#rmsconf

#rmsconf
Challenge Startups #rmsconf 2018 : les meilleures innovations en HRTech
Par : Frédéric Cambecèdes
0
Le plus grand challenge startups #HRTech

Oyez-oyez… nous déclarons la 6ème édition du plus grand Challenge Startups de la galaxie HRTech officiellement… OUVERT !!!

 

Ouverture du challenge startups 2018

À tous les passionnés de HRTech : la nouvelle saison du challenge startups #rmsconf est déclarée ouverte !

Rappelons-le, ce challenge est tout de même le plus vaste, le plus ancien et le plus réputé de la scène startups HRTech. Sans doute la meilleure occasion de se distinguer des autres startups HRTech qui cherchent à décoller.

Sortir du lot pour décoller plus vite

Le plus vaste puisque 109 startups étaient inscrites l’année dernière. Et pourtant, ceci ne représente encore qu’1 startup sur 6 présentes en France dans le secteur HRTech. Notre annuaire des startups en témoigne. Sa toute nouvelle version va d’ailleurs paraitre dans quelques jours. Le secteur fourmille d’acteurs innovants et démontre ainsi un intérêt fort de la part des investisseurs, preuve que les Ressources Humaines ont toujours une dimension capitale. Preuve aussi qu’à l’heure de la robotisation et de l’intelligence artificielle, il est plus que jamais important de s’intéresser aux humains et à leur place dans les entreprises. Certes, nombre de startups utilisent l’IA et la robotisation mais les plus disruptives, pour ne pas dire les plus prometteuses, sont peut-être celles qui exploitent au mieux les capacités de l’être humain.

Le plus ancien puisque c’est déjà la 6ème édition du challenge. Bien peu nombreux sont ceux qui peuvent s’enorgueillir d’une telle longévité. C’était déjà en 2013 que #rmstouch  lançait l’initiative, sans savoir à l’époque à quel point la dynamique startup prendrait de l’essor. Chaque année le challenge a pris de l’ampleur et de la renommée. Pour en arriver, depuis 2 ans, à proposer lors de #rmsconf 10 startups extrêmement talentueuses. Il est fort à parier que le taux de succès des startups finalistes à #rmsconf sera élevé quand on regardera où elles en sont dans 5 ou 10 ans.

Le plus réputé parce qu’il est adossé à l’événement majeur qu’est #rmsconf. #rmsconf c’est tout simplement le plus grand événement professionnel consacré au recrutement, à la marque employeur et à la gestion des talents. 800 personnes ont participé l’année dernière et nous en attendons bien plus cette année. #rmsconf c’est aussi un événement pas comme les autres. Rien que son emplacement sort de l’ordinaire : les 5 dernières éditions au Tapis Rouge, cette année ce sera dans le magnifique site du 104 Paris qu’aura lieu l’événement. Mais c’est surtout un lieu où l’on effectue sa veille RH sur une seule journée très intense : speakers d’exception, formats de discussion, témoignages concrets d’entreprises, expériences innovantes, rencontres inattendues et startups talentueuses bien sûr.

Les conditions pour participer

Pour participer, cela va sans dire, il faut être une startup du domaine HRTech. Mais qu’est-ce exactement qu’une startup ?

Création récente, potentiel de croissance, innovation, besoin de fonds

Sans vouloir rentrer dans ce débat qui n’a pas encore mis tout le monde d’accord, on peut considérer qu’il faut 4 critères pour parler de startup :

  • être une entreprise récente (disons moins de 5 ans)
  • proposer un produit ou un service innovant (certains ont parfois tendance à l’oublier…)
  • démontrer un potentiel de très forte croissance (certains parlent de scalabilité : l’aptitude à pouvoir très rapidement faire face à une augmentation exponentielle des clients)
  • avoir un business model qui n’a pas encore atteint son seuil de rentabilité (d’où la recherche de subventions ou de levée de fonds).

Alors, non, il ne suffit pas d’être une entreprise récente avec un peu de digital dans la solution proposée.

Pour autant, les restrictions sont très limitées. Si votre startup a été achetée ou fait partie d’une grande entreprise, vous ne pouvez pas participer. De même, si vous avez fait partie des finalistes d’une des précédentes éditions du challenge, nous ne retiendrons pas votre candidature. Autrement, foncez ! Il y a tout à gagner. Nous demandons par contre que la startup soit représentée par un fondateur (ou un dirigeant majeur) tout au long du concours, pour donner du corps au mentorat par les parrains et marraines du Challenge.

Les catégories de la HRTech sont multiples car notre intention est de proposer aux professionnels des RH présents à #rmsconf une vraie diversité des innovations RH. On trouvera donc des acteurs en recrutement, formation, marque employeur, administration du personnel, solution pour freelance, qualité de vie au travail, gestion des carrières, etc.

Le lien entre startups et entreprises

Pourquoi ils se complètent

Tout, tout, tout est basé sur la relation startup-entreprise. Le cœur de notre challenge c’est de faire se rencontrer un·e startuppeur·euse et un·e parrain·marraine issu·e d’une entreprise prestigieuse. L’année dernière, c’était BNP Paribas, Chloé, Korian, Unibail-rodamco, Groupe Casino, Colas, Groupe M6, Atos, Fortuneo et AXA Solutions qui participaient. Cette année, les organisations représentées seront tout aussi séduisantes.

Les gains réciproques sont immenses. Nous l’observons d’ailleurs depuis de nombreuses années : les yeux brillent des deux côtés.

Pour les startups HRTech, c’est l’occasion de gagner en visibilité, de glaner des conseils judicieux de la part de professionnels d’entreprises renommées et bien sûr d’approcher des clients potentiels.

Pour le·la parrain·marraine professionnel·le des RH, c’est l’occasion de faire une veille efficace, d’être au courant des innovations avant les autres et bien sûr de se plonger dans l’univers startup et leurs modes de travail tant affectionnés par les jeunes générations.

Nous aurions pu chercher à décerner des récompenses multiples pour les vainqueurs mais ce n’est pas le cas. Ceux qui œuvrent dans l’univers des startups savent que ce qui a vraiment de la valeur, c’est la sacrosainte traction commerciale. Quand on est une startup, il faut trouver des prospects et les transformer en clients. C’est là le nerf de la guerre. Le reste, vient après. C’est pour cela que nous misons tout sur la sélection des meilleures startups et sur une mise en relation libre (ce sont les parrains·marraines et les startupers·euses qui se choisissent), réfléchie et efficace (nous misons sur une diversité de panel et sur une mise en valeur simple et efficace des startups) mais aussi orchestrée (car sans une bonne coordination, cela ne fonctionnerait pas aussi bien).

L’expérience de Dojo

Depuis 2 ans, DojoGroup contribue au challenge et a incontestablement permis aux startups d’utiliser le challenge comme moyen de progresser.

Les 8 activités de DojoGroup

DojoGroup a été le premier accélérateur de startups privé créé en France (en 2011) et c’est cette longue expérience qui lui a permis de mettre au point des outils destinés aux entrepreneurs particulièrement innovants. Personne, vraiment personne, sur le marché de l’incubation/accélération ne propose autant de structure et de méthode. Ces outils (il en existe déjà 8 différents !) vont du simple (StoryPitch ou l’art de pitcher vraiment efficacement) au plus complexe (EquityMatrix ou la manière de répartir intelligemment son capital de départ tout au long de la vie de la startup) en passant par les plus utiles (TeamSkills ou l’identification des compétences présentes et absentes dans l’équipe de la startup).

DojoGroup est bien plus qu’un simple accélérateur. C’est aussi le premier espace de coworking en France (2007), le concepteur de l’open-accélération (2014) et de l’open-capitalisme (2016). Leur action va de l’organisation de challenges (comme pour Adidas ou VivaTech) à la formation d’entrepreneurs (MBA Ecole des Ponts Business School) en passant par la conversion de cadres dirigeants au métier de Business Angel (voir l’initiative Traders to Business Angels par exemple).

Il existe plusieurs domaines de prédilexion chez DojoGroup : la HRTech bien sûr, mais aussi la FinTech ou l’EdTech. L’important est de développer des niveaux d’excellence dans chaque domaine. En HRTech, c’est avec #rmstouch que ceci est possible.

 

Déroulement de ce challenge HRTech

Le déroulement du challenge est repris dans le diagramme ci-dessous. Il débute en Juin et se termine en Octobre : 4 mois au long desquels une sélection s’opère et où chaque participant·e gagne en visibilité à chaque étape franchie.

4 mois qui donnent aussi l’occasion d’apprendre (avec les ateliers organisés avec DojoGroup) et de mettre en avant son talent (lors des soirées, lors de #rmsconf ou sur les média sociaux).

Les 4 grandes étapes seront les suivantes :

  • La sélection des 40 meilleures startups HRTech par les experts de TaleX
  • La sélection des 20 meilleures startups HRTech par les parrains et marraines
  • La création des 10 binômes startup-entreprise
  • La nomination des 5 startups finalistes qui pitcheront à #rmsconf

Les témoignages

Les retours de la part des startups finalistes sont toujours très positifs. Remporter un prix à #rmsconf est toujours accompagné d’une accélération de l’activité. Les contacts qui se créent sont très nombreux. Mais rappelons tout de même que c’est avant tout parce qu’elles ont du talent que les startups victorieuses ont connu le succès qu’elles ont aujourd’hui. Certaines se sont déjà fait racheter par des grandes entreprises, d’autres ont des effectifs déjà conséquents.

Startup HRTech ayant remporté le prix du Jury en 2017

(Félix De Monts de la startup vendredi – prix du Jury 2017 – et sa marraine Margot Quaderi de Chloé)

 

Parmi les succès indéniables, on peut citer :

  • Myjobglasses : lauréat 2016, 11 collaborateurs, incubés chez Station F avec HEC
  • Supermood : lauréat 2015, levée de fonds de 2,5 M€ en février 2018, incubés chez Station F
  • Kudoz : lauréat 2014, après une première levée de 1,2 M€ en 2015, acquisition par le groupe Schibsted (leboncoin) en 2017
  • Clevy : lauréat 2017, levée de fonds de 500 k€ en Sep 2017, incubés chez Station F

Mais on pourrait parler d’autres finalistes du challenge qui ont prouvé (par leurs levées de fonds notamment) qu’ils étaient plus que prometteurs :

Nous vous attendons nombreux !

Pour revivre la finale 2017

 

(crédits photos : matthieucolin.com, entrepreneurfail.com)

The following two tabs change content below.

Frédéric Cambecèdes

Propulseur d'entrepreneurs et de managers Après 22 ans dans l'industrie à des postes à responsabilité, son projet professionnel s'est orienté vers le développement d'entreprises qui recherchent croissance et innovation. Il est aujourd'hui actif dans l'accélération d'entreprises, la stratégie, l'accompagnement et le capital-investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *