#rmsbook

#rmsbook
Mener un entretien de recrutement : la préparation
Par : Sophie Guenat
0
Banniere sophie
Tweet about this on Twitter18Share on LinkedIn175Share on Facebook8Share on Google+0Share on Viadeo0

 
L’entretien est la pierre angulaire d’une activité de recrutement, un moment décisif, aussi bien pour le candidat que pour le recruteur. Il n’y a pas de recrutement sans entretien. C’est une étape clé, la rencontre qui fera naître ou périr un intérêt commun à travailler ou non ensemble.
Beaucoup de choses se jouent pendant un entretien, d’où la nécessité de bien s’y préparer et pas seulement côté candidat.

Faisons ensemble un petit point sur le sujet…

 

Les candidat·e·s aussi vous font passer un entretien

Ne vous méprenez pas chers recruteurs, la donne a changé et le candidat vous recrute tout autant que vous le recrutez !
Vous n’avez jamais eu l’impression, au moins une fois, avec un·e candidat·e, que c’était lui/elle qui vous posait davantage de questions et semblait presque en savoir plus que vous sur le rôle, l’équipe ?
Inutile de se regarder le nombril, nous ne sommes pas toujours systématiquement à la hauteur de nos propres attente en termes d’attention portée à nos candidat·e·s. Souvent par manque de temps, ou d’organisation.

preparation-is-key

Mais aujourd’hui la préparation, une vraie préparation, est devenue indispensable. L’idée étant que cette rencontre soit une occasion d’impacter positivement la personne que vous recevez et ainsi optimiser vos chances d’une possible collaboration.
(Nous sommes d’accord que cela présuppose que vous avez déjà opéré une pré-sélection et donc que les candidat·e·s reçu·e·s représentent un réel intérêt actuel ou futur pour votre société ou vos clients… n’est-ce pas ?)

 

Pourquoi préparer un entretien ?

 

Parce que le candidat l’a fait de son côté

J’entends très souvent en formation « oui mais Sophie, les candidat·e·s arrivent en entretien et ils connaissent à peine notre nom, ne savent plus vraiment pour quel poste ils viennent etc. ». Je pense très sincèrement que c’est faux et que ça l’est de plus en plus.
On peut bien entendu cristalliser sa mémoire sur les quelques exemples de « mauvais élèves » lorsque cela nous arrange mais la réalité est que les candidats se préparent à l’entretien.

Tapez simplement « préparer » sur Google. Et là vous verrez le nombre hallucinant de conseils et autres ressources pour « réussir » un entretien côté candidat. Malheureusement les ressources de type « comment préparer un entretien » côté recruteur sont plus rares…

recherche-Google-préparation-entretien

 

Donc oui les candidats se préparent, font le point, analysent leurs compétences et autres atouts pour le poste, se renseignent sur la boîte voire même sur vous !
 

Parce que vous êtes professionnel·le et que vous pouvez le prouver

Vous ne m’avez pas attendue pour comprendre que votre métier a changé. Il s’est professionnalisé, il s’est spécialisé, vous êtes devenu·e·s à la fois chasseur, analyste, médiateur, investigateur, communicant·e et bien plus encore.
Le recrutement n’a jamais été aussi valorisé qu’il l’est aujourd’hui. Et c’est grâce à ses protagonistes : vous !

Sherlock

Se préparer c’est savoir précisément qui est assis·e en face de vous : quel est son parcours ? par quel canal est-il/elle arrivé jusqu’à vous ? quelles personnes avez-vous en commun ? quels sont ses potentiels atouts pour tel ou tel poste ?
C’est là que siège votre plus-value en tant que pro du recrutement. Parce que lire un CV de manière linéaire et poser des questions « à chaud », ça, tout le monde sait le faire.
 

Parce que c’est du temps optimisé pendant l’entretien

Si vous n’avez pas de fil rouge, d’objectifs pour votre votre entretien, il y a fort à parier que vous allez passer beaucoup de temps en entretien, à poser des questions habituelles, pour ne pas dire « bateau » ou alors passer à côté de votre candidat·e.
Où souhaitez-vous aller ? Quelles infos vous manquent pour émettre un avis éclairé ?

fil-rouge

Et ne vous méprenez pas : un objectif n’est pas une intention. Il s’agit ici de préparer un canevas construit pour guider l’échange et non de présupposer des attributs, positifs ou négatifs, à votre candidat·e pour un poste.
 

Parce que vous avez besoin d’informations précises pour vous positionner

À quels arguments tangibles avez-vous recours pour justifier votre évaluation au sujet d’un·e candidat·e ?
Vous avez besoin de réponses objectives et construites pour vous positionner et pour être capable d’argumenter votre avis, aussi bien auprès de l’opérationnel, que de votre hiérarchie, de votre client et surtout de votre candidat·e !

 

Les points clés d’une préparation efficace

 

L’analyse du CV ou profil

Combien de fois êtes-vous arrivé·e en entretien, le CV fraîchement imprimé et parcouru simplement en diagonal ? Qu’on a analysé « vite fait » en ne regardant que les points qui nous arrangent en vue des attentes du poste ?
Il s’agit là de prendre le temps de découvrir le parcours global de la personne, d’analyser sa trajectoire professionnelle, avec ses enchaînements et peut-être ses incohérences aussi.

L’analyse du CV ou du profil en ligne est une excellente base afin de définir les points à éclaircir, les expériences à détailler, les chiffres à argumenter lors de l’entretien.
Cette lecture critique est essentielle afin de cibler précisément vos objectifs et donc vos questions pour l’entretien à venir.

candidate-profile-analysis
 

La recherche d’informations complémentaires

Il ne s’agit pas ici de hacker le compte FB privé de vos candidat·e·s mais bien de trouver et d’analyser la data disponible en ligne au sujet de la personne que vous allez recevoir en entretien.
Et ne vous cachez pas derrière des politiques de confidentialité ou autre comme je l’entends souvent en formation. Il est question ici de s’intéresser à la personne, dans sa globalité, dans sa personnalité et non de l’espionner dans son intimité.
C’est la posture et l’éthique du recruteur qui fait la différence, mais c’est un autre sujet.

Il est hyper valorisant pour votre candidat·e de voir qu’il y a eu un réel intérêt pour lui/elle dans la construction de votre message d’approche.
Pourquoi abandonner cette pratique qualitative à la veille d’une rencontre physique ?
 

La définition d’objectifs

Vos objectifs d’entretien sont à la croisée de plusieurs types d’information :
– celles dont vous disposez déjà
– celles dont vous avez besoin
– celles dont votre candidat·e dispose déjà
– celles dont il/elle a besoin

Il peut s’agir d’informations d’ordres très différents : données officielles, prétentions salariales, explication/argumentation vis-à-vis de choix de formation, attentes professionnelles, motivations, pour ne citer que les plus génériques.

Bien entendu vous pouvez construire votre propre canevas afin d’encadrer les éléments clés, communs, à toutes candidatures.
Mais l’enjeu est bien entendu de définir des objectifs précis et individualisés en fonction de chaque candidature / candidat·e.
 

La préparation de questions adaptées et ciblées

« Ce qui ce conçoit s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. » Boileau

Si vos objectifs sont clairs, les questions vous permettant d’y parvenir couleront de source.
Vous avez besoin de savoir si le/la commercial·e en face de vous est vraiment à l’aise avec la prospection téléphonique parce que c’est un point clé pour le poste visé ? Vous allez naturellement demandé des chiffres, des exemples, des process, si une stratégie a été mise en place, laquelle, etc.

Plus vos questions seront ciblées, parce qu’elles sont en lien avec le job en perspective et en adéquation avec la personne assise en face de vous, et plus il sera facile de vous positionner quand viendra le moment de prendre une décision.

cibalge-entretien-recrutement

 

Et après ?

Ok maintenant que vous êtes dans les start-in-blocks, qu’est-ce qu’on fait ?
Eh bien la suite au prochain article 😉

Et d’ici là, préparez-vous bien,

Sophie

PS : n’hésitez pas à nous faire part de vos stratégies et autres idées de préparation en commentaire ci-dessous !

Crédits photos : Pixabay, Librestock, Shutterstock, Pexels

Recrutement, Marque Employeur : suivez toute l’actualité #rmstouch !


 

Tweet about this on Twitter18Share on LinkedIn175Share on Facebook8Share on Google+0Share on Viadeo0
The following two tabs change content below.
Geekette enthousiaste & passionnée de relations humaines, Sophie a eu l’occasion d’intervenir sur des missions très variées, principalement à l’international. Aujourd’hui Agent Spécial chez #rmstouch, elle met à profit son énergie et son sens du service auprès des entreprises, cabinets, institutions & écoles afin de promouvoir le recrutement de demain et les accompagner dans cette évolution. Nom de code : @sophilantropy Ce message s’autodétruira dans 10, 9, 8, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *