#rmsconf

#rmsconf
Quel avenir du recrutement sur Facebook?
Par : Laurent Brouat
2

C’est un éternel débat pour les professionnels du recrutement et de la marque employeur depuis déjà quelques temps. Facebook est-il l’outil de recrutement idéal ? Comment l’investir? Avec quels moyens ?

Je ne vous refais pas les poncifs habituels de Facebook (950 millions de membres dans le monde, presque 25 millions en France, 3 mn/mois/usager…les chiffres ont peut-être évolué).

Un usage de Facebook clair pour le recrutement…au départ

Les usages des professionnels du recrutement sur cette plateforme sont aujourd’hui clairement identifiés, Facebook est utilisé comme un outil pour communiquer une marque (une marque employeur direz-vous) et attirer, donner envie à de potentiels candidats de venir.

Donner enfin à la marque ce côté humain que les sites corporate n’ont jamais réussi à donner. C’est donc ce qui s’est passé avec le développement des pages carrière sur Facebook. Mais même l’efficacité des ces pages carrières est remise en question.

Comme le précise Bill Boorman dans cette vidéo que je vous joins, le problème des pages carrières réside dans le fait qu’elles ne s’adressent qu’aux diplômés…et le propre même du jeune diplômé c’est de ne plus l’être (jeune diplômé) rapidement donc de quitter la page ou de n’y trouver aucun intérêt une fois qu’il a trouvé un emploi. Bill parle donc de « life boat » pour la page Facebook candidat, une page qui s’adresse aux personnes intéressées à l’entreprise en montrant simplement l’entreprise de l’intérieur…et pas seulement un contenu destiné aux jeunes diplômés…qui sont par essence volatiles.

 

Cela pose évidemment la question du contenu différencié selon les cibles mais le présupposé ici est qu’un contenu qui vient de l’intérieur authentique et simple (et visuel et vidéo…) s’adresse à tout le monde. Le plus dur étant de réussir à avoir ce contenu produit par les employés internes. Et finalement, le travail pour impliquer ces employés tourne souvent autour d’un travail de conduite du changement en interne…quand finalement les outils ne sont que des vecteurs.

 

Mais les usages évoluent aussi

Un rappel simple que vous trouvez sur cette infographie sur Branchout: 18 millions d’américains ont trouvé leur job grâce à Facebook vs 10 millions avec Linkedin!!!

Pour rappel, Branchout est l’application leader sur Facebook sur le partage d’information professionnelle…autrement dit le Linkedin intégré dans Facebook. Branchout a réussi un tour de table de 25 millions USS dernièrement mais surtout compte 25 millions de membres enregistrés dont 13.5 millions actifs! Oui vous avez bien entendu 13.5 millions actifs c’est à dire qui utilisent l’application régulièrement.

Certes ces professionnels actifs sur Branchout ne sont pas encore en France (ou alors ils se cachent bien). Mais que va-t-il se passer si les usages évoluent?

Les gens ont plus l’habitude de partager les jobs/les offres d’emploi sur Facebook que sur Linkedin et les chiffres le prouvent…qui va enfin profiter de cet effet de levier du recrutement sur Facebook?

En tout cas la croissance de Branchout est indéniable surtout dans son utilisation…

 

Conclusion? Un danger pour les réseaux sociaux pro?

On a vu la puissance de communication « marque employeur » sur Facebook (voir les risques et échecs) mais si maintenant on s’attaque à l’effet viralité voir l’effet réseau professionnel sur Facebook, que va-t-il se passer demain?

Comment combiner le professionnel et le personnel, le privé et le public?

Les usages plus matures mènent-ils vers une utilisation à la fois professionnelle et personnelle de Facebook? Car l’argument de Linkedin et de Viadeo est très clair: « nous distinguons personnel et professionnel ».

Mais si la maturité des usages amènent les usagers à être capable de distinguer les 2, finalement je pourrais à partir d’une même plateforme animer mon Moi perso et mon Moi pro.

C’est plus efficace et plus simple, non?

Pourra-t-on passer d’une utilisation aujourd’hui très pull (j’attire) à une posture de plus en plus push (je vais chercher) dans le recrutement sur Facebook?

L’efficacité des Facebook ads dans les campagnes de recrutement est indéniable et impressionnant…tous les retours le confirment.

Le jobboard dans Facebook  (OhMyJob), la cooptation dans Facebook (Work4labs), le réseau social professionnel (Branchout, Beknown, Talentme..) dans Facebook…

Le recrutement sur Facebook n’en est qu’à ses balbutiements…mais il est difficile de prédire ce qui va s’y passer en tout cas, le potentiel est immense!

PS: nous prévoyons une sessions entière sur le recrutement sur Facebook pendant la RMS conférence!

The following two tabs change content below.

Laurent Brouat

Ancien associé de #rmstouch, Laurent est Directeur de Link Humans France depuis 2015.

2 commentaires

  • Gregory says:

    Bonjour Laurent,

    Très bon article, je trouve juste dingue que l’on ne parle pas de MyJobCompany quan on parle de recrutement par cooptation sur les réseaux sociaux…

    Bien à toi

    • Laurent Brouat says:

      Bonjour Grégory,
      Merci pour ton retour. Je n’ai pas parlé de MyJobCompany pour plusieurs raisons:
      1) ce n’est pas 1 article sur la cooptation
      2) vous n’avez pas de module spécifique sur Facebook

      Mais je serai ravi de repasser chez vous pour faire une ITW vidéo et prendre des nouvelles du projet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *