headerlink

headerlink
Non, le Recrutement innovant n’est pas réservé qu’aux cadres !
Par : jean-christophe Anna
4
linguini4-580x250

Une à une, les idées reçues sur le Recrutement innovant tombent.

Première idée reçue : le recrutement via les réseaux sociaux est réservé à une minorité de profils, les communicants, marketeux, créatifs et autres informaticiens.

Seconde idée reçue : Seules les grandes entreprises ont les moyens d’investir les médias sociaux pour optimiser l’efficacité de leur sourcing et l’attractivité de leur marque employeur.

Troisième idée reçue : le recrutement innovant (médias sociaux et serious/business games), c’est uniquement pour les cadres.

J’ose espérer que fin 2012, il n’est plus nécessaire de démontrer que toutes les fonctions et tous les secteurs d’activité sont représentés sur les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo et Linkedin. C’est un fait établi. Concernant la seconde idée reçue, de nombreuses PME ont depuis quelques années déjà bien compris que ces deux plateformes constituaient un terrain de chasse nouveau pour diversifier leur sourcing, en se passant éventuellement des intermédiaires. Et de plus en plus de PME y ouvrent des pages Entreprises et s’essaient même à l’animation de communautés RH/Carrières sur Facebook et Twitter. Certes l’utilisation des médias sociaux n’est de loin pas gratuite (tiens, une autre idée reçue !), mais pour la première fois, les PME disposent d’outils de communication et de marketing employeur extraordinairement puissants et accessibles financièrement. Rien à voir en effet entre le coût d’une communication RH dans la presse, à la radio ou à la TV que seuls les grands groupes peuvent s’offrir (là ce n’est vraiment pas une idée reçue) et le coût de l’animation d’une page Facebook, d’un groupe Viadeo/Linkedin, d’un blog ou d’un Compte Twitter. Il s’agit en l’occurrence d’avantage d’un coût humain, celui de la personne (pas forcément un temps plein) ou des personnes (il est tout à fait possible de ventiler le temps d’animation intelligemment entre plusieurs personnes) qui va/vont animer ces différentes présences online.

Inutile de vous dire que je combats ardemment ces deux premières idées reçues depuis le début et tout récemment ici-même : « Comment une PME peut séduire et attirer les candidats sur les médias sociaux ?« .

Je vous propose aujourd’hui d’envisager les 3 raisons pour lesquelles le recrutement innovant est en train de se démocratiser pour toucher toutes les catégories socio-professionnelles !

 

Du Plombier au DG, tout le monde est sur Facebook

Cela fait plus de deux ans que je présente Facebook comme une plateforme innovante en matière de recrutement, imparfaite, mais doté d’un énorme potentiel. Avec sa croissance phénoménale, il était logique que le réseau de Marc Zuckerberg attire les recruteurs et les acteurs du recrutement online. Comment ignorer 1 milliard de candidats potentiels ? Linkedin ne compte que 187 millions de membres et ce sont essentiellement des cadres, alors que toutes les catégories socioprofessionnelles sont présentes sur Facebook.

Des mini-sites carrières sur Facebook

Si Facebook n’est pas vraiment conçu pour la recherche de candidats, de plus en plus d’entreprises y animent des pages carrières afin de soigner leurs marques employeurs en y engageant la conversation avec leurs candidats cibles. Je vous invite, si ce n’est pas encore fait, à découvrir le Classement France des pages Facebook Carrières que nous (Link Humans) venons d’établir. Via des onglets payants (Work for us, Broadbean ou Oh My Job) ou gratuits, elles peuvent même y diffuser leurs offres d’emploi.

Un Jobboard sur Facebook

Lancé au début de l’année, Oh My Job (L’une des deux marques avec Le Marché du Travail de la nouvelle Société Job & Co) est un vrai Jobboard au sein même de Facebook. Soit un authentique outil 1.0 dans un environnement 2.0 ! Oh My Job propose toutes les fonctionnalités d’un jobboard : diffusion d’offres d’emploi, logo à la Une du site, présentation des entreprises côté recruteurs, publication d’un profil professionnel (bien distinct du profil personnel sur Facebook) alertes jobs, consultation des offres et candidature. A ces fonctionnalités classiques d’un jobboard traditionnel s’ajoutent quelques fonctionnalités sociales de partage et recommandation propres à l’environnement Facebook.

Des réseaux sociaux pros dans Facebook

Plusieurs « mini-Linkedin » comme BeKnown (Monster) et Talent.me existent déjà dans Facebook. Le premier à avoir eu cette idée, Branch Out (Groupe Careerbuilder) vient quant à lui de quitter Facebook pour exister de manière autonome. Ces applications offrent les mêmes fonctionnalités qu’un réseau social professionnel avec une étanchéité parfaite entre le profil pro et le profil perso. Dernier service pro à se lancer dans l’aventure Facebook : MyProPage sorti début octobre par JobinLive.

Un Jobboard made in Facebook ?

Pour l’instant, ce sont uniquement des applications « tierces » qui utilisent l’Ecosystème Facebook pour profiter de sa fabuleuse audience. Mais le lancement d’un service emploi/recrutement par Facebook directement semble imminent. En effet, Facebook a signé il y a un an (19 octobre 2011) un partenariat avec le Ministère du Travail et le Service public pour l’Emploi avec à la clé une page  »Social Jobs Partnership » destinée à accompagner les demandeurs d’emploi américains en mettant à leur disposition des ressources et des infos utiles. Le communiqué de presse laissait alors entendre que Facebook pourrait un jour diffuser des annonces d’emploi de manière virale et gratuite. Plus récemment, dans la torpeur estivale, une rumeur s’est propagée comme une traînée de poudre… cette fois, c’était sûr, Facebook allait lancer sa propre solution ou plutôt le faire via l’association de 3 de ses partenaires historiques (actionnariat commun) : Branch Out, Work4Labs et Jobvite. Depuis, Branch Out a donc quitté la plateforme et plus personne n’en parle. Mais gageons que cela ne saurait plus trop tarder. 2013 ?

 

Les smartphones gagnent du terrain

Je l’ai déjà dit ou écrit mille fois, je le répète : en 2014, le nombre de connexions au web via terminaux mobiles dépassera le nombre de connexions via ordinateurs. Sur 6 milliards de téléphones portables dans le monde (pour 7 milliards d’individus), 40% sont déjà des smartphones.  Sur le milliard d’utilisateurs actifs de Facebook, 600 millions s’y connectent via leurs smartphones. En France, plus de 50% des internautes sont déjà des mobinautes ! Comme nous l’avons vu avec l’intervention de François Thénoz et Antoine David lors de l’événement #rmsconf du 25 octobre dernier et comme je l’indiquais dans un billet récemment, le Recrutement mobile est sur orbite.

Avec le mobile, pour la première fois, un canal de recrutement semble être plus innovant sur les profils non cadres que sur les profils cadres. Car, si un non cadre n’est pas sur Linkedin, il y a en revanche de bonnes chances qu’il ait un smartphone dans la poche. Ainsi, les applis emploi les plus innovantes de ces derniers mois sont Rue de l’emploi, JobAroundMe et Beep Job. Initialement prévues pour des profils non cadres dans des secteurs comme l’hôtellerie-Restauration ou la distribution, ces applications commencent à proposer également des opportunités cadres.

Rue de l’emploi est le premier Jobboard 100% mobile. Tout se passe directement sur le smartphone : saisie de l’offre, consultation des CV, réception des candidatures du côté du recruteur et saisie du CV, consultation des offres et candidature du côté du candidat. Les offres de maçons, de conducteurs de poids lourds et de vendeurs y côtoient désormais celles d’Auditeurs, d’Ingénieurs d’études, de juristes Droit des sociétés et Développeurs web.

JobAroundMe associe géolocalisation et réalité augmentée pour vous permettre de visualiser sur l’écran de votre smartphone les offres d’emploi qui vous entourent. C’est « l’application iPhone qui vous permet de trouver des offres d’emploi partout autour de vous ». Cette application qui permet elle aussi de postuler directement à partir de son CV embarqué a déjà séduit de grandes entreprises, telles que Auchan, Accor, Total, Thales, BNP Paribas, Bouygues Telecom, Kiabi, KFC, Quick, Séphora, Akka Technologies ou encore Speedy, et s’adresse également aux TPE/PME.

Enfin, Beep Job est une appli qui propose des offres géolocalisées uniquement consacrées aux petits boulots de dernière minute (déménagement, serveur, garde d’enfant).

 

Viadeo s’ouvre aux non-cadres

Je dois avouer que même si j’avais déjà constaté à plusieurs reprises que certains profils non cadres, les infirmières par exemple, étaient présents sur Viadeo, je considérais, il n’y a pas si longtemps encore, cette plateforme comme plutôt réservée aux cadres comme c’est le cas du grand rival, Linkedin. Je concédais bien que Viadeo puisse s’adresser aux assimilés cadres et aux agents de maîtrise, mais pas vraiment aux employés et encore moins aux ouvriers. Et pourtant …

Force est de constater que les profils non cadres se multiplient sur Viadeo : vendeurs, artisans, techniciens et ouvriers spécialisés. Selon Viadeo, un recrutement sur trois conclu via la plateforme concerne un poste de vendeur, d’employé ou de technicien ! Viadeo compte déjà plus de 12 000 vendeurs, 10 000 infirmières, 2 000 maçons, 2 000 caristes, … soit bien plus que les 1300 profils Java J2EE (Consultants, Développeurs et Ingénieurs) et les 600 développeurs PHP. Ainsi le réseau social professionnel français, déjà très ouvert aux freelances et entrepreneurs, deviendrait de plus en plus représentatif de la population française et pourrait donc largement dépasser les 6 millions de membres actuels dans l’hexagone. 

Ce n’est qu’une tendance … pour l’instant !

(Crédit photo)

The following two tabs change content below.
Directeur associé et co-fondateur de la société Link Humans, spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Sourcing et l’attractivité de leur Marque Employeur. Il organise les événements #rmsconf et #TruParis, écrit sur #rmsnews et Job 2.0. Auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Editions Hachette Pratique), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant.

4 commentaires

  • Tout à fait d’accord avec ton billet !

    D’ailleurs, Viadeo vient de lancer ses premiers spots télés pour promouvoir son service : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vd7kdIMFI8o La preuve, si besoin était, que le réseau cherche à élargir sa cible ! (Même si ce ne sont pas encore des infirmières ou des bouchers qui sont mis en scène dans les petits films)

  • Laëtitia dit :

    Excellent article !
    Ah les « idées reçues », c’est un combat de tous les jours et je crains qu’il ne faille se battre encore un peu, hélas. Mais ne nous décourageons pas, je constate aussi que les opposants d’hier sont les premiers à promouvoir leur profil aujourd’hui. Mais trop vite quand même, il ne s’agirait pas de s’ouvrir trop vite aux nouvelles technologies et d’adhérer trop facilement aux nouveautés !
    En tout cas, grâce au travaille d’information quotidien de nombreux acteurs du web et aux articles comme le vôtre : tout le monde a une chance d’accéder au marché emploi, l’ouvrier, comme le cadre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>