Bonne année 2017

#rmstouch #rmsconf #rmsnews
Le sourcing est l’avenir du recrutement – La demo
Par : Julien Cotte
16
Sourcing-avenir-du-recrutement-266x266
Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn8Share on Facebook0Share on Google+2

Chose promise, chose due! Après mon 1er article sur pourquoi le sourcing devient une partie fondamentale du recrutement, voici donc le moment de vous faire une demo. Pas de blabla mais de la pratique concrète…si vous avez des questions, mettez les en commentaire, j’essaierai d’y répondre. Les 2 techniques toutes simples présentées ici ne sont que les premières techniques d’une série sur le Sourcing. Je vous présenterai dans les prochaines semaines de nouveaux exemples/conseils avec notamment des outils Google gratuits!

Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn8Share on Facebook0Share on Google+2
The following two tabs change content below.
En tant que Directeur du Recrutement et de la Mobilité chez Logica, je me penche quotidiennement sur les questions de marque employeur et de recrutement via les réseaux sociaux. Au plaisir d'échanger avec vous sur ces thèmes où tous les autres sujets de RH2.0

16 commentaires

  • Maithe Satge dit :

    C’est excellent. Merci pour ces conseils très utiles. Hâte de voir la suite.

  • Merci Laurent,

    Tres bonne démo pour comparer une recherche sur Linkedin et Google à un détail près: Les résultats sur Google ne sont pas dédupliqués alors qu’ils le sont sur Linkedin avec la possibilité d’utiliser des filtres avancés pour affiner ses résultats.

    A bientot,

  • Franck dit :

    Bonjour et merci pour cette présentation.

    Juste pour compléter la réaction de Guillaume, Larronde il n’y a finalement pas plus de résultat via Google, le chiffre de plus de 5000 étant faux. En cliquant de page en page on arrive finalement à « seulement » quelques 400 résultats et quand on supprime les doublons on doit sans doute retomber sur les résutlats LinkedIn.

    Cordialement

    • Laurent Brouat dit :

      Bonjour Franck et merci pour votre commentaire.
      Votre remarques est cependant fausse car la plupart des résultats avec la recherche Google, je n’y avais pas accès car ces personnes là n’étaient pas dans mon réseau Linkedin…
      C’est exactement tout l’intérêt de l’exercice = avoir acces au profils publiques!
      Et d’ailleurs vous pouvez faire l’essai en prenant un ou plusieurs noms qui apparaissent dans Google, apparaissent-ils dans votre recherche Linkedin?
      Probablement pas à moins qu’ils soient dans votre réseau (2e, 3e degre ou groupe)!!!
      Donc au final, la recherche google me donne accès à plus de profils!

    • Franck dit :

      Bonsoir Laurent,

      Je me permets d’insister, ma remarque étant vraie : sur linkedIn version français, j’ai dans mes fonctions de recherche une option de tri par relation et je peux choisir « Tous les membres de LinkedIn » qui me permet de chercher au delà de mon réseau sur l’ensemble des profils. J’ai donc bien accès à tous les profils publiques. Avec Google, je n’ai accès qu’à ceux que ces moteurs ont indexés (soit je le conçois, la quasi totalité) et je m’arrête à la 40 pages pour un affichage de 10 résultats par page, plus rien derrière…

      Sans vouloir faire ma mauvaise tête, j’ai fait l’exercice jusqu’au bout et j’ai plus de réponses en tapant directement dans la base de LinkedIn, ce qui me parait logique et rassurant.

      Cordialement

      • Laurent Brouat dit :

        Mais vous avez parfaitement raison d’insister Franck 🙂
        Linkedin a introduit tout récemment la fonctionnalité accès à tous les membres dans la fonction recherche…Néanmoins, Franck et c’est toute la démonstration, avec un compte gratuit à combien de résultat avez-vous accès? 100 résultats max si je ne m’abuse…donc ma démonstration est encore valable…:)

  • Maithe Satge dit :

    Franck,

    Pour avoir testé la méthode quelque fois depuis les recommandations de Laurent, je confirme que la recherche Google permet de « bypasser » les verrous que Linkedin nous impose en fonction de notre réseau personnel.

    Pour vous donner un exemple, sur un profil type, la recherche google vous donne le « nom », le « poste » et un bouton permettant d' »ajouter le profil à votre réseau » (en plus des autres fonction inmails, recommandation ect…) même si le profil en question est en dehors de votre réseau au 2nd ou au 3eme degré)

    La même recherche via Linkedin, avec les mêmes mots clé, vous donnera un « poste », sans le nom, et la seule possibilité d’envoyer un inmail pour entrer en contact avec ce profil (l’option « add to network » n’est plus disponible).

    C’est d’ailleurs logique, le business model de LinkedIn est bâti sur la monétisation de ce « déverrouillage ».

  • Laurent Brouat dit :

    Mais vous avez parfaitement raison d’insister Franck 🙂
    Linkedin a introduit tout récemment la fonctionnalité accès à tous les membres dans la fonction recherche…Néanmoins, Franck et c’est toute la démonstration, avec un compte gratuit à combien de résultat avez-vous accès? 100 résultats max si je ne m’abuse…donc ma démonstration est encore valable…:)

  • Franck dit :

    Bonsoir Maithe, bonsoir Laurent,

    Un dernier post et j’arrête sur le sujet. J’ai bien plus de 400 résultats, en revanche il ne s’agit, comme le souligne très justement Maithe, que de « poste », dont il manque les nom et prénom et une partie de l’expérience si je suis en « mode gratuit » (qui par contre m’est proposé via le lien public fourni par Google). La démonstration est donc valable.

    Bonne soirée

  • Benoit Bliard dit :

    Bonjour Laurent,

    J’ai regardé avec beaucoup d’attention et d’intérêt la démo « Technique de sourcing 1 »

    Puis-je me permettre quelques remarques ?

    Tout d’abord sur la forme : une requête trop longue risque d’être tronquée par Google. Il est donc important d’utiliser le moins de caractère possible. personnellement je préfére utiliser le signe | (contrôle alt 6 sur le clavier) plutôt que l’expression OR.

    Maintenant sur le fond :
    Dans ton exemple, tu utilises la ligne de code suivante pour chercher des actuaires sur Linkedin: site:linkedin.com inurl:fr.linkedin.com « actuaire » « paris » -axa

    Le problème est que les résultats sont pollués par des pages Linkedin qui ne sont pas des profils. Par exemple on trouve aussi des annonces emploi, des listes de candidats peu exploitables, etc.

    La ligne de code inurl:fr.linkedin.com n’est pas utile. Pour trouver uniquement des profils basés en France (et pas forcément des français), le plus simple est de chercher sur site:fr.linkedin.com. De même pour chercher des hollandais, on utilisera site:nl.linkedin.com ; des espagnols site:es.linkedin.com ; etc.

    Ensuite pour filtrer uniquement des profils, j’irai chercher le ou les mots clés qui les caractérisent dans l’adresse url. Il y en a trois sur Linkedin « in » « profile et « pub »

    Enfin on peut effectivement chercher le mot clé « paris ». Le problème c’est que l’on risque de trouver des profils dans lequel se trouve le mot Paris, sans garantie que le candidat soit effectivement basé à Paris. Dans ce cas j’utiliserai la structure des champs fixes de Linkedin, à savoir la ligne de code ‘ »paris area ». Ainsi j’aurai la certitude de ne filtrer que les profils qui déclarent vivre à Paris.

    Pour finir si je souhaite retirer les listes de candidats et avoir la certitude de n’avoir QUE des profils, j’ajouterai la ligne suivante -inurl:dir (dir, pour directory, étant le mot dans l’adresse url qui caractérise les listes de profils).

    Ainsi ma ligne de code serait la suivante :
    site:fr.linkedin.com inurl:in | inurl:pub | inurl:profile « paris area » -inurl:dir « actuaire » -axa

    Résultat (au moment où je crée ma requête) : 112 résultats.
    Et plus de 500 si je retire -axa

    Bien sûr les lignes de codes sont différentes en fonction des sites (viadeo, facebook, copainsdavant, easyCV, Cadremploi, Doyoubuzz etc.).

    Il est donc important de bien étudier à la fois les mots clés dans les adresses url mais aussi les champs structurés des sites. Par exemple sur Linkedin je peux requêter uniquement des profils qui travailllent actuellement dans telle entreprise (current) ou qui ont travaillé dans telle entreprise (past)

    Cordialement.

  • Nicolas Galita dit :

    Bonjour Laurent,

    Tout d’abord merci pour ce blog que j’ai découvert hier et que je n’ai pas fini de parcourir !

    C’est précisément cet article que je cherchais, après avoir lu le premier. Mais je n’arrive pas à voir de contenu dans l’article. Est-ce normal ? Je ne vois que l’introduction et les commentaires.

    Bon courage en tout cas !

    Cordialement

    • Laurent Brouat dit :

      Vous avez raison, Nicolas, avec le changement de theme sur WordPress, la vidéo avait disparu! La voici, je viens de la réintégrer…mais elle date de l’an dernier et je vais refaire une démo avec les booléens sur ce blog dans quelques semaines car il y a du nouveau 🙂
      Bon WE

  • Mahdi Alaoui dit :

    Merci pour ce contenu qui ne cesse de m’apprendre des choses!!!
    Vivement la suite du sujet.

    Bravo à vous Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *