#rmsbook

#rmsbook
L’approche vertueuse “Talent to Market”
Par : Hugues Truttmann
0
action-2277292_1920
Tweet about this on Twitter6Share on LinkedIn48Share on Facebook4Share on Google+0Share on Viadeo0

 
“Les clients ne viennent pas en premier, les employés viennent en premier. Si vous prenez soin de vos employés, ils prendront soin de vos clients”

Elémentaire mon cher Branson (Richard) !

Simple, basique, mais tellement vrai, mais les employeurs en sont-ils vraiment toujours conscients ?

Prendre soin de ses employés, signifie être à leur écoute, leur mettre à disposition un environnement favorable à leur épanouissement et à l’expression de leurs talents.

Un patron d’entreprise, qui veut une entreprise performante et en croissance doit être un détecteur, un révélateur et un fédérateur de talents.

Cette attitude bienveillante et gagnante permet souvent à une entreprise de se positionner sur un nouveau marché voire de le créer, de développer de nouveaux produits ou services ou simplement de faire évoluer des services existants.

opera-glass-2969145_1920

 

Quelle est la valeur ajoutée d’un recruteur, interne ou externe ?

Dans ce contexte, le recruteur doit avoir un rôle stratégique qui consiste à prendre soin des futurs collaborateurs d’une entreprise. Cela veut dire rencontrer et s’intéresser à des candidats d’un même écosystème. C’est le meilleur moyen de connaître un marché ou un domaine d’activité.

 

Le vrai fond de commerce du recruteur, ce sont les candidats.

Evidemment, je n’évoque pas ici les dizaines de milliers de cvs dans une cvthèque…

Un candidat n’a de valeur que s’il a été qualifié et que le recruteur a su instaurer un relationnel de qualité et dans la durée.

Je ne le répéterais jamais assez et notamment aux consultants en recrutement qui démarrent dans le métier : “Votre objectif prioritaire ne doit pas être de décrocher des mandats, entrez d’abord en contact avec des candidats”

En effet, plus vous verrez de candidats, plus vous aurez une connaissance fine d’un marché et de ses tendances, plus vous serez reconnus en tant qu’expert du côté candidat, comme du côté employeur.

De plus, en instaurant un dialogue de confiance avec des candidats, c’est souvent par cette approche que vous aurez des informations fiables, voire des mises en relations vous permettant de décrocher des mandats !

Ca fonctionne, c’est du vécu !

cog-wheels-2125181_1920
Dans le même état d’esprit, pour les recruteurs internes : “Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de recrutements ouverts, qu’il faut s’arrêter de voir des candidats”.

C’est même tout le contraire qu’il faut faire !

Rencontrer des candidats, même dans les périodes où les recrutements sont gelés, permet de rester en contact avec le marché tout en l’anticipant. Et c’est souvent dans ces périodes qu’on peut faire les meilleures opérations !

Force est de constater que le métier de recruteur évolue vers une nécessaire approche stratégique et plus humaine ou alors sommes-nous entrain de revenir aux fondamentaux du métier que nous avions un peu oubliés avec l’apparition d’outils de sourcing et de recrutement plus ou moins sophistiqués et chronophages ?

Tweet about this on Twitter6Share on LinkedIn48Share on Facebook4Share on Google+0Share on Viadeo0
The following two tabs change content below.
Expert en recrutement. Hugues est un artisan-recruteur prospectiviste pour qui l’art du recrutement est le parfait mélange entre son attrait pour la philosophie taoiste, sa passion pour les Relations Humaines et son vif intérêt pour les technologies du numérique. Souhaitant désormais transmettre sa science du recrutement, Hugues collabore avec l'équipe #rmstouch depuis début 2016.

Derniers articles parHugues Truttmann (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *