#rmsconf Lyon : 04 décembre 2014 !

#rmsconf Lyon : 04 décembre 2014 !
Le nouveau Consultant en Recrutement existe déjà !
Par : jean-christophe Anna
8
fotolia_35453919_xs-580x250

Que le Consultant en Recrutement le veuille ou non, son métier et sa relation au candidat sont en train de changer radicalement. Fini le temps où il pouvait faire son job incognito en se contentant d’une recherche dans les CVthèques des sites emploi. Aujourd’hui, il a un profil Viadeo et/ou Linkedin, il traque les candidats actifs et passifs sur ces plateformes, les googlise pour en savoir toujours plus sur eux, et peut même aller jusqu’à bloguer et animer des communautés. Bref, il est le premier ambassadeur de son cabinet !

Cela fait un petit moment que je voulais écrire sur le sujet, mais le déclencheur a clairement été le Track du dernier #TruParis intitulé « Le Consultant en recrutement 2.0 existe-t-il vraiment ? ». J’ai été très surpris par la teneur des échanges dans lesquels certains prétendaient que la conversation n’était pas vraiment possible sur les médias sociaux… alors que c’est justement l’une de leur raisons d’être et l’une des évolutions majeures de la relation recruteur/candidat !!! Alors oui, le Consultant en Recrutement est déjà 2.0 : il est doit parfaitement maîtriser le sourcing sur Linkedin, Viadeo et même Google, il est de plus en plus accessible et acquiert de nouvelles compétences. L’évolution en cours de son métier est une opportunité formidable d’enrichissement de sa fonction et une nécessité absolue pour continuer d’exister en tant qu’intermédiaire. Une sélection naturelle est déjà en train de s’opérer entre ceux qui l’ont bien compris et ceux qui préfèrent rester aveugles. Merci Darwin !

 

Il doit parfaitement maîtriser les réseaux sociaux professionnels

Cela semble être une évidence aujourd’hui : tous les professionnels du recrutement utilisent forcément déjà les réseaux sociaux pour recruter. Et, bien figurez-vous que c’est loin d’être le cas ! En à peine un an (Link Humans existe depuis septembre 2011), nous avons formés, Laurent Brouat, Sophie-Antoine Dautremant et moi, plus de 300 consultants en recrutement au sourcing sur Viadeo, Linkedin et Google (diablement efficace via les opérateurs booléens).

Durant ces formations, nous avons pris conscience de la grande disparité qui existe entre les différents consultants d’une même équipe. En effet, sur un groupe de 8-10 personnes, il y a toujours en moyenne deux consultants très actifs sur Viadeo/Linkedin et convaincus de leur efficacité réelle pour le sourcing et la prospection commerciale et deux consultants réfractaires qui n’ont quelque fois même pas de profil et qui sont persuadés de l’inutilité des réseaux pros… Quand les premiers utilisent systématiquement Viadeo et Linkedin pour chacune de leurs missions, les seconds n’y ont jamais mis les pieds ou une fois dans l’urgence et déçus du résultat n’y sont pas revenus. Et pourtant, ils travaillent les uns comme les autres au sein du même cabinet de recrutement. Quant aux autres consultants, ni convaincus, ni totalement réfractaires, ils oscillent entre scepticisme et curiosité.

Rien d’étonnant donc à ce que les pratiques des « bons élèves » et celles des « cancres » soient diamétralement opposées et les résultats qu’ils rencontrent avec ! Quelle(s) différence(s) entre les enthousiastes « Ça marche, c’est génial ! » et les déçus « Désolé, mais ça marche pas ! » ? Les premiers, un peu plus curieux et ayant sans doute une appétence naturelle pour les réseaux sociaux, les ont explorés et expérimentés à fond pour se les approprier et en faire des canaux privilégiés de sourcing et de prospection. Ils ont compris que les réseaux sociaux professionnels ne pouvaient pas fonctionner comme des CVthèques classiques pour la simple et bonne raison que les candidats potentiels qu’on y trouve ne sont pas tous en recherche active. C’est l’un des intérêts majeurs de ces plateformes qui s’accompagne forcément d’une réactivité moins grande des candidats approchés. Les consultants réfractaires, passifs dans leur utilisation, s’étonnent eux de ne pas avoir de réponses des candidats. Les consultants convaincus n’attendent pas la réponse, ils appellent les candidats. Ils adoptent les techniques de l’approche directe et de la chasse de tête.

Le temps qu’ils y consacrent est du coup payant. Le temps est la clé ! C’est la question qui nous est le plus souvent posée : « combien de temps ça va me prendre d’aller chercher des candidats sur Viadeo et Linkedin, alors que je n’en ai déjà pas suffisamment pour réaliser toutes mes missions ?« . En fait, ce n’est pas du temps en plus, mais bien du temps à la place de. Les « bons élèves » préfèrent passer plus de temps sur Viadeo et Linkedin et moins sur les CVthèques qu’ils ont déjà scannées en long en large et en travers. Les « cancres » rescannent les mêmes bases pour s’assurer de ne pas être passé à côté d’un candidat. C’est ce temps-là qu’ils perdent, alors que les consultants convaincus le gagnent sur les réseaux sociaux pros. Aller sur Viadeo et Linkedin que lorsqu’on a pas trouvé de candidats sur les CVthèques est un mauvais calcul. Pour que ces outils soient efficaces, il faut en faire des canaux réguliers, systématiques.

Et bien souvent, ils vont même plus loin, ils fréquentent les groupes de discussion d’experts et identifient les experts qui quelquefois sont aussi actifs dans ces groupes, que avares d’informations sur leurs profils.

Avec le développement des réseaux sociaux professionnels, la tentation est grande pour les entreprises d’envisager de se passer des services des intermédiaires du recrutement. Bon nombre de petites ont déjà franchi le pas, le plus souvent pour des raisons purement économiques. Les plus grandes développent des équipes de recruteurs en interne et les forment à ces outils. Il est donc temps pour les intermédiaires du recrutement de se réveiller et de garder une longueur d’avance dans la maîtrise de ces outils !

 

Il est de plus en plus accessible

Le consultant en recrutement utilise Viadeo et Linkedin pour diversifier son sourcing, dynamiser sa prospection commerciale et … piloter sa propre carrière. Il y est donc présent et forcément plus accessible. Cela fait partie du jeu. Je suis toujours surpris quand j’entends « mon profil Viadeo/Linkedin, c’est mon profil perso !« . Certains consultants ne comprennent pas qu’on puisse leur demander de le professionnaliser, dans un souci d’harmonisation des profils à l’échelle du cabinet, ni de l’utiliser dans l’exercice de leur fonction, ni enfin que des candidats puissent les solliciter pour une offre d’emploi diffusée par leur cabinet !!! Pourtant, il est logique que tout individu mette son profil « perso » au service de son activité professionnelle, a fortiori pour un consultant en recrutement. Tout collaborateur d’une entreprise présent sur les réseaux sociaux professionnels en est de facto l’ambassadeur, son nom étant associé au nom de l’entreprise. Ces consultants ne sont donc présents sur les réseaux sociaux professionnels que pour leur carrière. Ils n’ont pas compris qu’en optimisant la visibilité de leur profil au profit de leur entreprise, ils cultivent par la même occasion leur employabilité.

Il n’est pas rare non plus de voir certains intermédiaires ouvrir un profil au nom d’un cabinet. Il suffit de saisir au hasard le nom d’un acteur du recrutement pour tomber sur ce type de résultats :

Il s’agit bien souvent d’initiatives locales de personnes ne connaissant pas bien le fonctionnement et la philosophie de Viadeo et Linkedin. Mais cette approche peut aussi, et là c’est plus grave, être un choix délibéré pour ne pas « exposer » les consultants …

Certains consultants se « cachent » derrière le logo de leur cabinet. Or, mettre son personal branding au service de la marque de son entreprise ne signifie pas s’effacer derrière un logo !

Quand nous formons des consultants, la première étape est toujours l’harmonisation des profils. L’objectif étant que tous les consultants d’un cabinet utilisent le même intitulé de fonction, le même nom pour leur entreprise (pas toujours évident), harmonisent leurs bios et renseignent de manière optimale les rubriques mots clés et compétences.  Sans oublier bien entendu la photo qui humanise le profil et la relation recruteur/candidat. C’est beaucoup plus sympa pour un candidat de s’adresser à Sophie Dupont du cabinet Tartenpion qu’au cabinet Tartenpion. Dans le premier cas, une relation personnelle peut s’instaurer, c’est l’esprit même des médias sociaux. Dans le second, le rapport est impersonnel et froid.

Un Consultant présent sur un réseau social professionnel est donc accessible. Mais de là à communiquer son mail plutôt que le mail contact@cabinet.com … Quant à indiquer son numéro de téléphone : « vous n’y pensez pas, je vais être littéralement harcelé(e) !« .

L’accessibilité est une réalité, mais cela peut aussi devenir une posture pour gagner en efficacité. Mon ami Hugues Truttmann, « Artisan Recruteur 2.0″, est présent vraiment partout (Viadeo, Linkedin, Xing, Huzz, Doyoubuzz, About.me, Twitter, Facebook, Google+, Foursquare, …) et affiche en toute transparence toutes les possibilités de le contacter !

Il me dit souvent être surpris de ne pas être contacté par plus de candidats. A peine 1 sur 100 oserait l’appeler directement. Or, quand c’est le cas, Hugues se défonce pour trouver la meilleure opportunité pour ce candidat et le vendre à ses clients !

 

Il est ambassadeur, blogueur, animateur

Si les outils de sourcing évoluent et se diversifient, le métier de Consultant en Recrutement peut lui aussi s’enrichir de nouvelles activités.

Consulter les groupes de discussion Viadeo et Linkedin pour identifier certains experts c’est bien. Engager la conversation avec eux afin d’initier la relation et d’anticiper des besoins en recrutement récurrents c’est une démarche déjà plus avancée. Créer un groupe sur une expertise métier ou secteur d’activité avec l’ambition d’en faire un vivier de candidats potentiels est encore un pari plus audacieux. Mais pour qu’une telle démarche soit payante dans la durée, car c’est clairement un investissement, il faut s’employer à le faire vivre, à l’animer en y diffusant du contenu de qualité et en échangeant avec ses membres. En recruteur 2.0 aguerri, Hugues Truttmann l’a fait en créant il y a plusieurs années le premier groupe SAP sur Viadeo qui vit désormais sans lui et qui est devenu un vivier très qualifié. D’autres acteurs s’y mettent comme « Experts » (Groupe Adecco) qui a lancé cette année un groupe sur les métiers Commerce, Achats, Marketing. Ce sont les consultants du cabinet spécialisés dans ces métiers qui animent le groupe « Communauté d’experts : Commerce Achats Marketing » : Angélique Caffy, Elodie Labrosse et Léopold Huriet.

Ces trois consultants développent bel et bien de nouvelles compétences : veille et curation, partage d’information et production de contenu, animation et modération, …

La grande tendance est également de produire du contenu et d’ouvrir un blog animé par les consultants eux-mêmes.

Ainsi, le groupe Michael Page a lancé il y a déjà quelques mois deux blogs « La Page de l’Emploi » (Page Personnel) et « Parlons Recrutement » (Michael Page). Au programme : des conseils, du Coaching, de l’actu, de l’info pour les candidats et les entreprises.

Sur ces deux blogs, une rubrique « Posez vos questions » était disponible au début avec la possibilité de poser toute question, les réponses étaient apportées par les consultants. Elle semble avoir disparu, dommage …

Experts, décidément très actif sur les médias sociaux, a lui aussi lancer son blog « La Tribu des Experts » le 6 novembre dernier. Comme sur la page Facebook et dans la campagne vidéo de promotion du cabinet, ce sont bien les consultants qui apparaissent sur le blog.

Et ils participent forcément à son animation comme Angélique Caffy qui a répondu à mon commentaire l’autre jour suite au billet de Valérie Champault sur le fameux track de #TruParis « Le consultant 2.0 existe-t-il vraiment ?« .

Je trouve la réponse d’Angélique parfaite pour illustrer mon billet ! :)

On peut encore citer le blog « Recruteur à gages » d’Alexandre Renoult, Directeur du cabinet Rhésolution.

Ambassadeur, blogueur, animateur de communautés, … le métier de consultant en recrutement évolue donc bel et bien. Inutile de vous dire que les consultants qui maîtrisent les réseaux sociaux, savent se rendre accessibles et développent de nouvelles compétences permettent à leurs cabinets de prendre clairement une longueur d’avance et entretiennent d’avantage leur employabilité que les autres !

The following two tabs change content below.
Directeur associé et co-fondateur de la société Link Humans, spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Sourcing et l’attractivité de leur Marque Employeur. Il organise les événements #rmsconf et #TruParis, écrit sur #rmsnews et Job 2.0. Auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Editions Hachette Pratique), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant.

8 commentaires

  • Susie dit :

    Bonjour Jean-Christophe,

    Je me permets d’apporter quelques précisions à vos lecteurs. L’apparition du logo Page Personnel en lieu et place de la photo de profil d’un(e) consultant(e) est une pratique par défaut et non cautionnée en interne. Selon nos recommandations, chaque consultant(e) doit faire apparaître sa propre photo sur son profil. Parce que certains ne parvenaient pas à récupérer ou à uploader leur photo au moment de la création des comptes, ils ont parfois fait le choix d’afficher le logo de la marque plutôt que de laisser vide le joli rectangle gris… Nous faisons actuellement en sorte que cette pratique disparaisse car elle va, nous sommes d’accord, à l’encontre, entre autres, des bonnes pratiques LinkedIn/ Viadeo.

    Concernant le module « à vos questions » sur le blog http://www.lapagedelemploi.fr, sa disparition s’explique par le simple fait que la très grande majorité des contacts candidats/clients se font aujourd’hui par l’intermédiaire de Twitter et Facebook. Devant ce constat, nous avons en effet fait le choix de remplacer ce module sur notre site. Nous restons cependant toujours disponibles pour répondre aux questions par e-mail via le lien de « contact » sur la page.

    A bientôt sur notre blog/Twitter/le profil de nos consultants/Facebook… ! Merci.

    Bonne journée,
    Susie – Page Personnel

    • Bonjour Susie,

      Merci pour votre commentaire et ces précisions.

      Je sais pertinemment qu’il s’agit là de pratiques individuelles, la plupart du temps isolées. Je voulais juste donner un exemple comme celui de Hays d’ailleurs et non stigmatiser tel ou tel acteur. Sinon, je n’aurais d’ailleurs pas mis en avant les blogs de votre groupe à la fin de mon billet ! ;)
      Je salue votre soucis d’harmonisation et de professionnalisation des profils de vos collaborateurs. Ainsi, vous valorisez votre marque tout en soignant leur personal branding et leur employabilité. Ils devraient même vous remercier et jouer le jeu à fond.

      En revanche, je suis moins « fan » de votre choix d’abandonner votre module « à vos questions » sur le blog au profit des échanges sur Facebook et Twitter car je crois que c’est complémentaire et que ce ne sont pas forcément les mêmes personnes qui vous interpellent sur ces plateformes et sur un blog, ni pour les mêmes raisons d’ailleurs.
      A titre personnel, je n’ai absolument pas les mêmes échanges avec les lecteurs de mes blogs (celui-ci et Job 2.0), mes followers et les fans des pages Facebook de Job 2.0 et Link Humans.

      A bientôt pour d’autres échanges, là où vous le souhaiterez ! :)

      Jean-Christophe

  • Susie dit :

    Re-bonjour,

    Merci pour votre réponse. Je n’avais pas perçu de stigmatisation, non, bien au contraire (il vaut toujours mieux être quelqu’un dont on parle… :)). Je souhaitais simplement expliquer le pourquoi de l’incohérence constatée au niveau du profil consultant.

    Je comprends votre point de vue concernant le blog, en effet. Comme je l’indiquais dans mon précédent message, nous conservons tout de même à défaut la partie « Contact » pour toute question ou suggestion (qui certes est moins incitative) en plus des autres canaux de contact.

    A bientôt pour d’autres échanges, avec plaisir. :)

    Bon week-end à vous.
    Susie

  • Angelique Caffy dit :

    Merci Jean Christophe !
    En effet, Experts souhaite promouvoir une vraie proximité (qui fait je pense notre notoriété) en mettant en scène les consultants dans les videos, les visuels, le blog…
    C’est ça aussi le consultant 2.0 … !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>