonjour Nicolas,
      Merci. Si le sujet du recrutement et de la recherche d’emploi en mode innovant vous intéresse, je vous invite à découvrir d’urgence mon autre blog : http://www.job2-0.com dédié aux candidats pour les aider à mieux utiliser les médias sociaux et le mobile et ainsi booster leur recherche d’emploi et leur carrière. Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d’année ! :)

  • Laëtitia dit :

    Super rétrospection sur cette année 2012 en 12 points.
    Merci de nous avoir éclairé durant cette année et au plaisir de vous lire en 2013.

  • Antoine dit :

    Bonjour Jean-Christophe,

    Merci pour cet excellent billet sur l’innovation dans le recrutement.

    Tu ne parles pas de l’arrivée de réelles plate-formes de recrutement sur les médias sociaux ciblés (ex: http://reseau-infirmier.com/offres). Comptes-tu cela parmi les innovations ou les évolutions ?

    A très bientôt,

    Antoine

  • C’est finalement quand la crise se fait plus forte et le chômage plus aigu que le business du recrutement trouve de bonnes opportunités d’affaires… Je pense qu’il y aura encore de belles innovations dans ce secteur en 2013 !

    • Bonjour,

      Quelle que soit la conjoncture économique, le recrutement est et restera une activité stratégique pour les entreprises.
      Et contrairement à ce que vous avancez, c’est plutôt la « guerre des talents » toujours plus féroce qui est à l’origine de la plupart des innovations dans le Recrutement et le Marketing employeur.
      Car, malheureusement, les personnes en recherche d’emploi ne correspondent que rarement aux profils les plus recherchés. Ce qui explique que près d’1 million d’offres par an ne sont pas pourvues alors que dans le même temps, il y a plus de 3 millions de demandeurs d’emploi !

      Jean-Christophe

  • merci pour cette belle rétrospective! c’est un bon bout de chemin tout ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>