#rmsconf #rmsnews #rmstouch

#rmstouch #rmsconf #rmsnews
Recrutement et Marque Employeur : Bilan 2015, Tendances et Voeux 2016 !
Par : Jean-Christophe Anna
2
Matrix Oracle
Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn327Share on Facebook34Share on Google+0Share on Viadeo0

Le début de l’année est toujours le moment idéal pour jeter un oeil dans le rétroviseur et plonger l’autre dans la boule de cristal. Le premier permet de dresser le bilan de l’année écoulée et le second d’imaginer les tendances de la nouvelle année. L’esprit quant à lui se projette dans les étoiles pour y formuler les voeux les plus fous ! J’affectionne tout particulièrement cet exercice et il n’y a donc aucune raison pour que 2016 déroge à la règle.

Hier, Aujourd’hui et Demain … un joli condensé de vie ou l’évolution perpétuelle du Recrutement (mobile & social) et du Marketing employeur (online).

Voici donc réunis dans un même billet mon bilan 2015, mes tendances et voeux pour 2016 ! 🙂

 

Bilan 2015

 

Un marché du recrutement toujours plus riche

Comme le démontre une nouvelle fois notre Annuaire du Recrutement web, mobile et social 2016 publié ici-même en décembre 2015, le nombre d’acteurs en présence sur la planète recrutement est toujours plus important et plus diversifié.

D’un côté une quantité astronomique : dans cette véritable Jungle, vous trouverez plus de 300 acteurs, sans comptabiliser les innombrables jobboards et réseaux sociaux professionnels spécialisés par métiers et/ou secteurs d’activité qui à eux seuls permettraient aisément de doubler ce nombre … Depuis la mise en ligne de cet annuaire, nous avons reçu une cinquantaine de demande d’ajouts via tous les canaux : commentaires, mails, tweets et DM.

De l’autre, une diversification unique : alors que j’étais parvenu à répertorier les acteurs au sein de 9 grandes familles lors de la précédente édition fin 2013, il m’a fallu en créer 10 de plus cette fois-ci ! Ainsi, « les acteurs du Handicap », « les solutions de cooptation », « les solutions d’entretiens vidéo » (temps réel et asynchrones), « les forums virtuels » et « les outils d’évaluation des entreprises » sont devenus des rubriques à part entière, tandis que « les Communautés d’experts en développement informatique » et « les solutions Big Data » sont de toutes nouvelles rubriques.

L_Annuaire_2016_des_acteurs_du_recrutement_web__mobile___social_-__rmsnews

 

Des startups toujours plus innovantes, toujours plus courtisées

Comment réinventer la roue, trouver la pièce manquante du puzzle ou décrocher le Saint-Graal de la relation recruteur-candidat ? Tel est le défi relevé chaque année par un nombre croissant de startups qui tentent crânement leur chance persuadées qu’elles sont de détenir LA solution ultime, savant mélange de matching, de scoring, de data, … avec au bout, bien entendu, la promesse d’une expérience candidat idéale.

En qualité d’organisateur de l’événement #rmsconf et du seul principal Challenge Startups dédié aux acteurs du recrutement et de l’emploi, nous sommes bien placés chez #rmstouch pour observer ces jeunes pousses qui se lancent toutes les semaines, pour ne pas dire tous les jours … Pour les découvrir avant tout le monde, je ne peux que vous inviter à suivre notre RDV #rmsnews du lundi dédié aux innovations.

Ce qui a vraiment changé ou plutôt en 2015 c’est l’intérêt grandissant que peuvent susciter ces startups.

Ainsi, le Challenge Startups #rmsconf, n’est plus le seul à s’adresser aux acteurs innovants en matière de recrutement et d’emploi. Deux autres challenges ont vu le jour l’an dernier : celui organisé par Pôle Emploi (#ChallengePE dont la finale a eu lieu le 5 novembre 2015) qui offrait de jolies récompenses aux 2 vainqueurs (un chèque + incubation par le Lab Pôle Emploi) et celui lancé par Adecco dans 3 villes de France en décembre (Adecco Startups Tour), avec à la clé un parcours d’accélération personnalisé et la mise en place, le cas échéant, de synergies avec les services du Groupe Adecco.


Sans oublier, bien évidemment, le projet sans doute le plus ambitieux de l’année écoulée, celui du Lab RH, en gestation depuis plusieurs mois et lancé officiellement le 26 novembre 2015 !

Le Lab RH est le laboratoire collectif des acteurs de l’innovation RH. Fondée et dirigée par Jérémy Lamri (Monkey tie) et Boris Sirbey (MyJobCompany), cette Association, qui regroupe déjà plus d’une centaine de startups, a une triple mission : faciliter l’emploi, dynamiser la croissance et favoriser le bonheur au travail, en utilisant le potentiel d’innovation dans tous les métiers des Ressources Humaines. L’attractivité du modèle du Lab RH repose sur son fonctionnement totalement collaboratif et associatif : les intervenants et experts sollicités pour répondre aux clients sont les dirigeants des entreprises membres, qui connaissent au mieux le marché, ainsi que les membres du Comité Scientifique & Ethique (Chercheurs, DRH et philosophes), dédiés à la prospective et la R&D. Il opère sous le haut patronage du Ministère du Travail, du Secrétariat au Numérique, de Pole Emploi, et a pour partenaires BPI Group, Microsoft, Manpower et … #rmstouch ! 😉

 

LogoLabRH

 

 

Des offre de plus en plus augmentées pour une marque employeur de plus en plus authentique

Il y a tout juste un an, l’offre enrichie allait être à mes yeux l’une des grandes tendances de l’année 2014.

En février dernier, j’avais même imaginé une offre augmentée idéale en utilisant les meilleures initiatives observées ici et là : vidéo métier, information sur le réseau du candidat, nombre et profils des candidats ayant postulé, calcul du temps de trajet domicile-lieu de travail, évaluation de l’entreprise par ses collaborateurs, différentes possibilité de candidature (CV classique, profil, CV online) …

L'offre d'emploi augmentée selon Jean-Christophe Anna

C’était sans compter sur les nouvelles possibilités offertes par la solution PathMotion. Après avoir permis aux candidats de poser leurs questions directement aux ambassadeurs de sociétés comme Deloitte ou SNCF sur leurs pages Facebook carrières, PathMotion a équipé le site carrières Orange Jobs

En_Direct___nos_expertes_et_nos_experts_du_Système_d_Information__des_Réseaux_et_du_Consulting_-_Echangez_en_direct_-_Orange_Jobs

…et tout dernièrement les offres de certaines entreprises comme SNCF sur le site emploi JobinTree. Résultat, le candidat intéressé par une offre d’emploi a désormais le choix entre un bouton « Postuler » et un bouton « Discuter » !!!

Jobintree-et-PathMotion

En répondant directement à toutes les questions qui leur sont posés par les candidats, les collaborateurs jouent alors pleinement leur rôle d’ambassadeurs et la marque employeur de leur entreprise gagne forcément en authenticité.

Les entreprises se découvrent de plus en plus via ces échanges en mode questions/réponses, des vidéos métiers ou témoignages, des photos de leurs bureaux et espaces de vie, l’accessibilité de leurs collaborateurs, voire de leurs dirigeants. Il y a quelques années, JobTeaser avait vu juste en proposant de découvrir les métiers et les entreprises en vidéo. Depuis, d’autres acteurs comme Kudoz et Welcome to the Jungle ont développé encore d’avantage cette approche pour faire découvrir aux candidats les entreprises de l’intérieur.

Showroomprive_com___photos__vidéos__recrutement

Showroomprive_com___photos__vidéos__recrutement 2

 

Transparence : aussi utile et stratégique pour l’externe que l’interne !

De l’Authenticité à la Transparence il n’y a qu’un pas ! Après l’arrivée du leader Glassdoor sur le marché français en octobre 2014, ce fut au tour de Viadeo de proposer une solution d’évaluation sur ses pages entreprises. Et de nouveaux acteurs comme Bizmarks se lancent également sur ce créneau.

Cette transparence a souvent des vertus à l’extérieur en permettant aux candidats d’en savoir plus sur l’entreprise, ses valeurs, sa culture, son ambiance au travail, son style de management et même sur son process de recrutement et les questions susceptibles d’être posées lors des entretiens grâce aux témoignages des collaborateurs et des précédents candidats. Elle est de plus en plus utilisée par les RH et marque employeur en interne pour sonder leurs équipes. Ainsi L’Oréal a dernièrement invité ses collaborateurs à évaluer leur entreprise sur Glassdoor afin de mieux cerner comment la marque employeur est vécue en interne. Orange en a fait de même avec l’outil Happy Trainee du site français Meilleures-entreprises.com. Dans un tel environnement de plus en plus transparent, est-ce réellement une surprise que Supermood, spécialisée dans l’optimisation de la culture d’entreprise via des sondages hebdomadaires, ait remporté les deux prix (Jury et Public) du Challenge Startups #rmsconf lors de la dernière édition le 15 octobre 2015 ?

TripAdvisor-de-lentretien BD #rmsnews

 

Et vous comprenez sans doute mieux pourquoi le thème de la 6ème édition de notre évènement #rmsconf, le 11 octobre 2016 à Paris, aura pour thématique principale : « Authenticité et Transparence » ! 🙂

 

Twitter devient un nouveau terrain d’expérimentation

Twitter est déjà depuis quelques années un média particulièrement apprécié par les entreprises qui sont de plus en plus nombreuses à y animer un compte recrutement/marque employeur. Elles y diffusent leurs offres d’emploi, mais aussi et surtout du contenu pertinent pour leurs candidats cibles afin de soigner leur marque employeur.

En 2015, trois belles opérations ont été menées sur Twitter :

Mobilisation_massive_pour_la_Journée_Européenne_de_l’Emploi_sur_Twitter___Twitter_Blogs 2

  • #HackTaDRH

3 jours, 3 DRH qui répondent à toutes les questions posées sur le hashtag #HackTaDRH, c’est l’opération un peu folle organisée par DigitAll les 23, 24 et 25 juin 2015 avec SNCF Réseau, ING Bank et Happy Performance.

_HackTaDRH__la_nouvelle_opération__DigitALL

 

Tout comme pour la 1ère journée européenne de l’emploi sur Twitter, nous avions consacré l’un des formats de l’édition 2015 de #rmsconf à cette belle initiative.

PROGRAMME_-__rmsconf____rmsconf 2

Et ce Case Camp avait rencontré un vrai succès avec une belle vague et de très nombreux tweets.

_HackTaDRH_-_Recherche_sur_Twitter 2

 

Enfin, Last but not least … Accenture a lancé le 26 novembre 2015 une campagne de recrutement sur Twitter avec l’organisation de sessions d’interactions en direct (30 min) suivies de questions/réponses (30 min) tous les jeudis soirs à 18h sur le hashtag #AccentureRecrute. Ces sessions sont animées par des collaborateurs d’Accenture qui répondent aux questions et présentent leurs métiers en vidéo en utilisant l’outil Periscope.

_AccentureRecrute_-_Recherche_sur_Twitter

Et mon petit doigt me dit qu’il se pourrait bien que Florence Réal, Directrice du Recrutement d’Accenture France soit on stage le 11 octobre prochain lors de la 6ème édition de #rmsconf pour partager cette expérience et ses résultats. 😉

 

Big Data : Décollage retardé, mais imminent !

Si les entreprises brassent déjà beaucoup de Data via leurs ATS et la recherche de candidats dans les CVthèques des sites emploi et autres Profilthèques des réseaux sociaux pros, elles sont encore loin d’en faire une exploitation optimale et le Big Data représente pour elles un univers encore insuffisamment « palpable et concret » malgré le développement de nombreuses startups (Yatedo, Assessfirst, Clustree, LeLaps, Golden Beez, Little Big Job, Studizz, …). Par méconnaissance, elles ont du mal à appréhender ce nouveau monde et les incroyables opportunités qu’il va leur offrir …

Recrutement et Big Data Minority Report BD #rmsnews

Preuve en est le désintérêt manifeste des 600 participants de la dernière édition de #rmsconf le 15 octobre dernier qui ont privilégié les case studies des espaces Mobile et Social, les démonstrations produits et les Challenges Startups et Sourcing aux débats, tables rondes et conférences de l’Espace Big Data …

À ma connaissance, une seule entreprise française a pour l’instant expérimenté l’exploitation du Big Data dans une perspective de marque Employeur. Et il s’agit comme bien souvent en matière d’innovation de … Orange.
Eric Barilland, Directeur Image employeur et Campus Management du Groupe, était Speaker à #rmsconf 2015 pour indiquer comment il a utilisé la solution Studizz en interne avant de l’intégrer au site carrières Orange Jobs.


Me serai-je trompé en choisissant le Big Data comme thématique principale de la 5ème édition de #rmsconf ? Non, j’ai simplement été un peu trop en avance. Et je peux vous assurer que nous allons en reparler très prochainement. On tient les paris ?

Alors, allez-vous attendre que tout le monde s’y mette ou serez-vous des pionniers ? La balle est dans votre camp.

 

What’s Up du côté des réseaux sociaux professionnels ?

LinkedIn a intégré Pulse à sa plateforme pour offrir à ses membres un outil de blogging, initiative plutôt inédite pour un Réseau social. C’est selon moi d’avantage un outil à la disposition des candidats que des entreprises. En effet, la possibilité d’écrire un ou plusieurs article(s) directement depuis LinkedIn sans avoir à lancer son propre blog est bien utile pour soigner son Personal Branding puisque ces articles apparaissent directement sur le profil. Pour les entreprises, il est bien plus pertinent d’héberger le contenu sur leurs sites carrières et d’utiliser LinkedIn pour générer du trafic.

De son côté, Viadeo a une nouvelle fois fait preuve d’innovation en 2015 avec essentiellement deux nouveautés intéressantes :

  • un module d’évaluation des entreprises par leur collaborateurs à la mode Glassdoor ou Meilleures-entreprises.com. Plutôt bien pensé et parfaitement intégré aux pages entreprise, c’est une excellente idée !
  • une nouvelle application de rencontres professionnelles, Let’s Meet qui permet sur le même principe que Tinder de passer en revue des profils en les swipant. Dès que deux personnes se sont choisies réciproquement, il y a « match » et elles peuvent se rencontrer.

 

En revanche je suis moins fan de la nouvelle maquette du profil, à l’essai depuis quelques semaines, et qui devrait être généralisée prochainement. Elle oblige à beaucoup scroller …

Nouveau profil Viadeo JC Anna

Nouveau profil Viadeo JC Anna 2

Nouveau profil Viadeo JC Anna 2

Nouveau profil Viadeo JC Anna 4

 

 

Recrutement mobile

2015 fut à n’en pas douter une année de transition sans grande nouveauté.

Mais attention, le fameux switch vient enfin d’avoir lieu fin 2015 : le nombre de connexions au web depuis smartphones et tablettes a dépassé le nombre de connexions au web depuis ordinateurs fixes et portables !!! Il est donc plus que temps de se passer à l’heure du mobile pour toutes les entreprises qui ne l’auraient pas encore fait (et elles sont nombreuses) avec une expérience candidat adaptée et une candidature mobile simple et directe.

Et les chiffres ne cessent de progresser. À titre d’exemple, celui de Cadremploi est plus que parlant : en 2015 47% des offres d’emploi ont été consultées depuis des terminaux mobiles (contre 30% en 2014) pour 19% des candidatures enregistrées depuis smartphones et tablettes (contre 10% en 2014) !

 

Le renouveau de la Cooptation/recommandation online ?

Depuis quelques années déjà, des outils comme MyJobCompany ou Keycoopt ont exploité le filon de la cooptation online. En 2015, de nouveau acteurs ont débarqué :  Coop-Time, Piste On Jobs ou encore Hunteed.

Piste_On_Jobs___Offre_d’emploi_et_marché_caché_–_Utiliser_son_réseau_de_contacts

 

Tendances 2016

Ma lourde cape sur les épaules, mon balai volant à portée de main et ma marmite en ébullition, je suis fin prêt. Je me penche sur ma boule de cristal et j’agite ma baguette magique !

 

Recrutement mobile : Responsive Design et candidature mobile généralisés ?

Et oui, si l’année 2015 a été un peu décevante, il serait étonnant que 2016 le soit tout autant.

Le Responsive Design, qui permet à un site web de s’adapter à la taille et l’ergonomie de tous les écrans, est la solution la plus simple et la moins couteuse, surtout quand l’entreprise a déjà un projet de refonte de son site carrières sur le feu. Autant le penser immédiatement compatible mobile. Et pour le faire simplement, sans se soucier des différents OS, le responsive est la plus simple des solutions, même si ce n’est pas (loin de là) la plus optimale et la plus mobile dans l’esprit.

Et même Accor Hôtels qui était l’un des précurseurs sur mobile avec un site mobile très bien conçu a pour projet de sortir prochainement la version responsive de son tout nouveau site carrières.

Comme je l’avais déjà écrit il y a deux ans, la solution optimale sera sans doute d’avoir d’un côté un site en responsive design et de l’autre une appli mobile. Le site en responsive, rapidement trouvé par les candidats depuis leur navigateur mobile quelque soit l’OS de leur smartphone, iOS ou Android, voire Windows ou … Blacberry, leur permettra de s’informer sur l’entreprise, consulter les offres  et postuler. Tandis que l’appli aura une vocation d’accompagnement du candidat tout au long du process de candidature jusqu’à son éventuelle intégration, voire même après … Vivement que mon fantasme d’expérience candidat-collaborateur ultime se réalise enfin ! 😉

Strip-Evolution-Candidature

 

Offre d’emploi enrichie : ce n’est que le début et tant mieux !

Dire que l’offre a mis du temps à bouger est un euphémisme ! Alors que le Profil est en passe de remplacer le CV, que la lettre de motivation est mourante et que l’on peut postuler directement depuis un smartphone en quelques clics avec un bouton « Apply with LinkedIn », il était vraiment temps qu’elle évolue, non ?

Comme nous l’avons vu plus haut, cela a commencé à bouger et je suis prêt à parier que les choses vont s’accélérer avec le développement des vidéos métiers (JobTeaser, Orange Jobs, Deloitte), de la géolocalisation intelligente (Viadeo), de l’interaction directe avec les collaborateurs ambassadeurs (JobinTree avec PathMotion), des multiples possibilités de postuler (Expectra), …

Les toutes nouvelles offres Cadremploi suivent la tendance avec du contenu vidéo, la localisation et les offres similaires (tiens-tiens, ce serait pas du big data, ça ?).

Emploi_MON_CHEF_DE_MARQUE_DIGITAL_H_F_-_Paris_sur_CADREMPLOI_fr

Emploi_MON_CHEF_DE_MARQUE_DIGITAL_H_F_-_Paris_sur_CADREMPLOI_fr 2

 

 

Le recrutement sans CV is back !

Cela fait déjà quelques années que j’évoque la disparition du CV et que mes prises de position sur ce sujet déclenche des réactions diverses et variées entre les « avant-gardistes progressistes » et les « gardiens du temple – traditionnalistes ».

Force est de constater que les initiatives et solutions qui expérimentent le recrutement sans CV se multiplient et après le recrutement sans CV de l’Apec en 2010, les différentes initiatives de Pôle Emploi notamment avec MyJobCompany et le recrutement par challenge proposé par Coxibiz en 2014, 2015 a vu l’arrivée de nouveaux acteurs comme Place des Talents ou Scoringline.

Je suis depuis longtemps convaincu que le meilleur moyen d’évaluer les compétences et le savoir-être, la motivation, l’envie d’un individu n’était pas la lecture d’un CV, mais la mise en situation concrète. Ce n’est pas pour rien que chez #rmstouch nous recrutons de manière originale depuis le début. Et notre dernière campagne de recrutement décalée avec des offres d’emploi enrichies et des épreuves originales en est la preuve !

Offre d'emploi #rmstouch Jedi Search 1

Offre d'emploi #rmstouch Jedi Search 2

Offre d'emploi #rmstouch Jedi Search 3

 

 

Authenticité et Transparence

C’est la thématique principale de la 6ème édition de notre event #rmsconf qui aura lieu le 11 octobre 2016.

La communication RH lisse et parfaitement maîtrisée, pour ne pas dire aseptisée, a laissé la place à un marketing employeur humain et authentique. La marque employeur a aujourd’hui un visage, celui de ses collaborateurs qui sont ses ambassadeurs, ses porte-drapeaux sur les différents médias sociaux. Les recruteurs, RH et opérationnels, sont donc de plus en plus accessibles sur les médias sociaux, mais aussi sur les sites carrières (Deloitte, Orange, …). Ils se voient confiée une nouvelle mission, celle de répondre aux questions des candidats qui peuvent les solliciter directement.

La transparence grâce à des plateformes externes comme Glassdoor, Meilleures-entreprises.com, Viadeo ou Indeed, c’est bien. La transparence directement sur le site carrières de l’entreprise c’est mieux !

De plus en plus d’hôtels affichent directement sur leurs sites web les commentaires positifs et négatifs publiés par les clients sur TripAdvisor ou Booking. L’École de Ski Français en fait de même. À quand une entreprise suffisamment audacieuse et honnête pour afficher directement sur son site carrières les avis et autres évaluations de ses collaborateurs et des candidats qui ont suivi le process de recrutement ? Il y a fort à parier que cette tendance touchera bientôt la marque employeur. Toutes les innovations notables qui ont vu le jour en marketing produit ont par la suite été expérimentées puis adoptées par le marketing employeur.

Capture_décran_10_11_15_10_35

 

Mais la transparence ne se limite pas à l’évaluation de l’entreprise.

Faire preuve de transparence, c’est un enjeu de marque employeur en externe comme en interne. C’est oser dire la vérité aux candidats dans les offres d’emploi, c’est oser dire aux collaborateurs que leurs métiers sont potentiellement menacés de disparition du fait de l’automatisation et de la robotisation croissante. C’est oser s’engager vraiment pour améliorer le bien être au travail. C’est faire en sorte de rapprocher au maximum la promesse employeur (la marque employeur voulue par la direction, les valeurs affichées) de l’émotion employeur (la marque employeur vécue par les collaborateurs) !

Autant vous dire que la 6ème édition de #rmsconf le 11 octobre 2016 s’annonce absolument passionnante. Je vous en dirai plus ici-même très prochainement. 🙂

 

Digitalisation des entreprises et … des cabinets de recrutement

Assurément, la digitalisation en marche dans les entreprises est une mission pour les RH. Qui d’autre est mieux placé pour former les collaborateurs aux médias sociaux et lancer un programme ambassadeurs, pour les accompagner tout au long de leur vie dans l’entreprise en leur proposant de nouveaux services (intranet, réseau social d’entreprise, appli mobile de mobilité en interne, …), pour dématérialiser les documents administratifs, imaginer et proposer de nouvelles offres de formation (Mooc, Cooc, …), faciliter les mises en relations utiles et proposer les parcours personnalisés les plus adaptés grâce à l’exploitation fine des data … ?

S’il s’agit d’une véritable tendance à suivre de près dans les entreprises, c’est également une préoccupation de plus en plus développée pour les intermédiaires du recrutement. Ces derniers sont effectivement de plus en plus nombreux à investir le digital pour sourcer sur les médias sociaux bien entendu, mais aussi pour animer des communautés online – présences sur les médias sociaux et blog – produire du contenu engagé, transformer les consultants en véritables ambassadeurs, mais aussi en coachs, développer le matching et l’évaluation des compétences via l’exploitation des data et donc forcément repenser leur approche du recrutement pour offrir la meilleure expérience possible à leurs clients entreprises et … candidats ! Manpower est depuis peu partenaire du Lab RH et le groupe Adecco a lancé son Adecco Startup Tour afin de puiser dans le formidable vivier des startups l’innovation et l’inspiration pour faire évoluer et pourquoi pas réinventer ses services.

CCLD_Recrutement

Vous voulez un tuyau ? Je ne peux que vous inviter à suivre de près l’actualité du cabinet CCLD Recrutement dans les prochaines semaines. Pourquoi ? Un cabinet de recrutement qui, dans un effectif d’une cinquantaine de personnes, compte un Chef de Projet Marketing et Digital, ne pouvait que susciter mon intérêt ! 😉

Notre_équipe_-_CCLD_Recrutement

 

 

Voeux 2016

Le Génie de la lampe est formel : Aladin n’a droit qu’à 3 voeux, pas un de plus. Puisque tout est permis en ce début d’année, soyons fou et audacieux : je m’en offre 4 !

 

Une expérience candidat-collaborateur optimale

Je rêve d’une expérience ultime :  une expérience candidat personnalisée tout au long du process de recrutement jusqu’à l’intégration dans l’entreprise et qui se poursuivrait par une expérience collaborateur une fois le candidat recruté, le tout via une application mobile !

Bon, c’est vrai, vous allez me dire que chaque année je fais le même voeux et vous aurez sans aucun doute raison. Quoi qu’il en soit, comme aucune entreprise ne l’a encore fait, je reformule ce voeux. Après tout, j’ai tous les droits, c’est mon article, non mais !

Le candidat Star BD #rmsnews

J’en avais déjà entendu parler l’an dernier … L’Oréal avait un projet d’appli mobile dédié à l’accompagnement du candidat pendant le process de recrutement. En cherchant sur l’App Store, je suis tombé sur l’appli « L’Oréal TIFT » (The Interview for the Future Today) visiblement dédié au marché US, mais que devrait vraisemblablement avoir une déclinaison française tout prochainement. Je vais tout faire pour en savoir plus et inviter l’équipe Recrutement de L’Oréal à venir présenter cette belle initiative à #rmsconf le 11 octobre prochain. 😉

Appli mobile L'Oréal

Next step : l’appli carrières destinée au candidat se transforme en appli mobilité interne destinée au collaborateur. Quelle entreprise/organisation aura suffisamment d’audace pour se lancer dans une aventure aussi si folle, mais o combien séduisante ?

 

La disparition de la lettre de motivation et … du CV !

Je rêve d’un monde dans lequel la lettre de motivation aurait purement et simplement disparu (à quoi sert-elle au juste ?). Dans un tel monde, le candidat arrêterait de perdre son temps et de gâcher une énergie précieuse à rédiger une lettre qui ne sera, dans la plupart des cas, jamais lue par le recruteur.

Je rêve d’un monde dans lequel le CV serait enfin (il serait temps, non) remplacé définitivement par le profil sur un réseau professionnel. Dans un tel monde, le « candidat à vie » disposerait d’un outil séduisant, vivant, dynamique, interactif et évolutif, multimédia et enrichi par les recommandations, toujours à jour, contrairement à notre bon vieux CV, triste à mourrir, figé et limité dans le temps et l’espace, purement déclaratif.

Grâce à l’association du mobile et du social, mes deux rêves pourraient bel et bien se réaliser plus tôt que prévu ! En effet, avec la multiplication des modes de candidatures sociaux via des boutons « Apply with LinkedIn » sur les terminaux mobiles la lettre de motivation s’en trouve réduite à deux-trois lignes max et n’est plus vraiment obligatoire. Quant au CV, soit le candidat lui préfère un profil LinkedIn et il est déjà mort, soit il le récupère dans le Cloud (Dropbox, Google Drive, …) et il perd alors de facto le seul et unique intérêt qu’il pouvait encore avoir selon certains par rapport au profil, celui d’être ajustable à chaque offre. Entre nous, si le candidat a bien renseigné son profil sur LinkedIn avec toutes ses compétences et une description exhaustive de ses missions, quel CV pourra rivaliser ???

L'évolution de l'expérience candidat BD #rmsnews

 

La fin du clonage !

Je rêve d’un monde dans lequel les entreprises arrêteraient de recruter des clones.

Je rêve d’un monde où chacun(e) aurait sa chance, où les compétences réelles prendraient le pas sur le diplôme et l’école d’origine, où les softskills seraient aussi importantes aux yeux des recruteurs que les hardskills.

Je rêve d’un monde où un parcours atypique serait vu comme une formidable expérience et non comme une tare insupportable, où plusieurs expériences courtes seraient associées à une belle curiosité intellectuelle et à un attrait pour les défis à relever, à la prise de risque, plutôt qu’à une instabilité chronique …

Ce monde ne relève pas de la science fiction. Il est tout à fait accessible et vous n’allez pas le croire, mais s’il y a bien une révolution qui est en mesure de lui donner corps un jour, c’est bien celle du … Big Data !!! Seule l’exploitation intelligente des données récoltées sur les collaborateurs les plus performants d’une entreprise permet d’identifier le profil des candidats qui seraient les plus adaptés pour matcher avec la culture et les valeurs de l’entreprise, le tout avec un fort taux de réussite dans le poste à pourvoir. Alors seulement, tous les candidats auront leur chance et non plus uniquement ceux qui ont le même diplôme, qui sont issus de la même école et qui ont exactement le même nombre d’années d’expérience dans le même secteur d’activité … Ce jour est plus proche que vous ne le pensez ! 🙂

Recrutement et Big Data Matrix BD #rmsnews

 

Le renouveau de Viadeo

Je rêve d’un monde dans lequel Viadeo serait à nouveau choyé par tous les français.

Ce dernier voeux va sans doute en surprendre plus d’un. Et c’est à la fois un véritable cri du coeur et un gros coup de gueule !

Contrairement à beaucoup d’experts, de spécialistes et de journalistes qui semblent souhaiter absolument la mort de Viadeo, je formule au contraire le voeux sincère que cette authentique pépite du web français profite de son recentrage récent sur le marché hexagonal pour repartir de plus belle.

J’avoue ne pas bien comprendre l’acharnement, le désintérêt, voire le dédain dont fait l’objet Viadeo depuis plusieurs années déjà : plateforme soit-disant moins innovante (c’est faux et je le prouve plus loin), rémunération indécente de ses dirigeants (personne ne se soucie de combien gagne l’équipe de direction de LinkedIn), « échec » de l’aventure chinoise (ah les français ne changent pas et sont toujours aussi intolérants vis à vis de l’échec qui pour les anglo-saxons est un véritable droit, souvent une étape essentielle, partie intégrante de toute aventure entrepreneuriale), …

_3__Rejoignez_Viadeo_en_postulant_en_1_clic_-_Viadeo

Ce n’est pas tous les jours facile pour Viadeo d’évoluer à armes égales avec un GÉANT comme LinkedIn. Comment rivaliser quand on compte quelques centaines de collaborateurs et que votre concurrent dispose d’une armada de plusieurs milliers de développeurs. Comment rivaliser quand votre concurrent a les moyens de faire 15 acquisitions en 6 ans parmi lesquelles CardMunch (transcription automatique des cartes de visite), Rapportive (plugin Gmail pour connaitre les présences sociales d’un individu), Slideshare (site de partage de présentations Powerpoint), Pulse (partage de contenu), Bright (Big Data) ou encore Lynda (formation en ligne), a l’ambition de créer un graphe économique global, vise le milliard d’utilisateurs et considère que l’un de ses concurrents n’est autre que Facebook ?

Et pourtant, Viadeo m’a très souvent surpris agréablement avec des innovations intéressantes. Bien loin de se contenter de faire jeu égal, le réseau français s’est retrouvé plus d’une fois en avance sur LinkedIn :

  • appli longtemps bien plus « mobile friendly » que l’appli du géant US,
  • candidature mobile proposée bien avant LinkedIn,
  • pages Formation (pour les écoles et autres organismes de formation) avant les University pages de LinkedIn,
  • offre d’emploi beaucoup plus riche > contact RH, personnes de son réseau travaillant ou ayant travaillé dans l’entreprise, géolocalisation avec calcul du temps de trajet domicile-lieu de travail, nombre de personnes ayant déjà postulé, avis sur l’entreprise, « offres suggérées »),
  • module d’évaluation sur les pages entreprises
  • les innovations « Face à face« , « Let’s Meet » et Viadeo Freelance

_3__242_avis_des_salariés_de_Viadeo

Pourquoi alors vouloir à ce point la peau de Viadeo ? Pourquoi avoir tant décrié cet acteur français au point d’encourager et d’accélérer le désintérêt de ses membres au profit de LinkedIn ?

Alors que tout le monde se félicite de l’impressionnante délégation française au CES de Las Vegas avec 190 startups, juste derrière les Etats-Unis (193) et largement devant Israël (17 startups), la Grande Bretagne (14) ou l’Allemagne (10), il est quand même incroyable de souhaiter la disparition d’un acteur français du web né en 2004 et fort de plus de 10 millions de membres en France pour une cinquantaine dans le Monde !

Vous en connaissez beaucoup des réussites françaises comparables ?

Viadeo a donc à mes yeux toute sa place dans le paysage du recrutement web, mobile et social et du marketing employeur online. Pour booster son audience et optimiser sa rentabilité, je pense que Viadeo aurait beaucoup à gagner à faire évoluer son positionnement, en axant encore d’avantage son développement en direction des freelances, des PME et TPE et des non cadres, quitte à abandonner les grandes entreprises et les cadres à LinkedIn.

Viadeo_Freelance___Donnez_de_l_impulsion_à_vos_projets

Et puis, un changement du modèle économique est sans doute inévitable avec l’abandon d’un fonctionnement privilégiant l’abonnement Premium des utilisateurs au profit d’une utilisation plus largement gratuite et d’une plus grande monétisation de la plateforme du côté des entreprises.

Je ne souhaite donc pas la disparition de Viadeo parce que LinkedIn est plus puissant, tout comme je ne souhaite pas la mort de TalentSoft vs Oracle, ou celle de Meilleures-entreprises.com vs Glassdoor, de JobiJoba vs Indeed, de JobAroundMe vs Jibe, de Kudoz vs Job’R ou Ahead, de EasyRECrue, Visio4People ou InterviewApp vs Sonru, …

Malgré la déferlante Monster, Cadremploi est toujours là, aussi incontournable qu’innovant ! Voilà bien la preuve (avec les autres exemples que je viens de citer) qu’il peut y avoir de la place pour plusieurs acteurs, pour des « petits » français à côté des « grands » américains. 🙂

 

 

Et vous, quels sont vos voeux les plus fous pour 2016 ?

Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn327Share on Facebook34Share on Google+0Share on Viadeo0
The following two tabs change content below.
Maître Jedi et Directeur Général de #rmstouch, société spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Recrutement et l’attractivité de leur Marque Employeur. Organisateur de l'événement #rmsconf et auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Hachette), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant. Telle est sa mission !

2 commentaires

  • THIBOUT Sebastien dit :

    Merci bibi pour t’avoir chuchoté l’existence de cette app chez L’Oréal 😉
    Pour Viadeo : presque entièrement d’accord ! Côté innovation, ils ont sorti pas mal de choses différenciantes de LinkedIn (Let’s meet, la notation des entreprises qui est vraiment bien vue et très intéressante…)
    Le seul souci est le matching sur Viadeo : on te propose des gens qui n’ont rien à voir avec ton métier. Du coup je n’ai que des demandes de mises en relation de personnes que je ne connais pas, et qui évoluent dans des univers « parallèles ». J’ai eu le droit à infirmière, peintre artistique, commercial IT etc. L’un des principaux intérêts d’un réseau social professionnel est d’élargir son réseau professionnel, et malheureusement Viadeo est très mauvais là-dessus.

    • Hello Sebastien,

      Merci à toi en effet. J’ai justement sollicité hier Frédérique Scavennec, Directrice internationale du recrutement de L’Oréal, pour lui demander si cette appli « L’Oréal TIFT » serait prochainement déclinée pour le marché français et elle m’a répondu que ce n’était pas prévu pour l’instant.

      Quant à Viadeo, je te rejoins sur les suggestions de personnes que l’on est susceptible de connaître, mais en revanche leurs suggestions de postes susceptibles de t’intéresser est, en tout cas en ce qui me concerne, beaucoup plus pertinente que celle de LinkedIn !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *