#rmsconf #rmsnews #rmstouch

#rmstouch #rmsconf #rmsnews
Recrutement : du Papier au Robot !
Par : Jean-Christophe Anna
2
Il_était_une_fois_le_recruteur_-__rmsnews
Tweet about this on Twitter22Share on LinkedIn239Share on Facebook54Share on Google+3

Cela fait déjà un petit moment que je souhaite partager avec vous un avant-goût de mon second livre qui sera dédié à l’innovation dans le recrutement et le marketing employeur. Étonnant, non ? 😉

Voici donc un petit « teasing » qui pourrait bien constituer l’introduction de ce futur opus.

 

 

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine …

 

Le_père_de_LinkedIn_-__rmsnews

 

Épisode I : Le règne du Papier

(le recrutement papier-presse – Préhistoire)

En ces temps reculés, les recruteurs sont tout puissants, les entreprises maîtrisent parfaitement leur image et leur communication. La première est froide, distante, désincarnée. La seconde sous contrôle absolu.
Le papier et l’écrit sont rois, le temps élastique et les candidats intermittents.
Pêcheurs totalement passifs, les recruteurs communiquent à prix d’or leurs besoins par voie de presse, en s’évertuant à faire passer un maximum d’infos en un minimum de mots. Les candidats y répondent par voie postale, en glissant dans une enveloppe leur CV et leur lettre de motivation … manuscrite.
Pour sélectionner les meilleures candidatures, les recruteurs s’en remettent aux experts d’une science jugée alors infaillible, la graphologie.
La forme l’emporte sur le fond, l’écriture sur les compétences, la lettre sur le CV.
La relation entre recruteurs et candidats est aussi confidentielle que déséquilibrée. Les premiers savent tout des seconds qui … ignorent tout des premiers.

 

Épisode II : Les Jobboards débarquent

(le « e-recrutement » – 1998)

La presse voit sa suprématie contestée. Arrivés par les autoroutes de l’information, de nouveaux spécimens « électroniques » répondant au nom de jobboards s’imposent petit à petit comme les acteurs incontournables de la galaxie recrutement. En cette fin de XXème siècle, la lutte est sévère entre l’envahisseur de la planète US qui porte bien son nom, Monster, et les autochtones de la planète France, Cadremploi, RégionsJob et Apec.fr.
Les offres et les candidats actifs gagnent en accessibilité/visibilité, leur diffusion et leurs candidatures en rapidité/réactivité, la relation recruteur-candidat en fluidité.
Le CV s’impose face à la lettre. C’est lui (et non elle) que les candidats peuvent publier dans les CVthèques des jobboards. C’est lui (et non elle) que les recruteurs consultent avant de contacter les candidats. Pour dénicher les meilleurs d’entre eux, les recruteurs lancent des requêtes activant de petits « droïdes » intelligents qui scannent les centaines de milliers de CV à la recherche des fameux mots-clés. Discrètement, l’intelligence artificielle fait ainsi son entrée dans le recrutement.
La fulgurance du clic succède donc à la lenteur du papier-presse, mais la relation recruteur-candidat n’en demeure pas moins déséquilibrée. L’image de l’entreprise est toujours aussi lisse, sans aucune aspérité, et sa communication totalement déshumanisée.

L_évolution_de_la_candidature___-__rmsnews

 

Épisode III : L’équilibre des forces

(le recrutement social – 2008)

Alors que l’ordre établi vient de connaître un premier bouleversement avec l’avènement des Jobboards, une menace fantôme est sur le point de provoquer une véritable révolution …
À quelques mois d’intervalle, les planètes US et France enfantent deux aliens d’un genre nouveau, les réseaux sociaux professionnels, baptisés respectivement LinkedIn et Viaduc (futur Viadeo). Créés à l’origine pour matérialiser online et multiplier les connexions entre les êtres humains afin de développer le networking et de booster leurs relations commerciales, ces ovnis attirent de plus en plus de monde et amorcent leur métamorphose inéluctable. Parmi les nombreux individus montés à bord, certains sont de véritables chasseurs de primes, les autres deviennent … leurs cibles. Mais ces « cibles » disposent alors exactement des mêmes armes, le rapport de force s’équilibre enfin. Les individus deviennent tous candidats à vie et les recruteurs, chasseurs de têtes en puissance. Les premiers y soignent leur identité numérique et se rendent de facto accessibles à tout moment. Les seconds en font de nouveaux terrains de chasse pour y traquer de nouvelles proies jusqu’alors difficilement identifiables, les candidats « passifs ».

Comprendre_le_Sourcing_en_BD_-__rmsnews
Recruteurs et candidats sont désormais à égalité. Ils utilisent les mêmes outils pour soigner leur image (marketing personnel vs marketing employeur), accéder à l’ensemble du marché (toutes les offres vs tous les candidats) et s’informer : ils peuvent se googliser mutuellement. Dans le même temps, les entreprises perdent le contrôle total de leur image et de leur communication. Leurs collaborateurs présents sur ces plateformes deviennent leurs porte-drapeaux en leur donnant, enfin, un visage humain. Alors que certaines subissent cette réalité, d’autres la vivent comme une formidable opportunité pour transformer leurs collaborateurs en véritables ambassadeurs de leur Marque Employeur. Jouer ainsi la carte de l’authenticité s’avère être un pari doublement gagnant : l’attractivité est boostée et l’engagement en interne revigoré.
D’un côté, les collaborateurs, plus accessibles que jamais, échangent volontiers avec les candidats pour leur présenter leurs métiers et répondre à toutes leurs questions. De l’autre, ils prennent une nouvelle habitude, celle d’évaluer leur entreprise sur un éventail de critères : ambiance au travail, climat social, perspectives d’évolution, style de management, vision stratégique du dirigeant et même … rémunérations. Ils ouvrent ainsi une nouvelle « porte de verre » et permettent à la transparence de gagner du terrain.

MiamAdvisor_Vs_JobAdvisor_-__rmsnews

 

Épisode IV : L’expérience ultime

(le recrutement mobile – 2012)

Secoués par cette première révolution, les recruteurs de la Galaxie, pour la plupart très conservateurs dans leur comportement, observent médusés l’arrivée foudroyante d’un second cataclysme qui va violemment remuer certaines de leurs certitudes. L’explosion supersonique du mobile bouleverse les codes d’ergonomie et de navigation auxquels étaient habitués les internautes de l’Univers web en transformant les candidats en mobinautes compulsifs. Les entreprises habituées à communiquer en mode « OAH » (Only At Home) dans lequel elle contrôlaient le moment, le lieu et le canal, doivent se convertir à la nouvelle donne « ATAWAD » (AnyTime, AnyWhere, AnyDevice) qui gouverne la consommation de l’information par les humains, candidats en puissance. Elles doivent également revoir en profondeur les plans des vaisseaux amiraux de leurs flottes carrières. Pour ce faire, elles ont le choix entre les adapter à l’évolution des usages grâce au responsive design ou construire de nouvelles navettes agiles dans l’Univers mobile (site mobile et appli).
Essentielle pour ne pas dire obligatoire aux yeux de certains prophètes considérés comme des illuminés, la candidature mobile est jugée tout d’abord inconcevable, voire gadget. Trois ans plus tard, elle devient incontournable et stratégique. Alors que le nombre de connexions au web depuis les terminaux mobiles, smartphones tablettes, dépasse pour la première fois fin 2015 celles provenant d’ordinateurs (fixes et portables), un second switch se profile déjà à l’horizon. Les candidatures mobiles finiront par s’imposer face aux candidatures web. Cette nouvelle étape de la relation recruteur-candidat est inéluctable et elle signera la mort du CV et de la lettre de motivation.

Et_si_le_recrutement_mobile_signait_la_mort_du_CV_et_de_la_lettre_de_motivation_-__rmsnews
Il est grand temps pour les entreprises d’affûter leur UX et de surfer sur la vague pour proposer aux candidats un accompagnement personnalisé, en temps réel, tout au long du process de recrutement, de l’acte de candidature à l’intégration. Seule une application mobile profitant de la contextualisation et de la géolocalisation du candidat permet d’offrir à ce dernier une expérience réellement exceptionnelle.
Tout comme les candidats, les collaborateurs ont eux aussi toute leur vie et toute l’information du monde, à portée de main, dans leur poche. Il ne reste plus aux organisations qu’à faire preuve d’un peu d’audace pour leur offrir une expérience unique … forcément mobile, elle aussi !

Le_candidat_est_une_star___-__rmsnews

 

Épisode V : L’impossible devient possible

(Big Data + Intelligence artificielle)

Nous sommes en 2016. En moins de 20 ans, la donne a complètement changé. Les révolutions se sont succédées à un rythme de plus en plus effréné. Les prochaines sont déjà en marche et s’écrivent en ce moment-même sous les yeux circonspects des recruteurs. En grande majorité, réticents au changement, ils ignorent régulièrement les signaux faibles et ne se sentent réellement concernés que lorsqu’ils ne peuvent plus faire autrement …
La richesse infinie des data associée à la puissance de l’IA ouvre une ère nouvelle, celle du prédictif. Loin d’être une promesse sans lendemain ou un fantasme purement prospectiviste, c’est déjà une réalité. Et elle n’est ni « virtuelle », ni « augmentée » ! C’est une opportunité incroyable pour les candidats (c’est à dire tout le monde), les professionnels du recrutement et les collaborateurs. C’est l’ouverture du champ des possibles pour les premiers, la fin du clônage en mode copié-collé pour les seconds et de nouvelles perspectives pour les derniers.
Les candidats pourront se projeter dans des emplois et des trajectoires professionnelles nouvelles qu’ils ne se seraient jamais autorisés à envisager. Les recruteurs identifieront de nouveaux profils dotés des caractéristiques idéales pour performer dans leurs entreprises, sans se soucier de savoir quelle est leur formation initiale, la longévité de leur expérience, ni le secteur d’activité dans lequel ils ont évolué précédemment. Enfin, les collaborateurs se verront proposer de nouvelles opportunités en interne, aussi originales qu’excitantes.
Les algorithmes toujours plus puissants permettront ainsi de réduire les biais cognitifs humains et tout le monde en profitera.

Recrutement_prédictif___quand_le_recruteur_anticipe_les_rêves_du_candidat__-__rmsnews

 

Mais, pour que cette nouvelle révolution soit couronnée de succès, les entreprises et les acteurs publics (Pôle Emploi, l’enseignement supérieur et même l’éducation nationale) devront s’inscrire dans une transparence absolue afin qu’un maximum de données utiles soient exploitables et profitables ! Aucune question ne devra être éludée : ni la disparition proche de millions d’emplois (automatisation et robotisation), ni la mort plus que probable du CDI (dématérialisation et robotisation) avec le développement de nouvelles façons de travailler (freelance, contrats de mission, télétravail, coworking, …) et l’imminence d’une alternance activité/inactivité associée à un probable revenu de base universel, ni toutes les questions relatives à la qualité de vie au travail avec l’expérimentation nécessaire de nouvelles façon de fonctionner (entreprise libérée, méthodes agiles) et la recherche vitale de véritables solutions pour combattre les maux de notre société (Stress, Burnout, Mort subite …).

Toutes ces questions cruciales seront abordées le 11 octobre 2016 lors de la 6ème édition de #rmsconf dont la thématique principale sera cette année : « Authenticité et Transparence ». Qu’attendez-vous pour découvrir le programme et profiter de nos tarifs Early Bird ? 🙂

 

Pour patienter un peu, je vous invite à revivre l’un des moments forts de l’aventure #rmsconf, la keynote d’ouverture de l’édition 2014 par l’inégalable Laurent Alexandre ! Attention, si vous êtes un « handicapé du mulot », vous risquez de prendre une claque !


Un grand merci à Etienne Issartial qui a donné vie à nos idées de scénarios les plus folles pendant plus de 2 ans. Vous pourrez retrouver toutes les BD qu’il a illustré de son coup de crayon magique dans notre rubrique BD. Les BD de ce billet et quelques autres illustreront également mon livre. 🙂

 

Tweet about this on Twitter22Share on LinkedIn239Share on Facebook54Share on Google+3
The following two tabs change content below.
Maître Jedi et Directeur Général de #rmstouch, société spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Recrutement et l’attractivité de leur Marque Employeur. Organisateur de l'événement #rmsconf et auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Hachette), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant. Telle est sa mission !

2 commentaires

  • S. Laffittte dit :

    Bonjour,

    J’ai écouté avec intérêt les points de vue de M. Alexandre, et j’aimerais vous faire part d’une remarque.

    Il est fréquent d’exceller dans un domaine, au détriment d’autres. Ce qui m’a gêné dans la forme du discours de votre intervenant, est son emploi répété et.. erroné de  »il va-T-être ». Il n’y a pas de T final au verbe  »aller », donc pas de liaison.
    Le respect est important, toujours payant, et connaitre son premier outil de communication, la parole, en est une des marques, tant envers sa langue maternelle que de ses interlocuteurs. Je n’ai pas l’impression d’être de la vieille école, et pourtant, j’ai du mal à faire confiance à une personne qui parle ainsi.

    Merci, et toute bonne continuation,
    SL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *