#rmsbook

#rmsbook
GeoGEM, l’application mobile pour géolocaliser les alumni de Grenoble Ecole de Management
Par : Pierre-Gaël Pasquiou
0
Grenoble EM
Tweet about this on Twitter15Share on LinkedIn66Share on Facebook4Share on Google+0Share on Viadeo0

À l’occasion d’une intervention auprès des jeunes diplômés de Grenoble Ecole de Management, j’ai découvert que l’association d’anciens de cette école proposait une application mobile intéressante qui porte le nom de GeoGEM. Le principe de cette application étant de faciliter les rencontres et les échanges entre les alumni de cette école en utilisant la géolocalisation. Afin d’en savoir un peu plus j’ai échangé avec Isabelle Fitamant, en charge des diplômés de l’école depuis 2003.

.

Bonjour Isabelle, avant de nous parler de ton application, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Diplômée de GEM ESC 1991, j’ai eu l’opportunité de travailler pour des entreprises internationales, des PME, en France, aux Etats Unis, dans les métiers de la vente, de la qualité, de la logistique, du management d’équipe et de projets. Après les naissances de mes trois garçons, de retour dans la région Grenobloise, je me suis engagée dans la relation de Grenoble Ecole de Management auprès de ses diplômés à partir de 2003. Cette mission est depuis au cœur de ma vie professionnelle.

Isabelle Fitamant

.

En quoi consiste cette fameuse application ?

GeoGEM  permet aux diplômés, étudiants et collaborateurs GEM de géolocaliser les autres membres du réseau afin de leur permettre de rentrer en relation les uns avec les autres en fonction de leur positionnement géographique. Nous l’utilisons de deux façons : en mode explorateur pour découvrir les acteurs du réseau GEM autour de nous (maximum 100 km)  et prendre contact avec eux pour improviser un afterwork dans notre quartier ou en mode pro pour se retrouver lors d’un salon professionnel.

Nous nous en servons pour savoir qui est près de nous et contacter les personnes avec lesquelles nous souhaitons interagir par SMS, par téléphone ou l’inviter à rejoindre sur nos présences sociales sur LinkedIn, Twitter et Facebook.

GeoGEM

.

Tu es à l’origine de ce projet, peux-tu nous nous expliquer ce qui t’a poussée à proposer ce nouveau service ?

Dans le cadre de nos services aux diplômés, il apparaissait indispensable de proposer un moyen moderne et digital de permettre la création de liens concrets entre nos membres, utiliser les technologies portées par les smartphones était juste une évidence.
Cette idée, qui était plus complète qu’une simple version mobile du site, est née lors d’une réunion du conseil d’administration de l’association des diplômés, elle a été apportée par un des membres et puis nous avons construit autour. Nous avions démarré un premier processus de partenariat et élaboré un cahier des charges très complet, très technique et incluait de nombreux services dès 2012… Soit un siècle à l’échelle de la digitalisation du monde.
C’est M. Fouad Bendris, GEM MS MTI 2008, qui portait ce projet en 2012. Ce premier projet n’a pas abouti faute de moyens, il a été ré-ouvert fin 2013 dans une version plus légère.

GeoGEM2

.

Quel a été le process pour établir le cahier des charges ? Les étudiants ont été sollicités ?

Nous avons fait plusieurs réunions « d’écoute » des besoins et des idées. Le cahier des charges de 2014 a été écrit en se basant sur celui rédigé par le conseil d’administration de l’association des diplômés. Au départ le projet était vraiment porté par les diplômés, les étudiants n’ont pas été sollicités, en revanche le service leur a été offert en même temps qu’aux diplômés.

.

Qui a réalisé le développement technique ? Pourquoi avoir décidé de passer par ce prestataire ?

Nous avons confié le développement à My Orpheo. Nous sommes un établissement consulaire, et choisissons nos prestataires par appel d’offres. Après un premier tri des réponses, nous avions sélectionné 3 partenaires possibles. Ce travail est fait en équipe entre des personnes représentant les «métiers », la voix des utilisateurs et des personnes des équipes techniques qui vérifient la compatibilité des réponses avec nos propres contraintes techniques. My Orpheo répondait à l’ensemble de nos attentes, et nous a en plus proposé quelques idées complémentaires, dont le module de réalité augmentée, et avait  l’avantage d’être implanté géographiquement à Grenoble, le travail d’ensemble a été facilité.

My Orpheo

.

Tu as un accès administrateur qui te permet de connaitre les statistiques d’utilisation ?

Oui, nous avons accès à ces statistiques, elles nous permettent de suivre le nombre global des utilisateurs, et leur niveau d’activité.

.

Peux-tu nous dire combien a coûté la création de GeoGEM ?

Le budget a plusieurs composantes, la facture du prestataire mais également le temps des équipes informatiques internes à Grenoble EM et les temps de gestion du projet. Il faut ajouter les temps de tests et de validation par les bénévoles
Au global, j’estimerai le coût global à un peu plus de 60.000 euros.

GeoGEM 5

.

Comment a été accueillie cette application par les étudiants ?

Par des applaudissements… Lors de l’amphithéâtre de sortie de la promotion 2014, nous avons présenté l’application : les étudiants l’ont applaudie et nous avons eu un taux impressionnant de téléchargements ce jour-là.
Les diplômés ont adhéré de façon moins massive, mais continue, et nous avons encore des diplômés à convaincre.

.

Comment avez-vous communiqué sur cette dernière ?

De façon très classique : réseaux sociaux, newsletter et communication sur le campus grenoblois.
Une deuxième vague est prévue sur l’été et la rentrée 2015, couplée avec le lancement du nouveau site dédié aux services aux diplômés, site qui sera déployé en même temps avec une version mobile.

GeoGEM 3

.

Quelles sont les pistes d’utilisations que vous souhaitez développer ?

Nous travaillons sur une V2, sachant que GeoGEM n’est pas le seul outil mobile sur lequel nous réfléchissons, nous cherchons la meilleure solution pour diffuser de façon adéquate le calendrier des événements, la liste des personnes qui sont déjà inscrites à un événement qui se passe près de l’endroit où un diplômé se trouve… Le tout en respectant les contraintes de la CNIL.

.

Est-ce que l’on peut imaginer un jour que les recruteurs puissent également y accéder ?

Il ne me semble pas qu’avoir accès à la géolocalisation de nos diplômés en temps réel soit un plus pour eux. Les recruteurs ont accès à notre annuaire, et à notre CV-thèque, ils peuvent y rechercher des talents et entrer en contact avec eux où qu’ils soient dans le monde.

.

Merci Isabelle !

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement, le marketing employeur ou le campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr.

Tweet about this on Twitter15Share on LinkedIn66Share on Facebook4Share on Google+0Share on Viadeo0
The following two tabs change content below.

Pierre-Gaël Pasquiou

Responsable Partenariats et Business Development chez #rmstouch
Pierre-Gaël travaille chez #rmstouch en tant que Responsable Partenariats et Business Development. Il forme également les BAIP des Universités et des Ecoles dans le cadre de l’utilisation des médias sociaux pour l’insertion professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *