#rmsbook

#rmsbook
Recrutement mobile & social : Tendances et Voeux 2015 !
Par : Jean-Christophe Anna
0
Boule de cristal
Tweet about this on Twitter80Share on LinkedIn57Share on Facebook14Share on Google+0Share on Viadeo0

Après le rétroviseur vient le temps de la boule de cristal … D’un coup de baguette magique, me voilà transformé en Madame Irma pour tenter de lire l’avenir et ainsi vous dévoiler les grandes tendances du Recrutement mobile & social pour 2015. 10 ans tout juste nous séparent de 2025, échéance à l’honneur de la dernière édition parisienne de notre event #rmsconf. Le 14 octobre 2014, nous avons exploré les impacts des NBIC, de la robotique et de l’intelligence artificielle, du Big Data ou encore des Moocs sur la relation recruteur-candidat, la marque employeur et le métier de DRH en 2025.  Et si certaines de ces tendances commençaient sérieusement et concrètement à s’installer dans le paysage dès 2015 … Je profite de cet exercice aussi excitant que périlleux pour partager également avec vous mes voeux pour la nouvelle année. Rendez-vous fin de l’année pour voir lesquels se seront exaucés !

 

Big Data et Recrutement prédictif

Le Recruteur Data Analyst - BD #rmsnews

Comme nous l’avons vu dans mon bilan 2014, le Big Data est déjà bien présent et de plus en plus efficace pour faciliter l’agrégation d’informations sur le candidat en matière de sourcing. Récolter ces infos et les organiser en un même lieu est clairement utile et précieux. Mais, le Graal pourrait être d’avoir une lecture prédictive des données. Dans mon billet prospective sur le Recrutement en 2025, j’ai imaginé 7 portraits de recruteurs dont celui de Data Analyst :

« En 2025, le Big Data fait partie de l’écosystème recrutement au même titre que le CV ou les sites emploi en 2003. Exit la formation RH, le recruteur est un ingénieur informatique, spécialiste de l’analyse de données. Son quotidien consiste à recueillir, stocker, classer et analyser les données relatives à une population cible : présences sur les médias sociaux, activité online, contenu partagé et produit, comportement et interactions avec les autres acteurs de l’écosystème, soft skills, trajectoire professionnelle, performance dans le job actuel ou précédent, compatibilité culturelle…Son objectif ? Identifier les meilleurs candidats et … prédire leur efficacité potentielle et leur taux de réussite au regard de leur personnalité, de leurs compétences professionnelles, de la culture de l’entreprise, de son actualité économique, de la composition de ses équipes, du profil de ses collaborateurs, des récentes arrivées … »

Et si c’était déjà possible ? La société française Assessfirst propose depuis quelques mois une solution de recrutement prédictif.

Recrutement prédictif par Assessfirst

Le 3 octobre 2014, notre « envoyé spécial » Nicolas Galita a participé à un petit déjeuner organisé par Assessfirst pour présenter sa solution. Elle utilise les données qu’une entreprise a à sa disposition sur ses collaborateurs pour prédire la performance potentielle d’un candidat au sein de l’équipe qu’il pourrait rejoindre. Pour identifier le candidat idéal, performant et fidèle, et éviter les « erreurs de casting », « boulets » et autres « mercenaires », le recruteur a le choix entre deux solutions : s’en remettre exclusivement à son intuition, subjective par essence, ou s’appuyer sur des données objectives que seuls les algorithmes peuvent délivrer. Pour étayer sa démonstration, David Bernard, Co-CEO et Chief Creative Officer d’AssessFirst, cite l’étude de la Harvard Business Review qui affirmait en mai 2014 qu’une simple équation est plus pertinente que l’instinct d’un recruteur pour prédire la performance d’un candidat. Pour découvrir en détail la méthodologie d’Assessfirst et l’analyse éclairée de Nicolas, je ne peux que vous inviter à (re)lire son billet.

Pour ne rien rater des innovations en matière de sourcing, je vous recommande vivement la lecture des articles de notre duo de choc : Laurent Brouat et Nicolas Galita de l’équipe Link Humans.

 

 

L’offre d’emploi enrichie

Offre d'emploi enrichie JobTeaser

L’offre d’emploi, telle qu’elle existe encore dans 95% des cas, est un format archaïque qui débouche sur une expérience candidat bien décevante … Mais, les lignes commencent timidement à bouger. L’offre d’emploi, basique, uniquement textuelle et si peu attractive, a vécu. En 2015, la nouvelle offre d’emploi sera enrichie, augmentée ! Comment ? Plusieurs possibilités simples et accessibles existent. Et si chaque offre était illustrée d’une sélection de photos du site, des bureaux, des espaces de vie … et d’une petite vidéo dans laquelle un collaborateur, évoluant dans son environnement de travail, présente le job qu’il exerce. Le site JobTeaser dont la spécialité est de présenter les entreprises et leurs opportunités en vidéo le propose déjà. Combien d’entreprises le font sur leurs espaces carrières web ou mobiles ?

Dans un monde mobile et social, la géolocalisation est aujourd’hui une évidence. La plupart des jobboards la proposent dans leurs applis mobiles. Viadeo va plus loin en la rendant intelligente et pratique avec le calcul du temps de trajet domicile-entreprise. Cette géolocalisation est pourtant quasi inexistante dans les offres proposées par les entreprises sur leurs sites carrières.

Offre d'emploi enrichie Viadeo Calcul temps de trajet

Indiquer le nom du collaborateur en charge du recrutement avec accès direct à son profil, et les contacts directs et indirects du candidat qui travaillent ou ont travaillé dans l’entreprise ? C’est aussi une réalité dans les offres Viadeo.

Offre d'emploi enrichie Viadeo

Et il n’est évidemment pas interdit d’aller plus loin : présenter les membres de l’équipe dans laquelle le poste est à pourvoir, voire les rendre accessibles pour que le candidat intéressé puisse les solliciter en amont de sa candidature, indiquer les commodités (restaurants, commerces, écoles et crèches, pharmacies, clubs sportifs …) à proximité du lieu de travail, … le champ des possibles est immense !

 

 

L’Expérience candidat mobile

Expérience candidat mobile

Je renouvelle ici-même le voeu que j’ai formulé sur le blog de mon ami Franck La Pinta, au début de cette nouvelle année, dans son article collaboratif « Que souhaiter aux RH pour 2015« .

 » Pensez mobile : En 2015, offrez enfin une véritable expérience mobile à vos candidats ! Le mobinaute n’est pas un internaute ordinaire, mais c’est bel et bien un candidat potentiel. Pensez mobile ! Passez de l’horizontalité de l’écran d’ordinateur à la verticalité du smartphone, de la souris au doigt, du clic au touch ! Et surtout, donnez au candidat la possibilité de postuler directement, rapidement et … simplement depuis son mobile. »

En 2014, un déclic s’est donc produit sur la planète du recrutement mobile. La candidature mobile n’est plus tabou pour les entreprises françaises. Il est même fort à parier qu’elle se généralise très rapidement pour devenir aussi évidente et obligatoire en 2015 qu’elle ne semblait absurde et futile en 2013 ! Rendre cette candidature mobile simple et rapide concourt bien évidemment à l’amélioration de l’expérience candidat. Mais, il serait bien dommage de s’arrêter en si bon chemin. Mon intuition et mes antennes me disent que cette année certaines organisations (Orange et l’Armée de Terre par exemple) pourraient enfin aller plus loin en proposant une nouvelle expérience qui serait le fruit de tout ce que la technologie mobile peut offrir. Mon fantasme d’expérience ultime pourrait alors devenir réalité.

Tout au long de l’année, je partagerai avec vous mes réflexions et vous présenterai mes coups de coeur mobile !

 

 

Le Mooc, outil de recrutement

Mooc Orange Web conseiller

Les Moocs représentent un formidable terrain d’expérimentation pour le marketing employeur, comme l’attestent les premières initiatives qui ont vu le jour en 2014 avec notamment le succès rencontré lors du lancement par Orange de ses deux Moocs « Décoder le code » et « Devenir Web conseiller(e) ». Ils pourraient également rapidement devenir des outils concrets de recrutement. Orange envisage parfaitement cette piste pour le recrutement de profils sur des métiers en tension. Le Mooc utilisé dans une telle perspective aurait une double vocation : sensibiliser voire former à un métier, tout en identifiant les meilleurs profils pour les recruter. Lors de son intervention à #rmsconf Lyon le 4 décembre 2014, Marie-Pierre Fleury, Directrice organisation et relations humaines de Geolid a indiqué que son entreprise allait lancer en 2015 un Mooc pour recruter certains profils. Affaire à suivre !

Notre spécialiste maison, Jennifer Boukris, étudiera avec attention toutes les innovations à venir en matière de Moocs utilisés dans une perspective recrutement/marketing employeur.

 

 

Les sites de notation

Glassdoor

Certes, plusieurs sites proposaient déjà aux salariés français de noter ou d’évaluer leur entreprise sur différents critères comme l’ambiance au travail, le climat social, les perspectives d’évolution, le niveau des rémunérations, le style de management, … Les candidats pouvaient ainsi compléter astucieusement leur prise d’information sur une entreprise avant de postuler ou de se rendre à un entretien de recrutement. Directement inspiré du site américain Glassdoor, le site français meilleures entreprises occupait bien le terrain en permettant tout ça, depuis quelques années déjà, et en offrant également aux sociétés une vitrine pour communiquer sur leur marque employeur accompagnée d’un droit de réponse aux commentaires déposés. Le tout agrémenté de plusieurs classements : les entreprises les mieux notées (grandes entreprises et PME), les entreprises les plus accueillantes pour les stagiaires …

meilleures entreprises

Seule ombre au tableau : le réflexe d’évaluer son entreprise est  culturellement moins spontané en France qu’aux US. La donne pourrait bien changer avec l’arrivée fracassante de Glassdoor en France en octobre 2014 et l’annonce toute récente de la dernière levée de fond (70 millions de dollars) réalisée. Déjà de tous nouveaux acteurs pointent le bout de leur nez pour envahir ce marché (« Note ta société », « Enjoy Monday », …). Et même Viadeo s’y est mis récemment en proposant à chaque membre l’évaluation de son entreprise actuelle.

Il est fort à parier que le potentiel de ce créneau est immense quand on voit l’habitude, bien installée celle-là, qu’ont les Français de noter, commenter, lyncher ou acclamer tel restaurant, hôtel, film ou appareil hifi. Ces commentaires font tout l’intérêt d’acteurs comme TripAdvisor, Booking ou Allo Ciné.

Et si les entreprises en profitaient pour faire preuve d’audace en jouant la carte de l’authenticité à fond.

Elles pourraient afficher directement sur leurs espaces carrières les commentaires positifs (et négatifs) des candidats ayant postulé, mais non embauchés, et des collaborateurs. Même une personne dont la candidature n’est pas retenue peut devenir un ambassadeur de votre marque employeur si l’expérience qui lui a été proposée online et offline est positive. C’est le parti pris de la solution Q3-RH, dont la version commerciale équipe déjà le site web de l’école de Ski Français. Qu’il est bon de rêver ! 😉

 

 

Campus Management

Pages-Université-Ecole-LinkedIn-3-bis

Les relations écoles-entreprises sont en pleine mutation. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’y consacrer une toute nouvelle rubrique sur #rmsnews.

D’un côté les écoles ne peuvent plus ignorer les médias sociaux et leur formidable potentiel pour l’orientation/insertion professionnelle de leurs étudiants, mais aussi pour garder le contact avec leurs alumni sans oublier l’optimisation de leur communication auprès des entreprises. Pierre-Gaël Pasquiou a récemment décrypté pour vous tous les enjeux pour les écoles. Les établissements de l’enseignement supérieur sont en veille très active sur toutes les innovations en matière de recrutement et marketing employeur. Les écoles et universités s’en inspirent de plus en plus, non seulement pour améliorer l’accompagnement de leurs étudiants dans leur insertion professionnelle, mais aussi pour gagner en attractivité auprès des futurs étudiants. Nous le constatons chaque année sur l’édition parisienne de notre event #rmsconf. En 2013, 14 écoles et universités étaient représentées, elles étaient 24 en 2014 !

Écoles et universités présentes à #rmsconf 2014

De l’autre, les entreprises doivent forcément interagir différemment avec les étudiants en leur proposant une expérience renouvelée dans leurs interventions, conférences et forums. Cela passe là aussi par l’utilisation des médias sociaux, du mobile ou encore la présence sur des salons virtuels comme ceux organisés par l’EM Lyon.

Pour suivre de près cette révolution en marche, vous pouvez compter sur notre expert Pierre-Gaël Pasquiou. 🙂

Les éditions lyonnaise et parisienne de notre event #rmsconf seront d’excellentes occasion de faire le point sur ces différentes tendances en prenant le pouls du côté des entreprises les plus innovantes.

Crédit Photo principale : « Boule de cristal, Schneekugel » de Gasser Lisbeth

Tweet about this on Twitter80Share on LinkedIn57Share on Facebook14Share on Google+0Share on Viadeo0
The following two tabs change content below.
Maître Jedi et Directeur Général de #rmstouch, société spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Recrutement et l’attractivité de leur Marque Employeur. Organisateur de l'événement #rmsconf et auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Hachette), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant. Telle est sa mission !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *