Téléchargez l’appli #rmsconf & #rmsnews

Téléchargez l’appli #rmsconf & #rmsnews
Le projet marque employeur 2.0
Par : Guillaume Caramalli
1
tmnt1-580x250

Le mobile, les réseaux sociaux ont révolutionné le marketing employeur et dans une plus large mesure les RH en général. Analyse.

Une création diabolique

projet marque employeurLe projet marque employeur 2.0 est parti d’un constat simple. Appliquer les techniques tirées du marketing produit à l’entreprise dans sa dimension employeur.
Considérer les candidats et les collaborateurs comme des clients, les attirer, leur faire consommer du travail.
Récupérer le meilleur de chaque département afin de vendre les qualités de l’entreprise. La créativité du marketing, l’aspect humain des RH, les nouvelles technologies des IS, le côté collaboratif de la communication, et le tout sans avoir une place réellement définie au sein de l’organisation.
Un monstre est né.

2013 c’est la marque employeur 2.0

Franck La Pinta compare sur son blog ces deux phénomènes que sont le projet marque employeur 2.0 et le « Made in France » d’Arnaud Montebourg.

preuves et transparenceLes entreprises ne peuvent désormais plus se permettre d’afficher leur communication sans risque. Tout doit maintenant être sinon prouvé au moins facilement prouvable. Le projet marque employeur 2.0 c’est l’ode à la transparence, le pragmatisme à son paroxysme.
Le projet a dévoré le recrutement et l’engagement et grandit toujours plus. L’entreprise va bientôt devoir développer sa marque employeur en tenant compte de son image et sa réputation et ce pour le bien de sa production, pour sa pérennité.

Pas de défense miracle

Le plus gros problème finalement est que le projet n’a pas vraiment de forme définie. Il faut le tester, innover, analyser, mais finalement la bonne recette sera celle effectivement mise en place.
Pas de solution miracle mais des axes de réflexion. Penser la marque employeur 2.0 ne se fait pas grâce à un livre sur la théorie mais par la lecture de nombreux cas d’étude.

  • Chez Disneyland Paris, la stratégie digitale laissera une grande liberté aux followers avec une faible modération et une cohérence importante et indispensable avec les autres média de communication de la marque. Travailler chez Disney c’est comment ? 
  • Pour Randstad, il va s’agir de faire transpirer à travers son marketing employeur les valeurs de l’entreprise. Plus de parole officielle mais une parole partagée par tous les collaborateurs. Sans liberté ni transparence le projet se voulant fédérateur devient vite autoritaire et contre productif.
  • L’Oréal va vouloir soigner sa réputation d’employeur et coller avec sa valeur phare qui est l’innovation. Le projet marque employeur 2.0 est donc adopté en tant que tendance frémissante particulièrement important pour un groupe qui veut toujours saisir ce qui commence.

Historiquement le marketing employeur n’était pas grand chose. Une manière un peu sympa d’attirer des candidats – tous inter-changeables considérant le taux de chômage élevé des 30 dernières années – de montrer l’organisation comme un endroit où – véridique ou pas – il fait bon travailler.
Mais ça c’était avant le projet marque employeur 2.0.

Guillaume Caramalli

The following two tabs change content below.
Guillaume Caramalli a intégré l'équipe Potentialpark où il accompagne les entreprises françaises dans leur communication RH en ligne après un an d'expérience chez Link Humans. L'institut de recherche suédois évalue et classe les méthodes de recrutement et de marketing employeur des entreprises en se basant sur l'expérience candidat qu'il évalue en sondant 30 000 étudiants et jeunes diplômés dans le monde

Derniers articles par Guillaume Caramalli (voir tous)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>