#rmsconf #rmsnews #rmstouch

#rmstouch #rmsconf #rmsnews
Prenez soin de vos collaborateurs, ce sont vos meilleurs ambassadeurs
Par : Arnaud Devigne
0
cover-tribunes-rmsconf-2016-arnaud-devigne
Tweet about this on Twitter2Share on LinkedIn260Share on Facebook42Share on Google+1

Notre façon de communiquer avec nos amis, de maintenir le contact avec les membres de notre famille, de trouver l’âme sœur, tout cela a été bouleversé par l’évolution des technologies qui font désormais partie intégrante de notre quotidien.

La relation employeur – candidat n’est pas épargnée par ce changement. Les rapports, s’ils ne se sont pas complètement inversés, se sont en tout cas rééquilibrés. Le recrutement est désormais une affaire de séduction bilatérale.

 

On envisage souvent le processus de recrutement comme une succession de rendez-vous où le candidat se soumet à une série de questions et sera jugé sur ses réponses, son comportement et sa personnalité. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’aujourd’hui, grâce à internet, les candidats ont des moyens très simples de se renseigner sur une entreprise, son fonctionnement interne, l’ambiance qui y règne, les possibilités d’évolution, avant de se décider à postuler. Il appartient donc également à l’employeur de séduire les meilleurs  candidats.

 

On envisage souvent le processus de recrutement comme une succession de rendez-vous où le candidat se soumet à une série de questions et sera jugé sur ses réponses, son comportement et sa personnalité. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’aujourd’hui, grâce à internet, les candidats ont des moyens très simples de se renseigner sur une entreprise, son fonctionnement interne, l’ambiance qui y règne, les possibilités d’évolution, avant de se décider à postuler. Il appartient donc également à l’employeur de séduire les meilleurs candidats.

 

Dans cette entreprise de séduction, les organisations ne peuvent plus tricher. La communication passe bien évidemment par les canaux officiels, mais aussi et surtout par l’image que véhiculent les employés sur les différentes plateformes d’échange, qu’il s’agisse de forums, des réseaux sociaux ou encore des avis et notations partagés sur les sites et moteurs de recherche d’emploi.

La meilleure arme pour les entreprises semble bel et bien être de rendre les salariés déjà en poste les plus heureux possible. Cette volonté, au-delà de sa dimension altruiste, permet de garantir une ambiance de travail agréable, une productivité accrue, une attrition moins élevée et une attractivité accrue de l’entreprise auprès de potentiels nouveaux talents. Tout le monde y gagne !

 

 les salariés déjà en poste les plus heureux possible

 

Les postes de « Responsable du Bonheur » voient le jour dans les entreprises françaises. Tous, des grands groupes à la PME ou TPE, se rendent compte que le bien-être des employés représente un enjeu majeur pour une croissance durable. Il est en effet devenu aussi difficile d’attirer les candidats talentueux que de fidéliser les collaborateurs d’exception. Aujourd’hui, 68% des actifs disent rechercher ou être ouverts à la possibilité d’accepter un nouvel emploi. 59% de ces mêmes actifs disent se renseigner au moins une fois par mois sur de nouvelles opportunités professionnelles. Et, plus important encore : ce chiffre élevé n’est pas lié à la lassitude générée par des années passées au même poste, puisque 65% des actifs admettent s’être renseigné sur de nouvelles opportunités professionnelles dans les 3 premiers mois suivant leur prise de fonction.

Avec la génération “millenial” (personnes nées après 1981), qui représentera 1 actif sur 2 d’ici à 2020, cette tendance ne fera que se confirmer. Les “millenials” ont la bougeotte et surtout l’œil toujours ouvert ! Les jeunes actifs âgés de 18 à 24 ans sont 87% à se déclarer être actifs dans leur recherche d’emploi. L’objectif : ne pas rater une opportunité qui semblerait plus en phase avec leurs envies et exigences du moment[1].

 

Faire toute sa carrière dans une même entreprise n’est désormais ni une ambition ni une réalité. Le besoin de donner du sens à son travail, d’en être fier et de partager un destin commun basé sur des valeurs partagées, devient la source de motivation principale !
 valeurs partagées, devient la source de motivation principale

 
 

Une entreprise comme Michel et Augustin, petite pépite française devenue grande, l’a bien compris et cultive une très forte dimension inspirante. Cela passe par la manière dont l’entreprise parle de ses collaborateurs – “la tribu” – mais aussi la volonté d’impliquer leur communauté de gourmands pour porter leur implantation aux Etats-Unis, et, au passage, donner un coup de pouce à leurs relations avec le PDG de Starbucks grâce à une campagne Twitter remarquée.
Les entreprises qui cherchent à attirer les meilleurs talents se doivent de prendre soin de leurs collaborateurs déjà en poste. Ils sont le reflet de ce qui se passe en interne et peuvent devenir les meilleurs ambassadeurs auprès du monde extérieur…ou les pires.

 

Quel est le rôle de la Direction des Ressources Humaines face à ce nouvel impératif ? Une réinvention rapide et en profondeur de la fonction semble nécessaire. D’un rôle d’organisateur, facilitateur et régulateur du travail, le DRH doit aujourd’hui devenir un « Chief People Officer » accompli, porteur d’une vision innovante des rapports entre direction/leadership et salariés/collaborateurs, basée sur la confiance réciproque. Il doit inspirer, anticiper, catalyser, expérimenter et faire bouger les lignes et ne peut plus se limiter au rôle de fonction support dans lequel on l’a trop longtemps enfermé.

 

 le bonheur et l’épanouissement individuel au centre de la scène

 

Une opportunité historique de réinventer les rapports au travail, en replaçant le bonheur et l’épanouissement individuel au centre de la scène, s’offre à nous. Sous l’impulsion d’une génération en demande de ces changements et des technologies numériques qui permettent de gagner en liberté et flexibilité, il est urgent de faire preuve d’audace. Amis DRH, osez ! It’s your time !

 

 

[1] Etude de l’institut de recherche “Indeed Hiring Lab” – “What matters to the modern candidate” (2015): http://offers.indeed.com/HLR-UK-Talent-Attraction-Study.html?utm_source=blog

 

Retrouver ci-dessous l’ensemble des tribunes sur le thème de « Authenticité & Transparence » :
> Authenticité et transparence : Recrutement ou l’humain au cœur du processus.
À contre-courant : critique de l’exigence d’authenticité et de la dictature de la transparence en RH
Authenticité et transparence : Valeur forte pour un cabinet de recrutement
Authenticité et transparence : De la mobilité interne à l’accompagnement des collaborateurs
Authenticité et transparence : Et puis quoi encore !
> Authenticité & Transparence : recruter autrement
Authenticité & Transparence : Vos collaborateurs sont la voix de votre entreprise !
Authenticité, transparence et contradictions ? Le cocktail gagnant !

 

 

Recrutement, Marque Employeur : suivez toute l’actualité #rmstouch !


 

 

Crédit Photo : Bureau, Fer, Bouda, Montgolfier.

Tweet about this on Twitter2Share on LinkedIn260Share on Facebook42Share on Google+1
The following two tabs change content below.
Diplômé d’un master en marketing à Sciences Po, d’un master en management Internet et Télécommunications à l’Université Paris-Dauphine et d’un MBA à l’Université d’Ottawa, Arnaud Devigne a plus de 20 ans d’expérience dans l’univers de la Tech et du Web. Avant de rejoindre Indeed, Arnaud a lancé et développé plusieurs start-up dans les marchés émergents au sein du groupe Rocket Internet / Africa Internet Group (AIG). Arnaud Devigne a commencé sa carrière en tant que consultant en stratégie et marketing pour les grands comptes. Après avoir travaillé pendant plus de 10 ans pour des sociétés telles qu’Accenture et Cap Gemini Consulting Telecom & Media, il a rejoint les équipes de Google France, en 2009, en qualité de « Head of Business Marketing ». Il a également été Directeur Marketing chez Viadeo et Pages Jaunes. En 20 ans, Arnaud a acquis une solide expertise dans la construction et le développement de marques dans l’univers de la Tech sur le marché français. Entrepreneur passionné, il a créé une structure de conseil en stratégie digitale, Red Planet, avant de lancer deux sites de petites annonces et piloter l’expansion de Kaymu, la première place de marché online en Afrique, au sein d’Africa Internet Group (AIG). Arnaud est un voyageur expérimenté avec plus de 80 pays explorés à son actif. Il est également un grand fan de sensations fortes et pratique la plongée sous-marine, le parachutisme et l’aviation. Passionné par l'économie numérique et l’impact que peuvent avoir les technologies dans notre vie au quotidien, Arnaud est par ailleurs féru de sociologie. Il intègre en avril 2016 l’équipe d’Indeed France en qualité de Directeur Général et a pour mission d’installer la marque, de renforcer la collaboration avec les entreprises et institutions françaises et de développer des programmes de sensibilisation auprès du grand public et des employeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *