#rmsconf #rmsnews #rmstouch

#rmstouch #rmsconf #rmsnews
Et si le recrutement mobile signait la mort du CV et de la lettre de motivation
Par : Jean-Christophe Anna
4
53_Allons_recruteurs_de_la_patrie_psd
Tweet about this on Twitter18Share on LinkedIn380Share on Facebook174Share on Google+3

En 2012, il y a à peine 4 ans, la candidature mobile semblait relever du pur gadget pour les entreprises françaises, y compris les plus avant-gardistes … Postuler depuis un smartphone ? Que nenni ! Le caractère sérieux de l’acte de candidature paraissait alors totalement incompatible avec l’impulsivité des usages mobiles et leur localisation, dans les transports ou dans la rue. Il exigeait forcément réflexion, préparation et calme, autrement dit un environnement favorable que seul l’ordinateur, à la maison, semblait offrir. C’était pour les entreprises une certitude absolue et rien ne pouvait les en dissuader. Les enquêtes, comme celle réalisée par Potentialpark auprès des étudiants, semblaient leur donner raison : la possibilité de postuler directement depuis un mobile n’était pas une priorité pour les jeunes, ceux-là même qui impulsent les nouvelles tendances. J’avais beau les exhorter à ouvrir les yeux, leur démonter par A + B que cette candidature mobile était inéluctable …
Aujourd’hui, en 2016, elle est pourtant devenue incontournable et elle pourrait même achever le travail initié par les réseaux sociaux professionnels en tuant définitivement la lettre de motivation et le CV !
Incroyable, non ?

 

Un switch peut en cacher un autre

Ça y est, le Switch a eu lieu !
Fin 2015, au niveau mondial le nombre de connexions au web depuis les terminaux mobiles, smartphones et tablettes, a dépassé le nombre de connexions au web depuis les ordinateurs fixes et portables. Et c’est un véritable événement qui n’a rien d’anodin. Inutile de vous faire un dessin (enfin j’espère), l’ergonomie et la navigation sont radicalement différentes sur un smartphone que sur un ordinateur. Fini l’écran horizontal, place à l’écran vertical. Fini le clavier physique, place au clavier digital (sauf sur Blackberry). Fini l’interaction indirecte via le clic de la souris, place à l’interaction directe via le « touch » du doigt. Il est donc vital de repenser l’expérience utilisateur/client/candidat !

Et comme Le candidat est un mobinaute comme un autre, je suis persuadé qu’un autre switch verra le jour dans un proche avenir : le nombre de candidatures mobile finira par dépasser le nombre de candidatures enregistrées depuis des ordinateurs !

Fin 2013 – début 2014, la candidature directe et facile depuis un smartphone est enfin devenue une réalité. Il devient alors possible pour un candidat qui visite pour la première fois la déclinaison mobile du site carrières d’une entreprise (site responsive, site mobile ou appli) de postuler à une offre d’emploi sans avoir préalablement créé un compte sur l’espace candidat depuis un ordinateur avec enregistrement de son CV.
Fin 2015, 47% des offres de Cadremploi étaient consultées depuis des terminaux mobiles (contre 30% un an plus tôt) et 19% des candidatures provenaient de smartphones et tablettes (contre 10-12% un an plus tôt). Pionnier de la candidature mobile en France et nouveau modèle à suivre en terme de recrutement web, mobile et social, Carrefour observe début 2016 des chiffres très intéressants en constante évolution depuis quelques mois : 23% du trafic sur son environnement carrières provient du mobile et déjà 13% des candidatures !

100-le-bon-la-brute-et-le-truand-V2

 

Le recrutement mobile va achever la lettre de motivation

La lettre de motivation a du plomb dans l’aile depuis un bon moment déjà, depuis la fin des années 90 pour être précis.
Elle a connu son âge d’or, avant l’avènement des sites emploi, quand le recrutement était encore « papier-presse ». Alors exclusivement manuscrite, elle pouvait décider à elle seule de la pertinence d’une candidature. La graphologie, ahurissante « exception culturelle française », régnait alors en maître sur la pré-selection des candidatures …
Avec l’explosion des Jobboards, le e-recrutement a planté une série de banderilles dans le dos de la lettre. Le CV est alors devenu l’outil N°1 de la candidature et de la visibilité du candidat. La conversion de la lettre au format dactylographiée/électronique pour rendre possible la candidature par mail s’est soldée par un désintérêt progressif à son égard. Le message de motivation s’est retrouvé synthétisé dans le corps du mail pour accrocher le recruteur et lui donner envie d’ouvrir les pièces jointes, le CV et la lettre.  Mais, soyons honnêtes, la seule pièce jointe véritablement ouverte par le recruteur n’est pas la lettre … Si bien, qu’elle tend à disparaître complètement au profit du mail de motivation.

Et lorsqu’un recruteur fait une requête sur la CVthèque d’un Jobboard, le petit robot activé ne scanne pas des lettres, mais bien des … CV. L’évolution des usages a alors joué le rôle ingrat du picador.

La mise à mort approche et le coup de grâce pourrait bien venir du recrutement mobile. Pour postuler depuis un smartphone ou une tablette, les nouveaux modes de candidature sont conçus pour la simplifier tout en améliorant l’expérience candidat. La candidature est alors centrée sur le CV/Profil accompagné, au mieux et pas systématiquement, de 2 lignes de motivation. La lettre n’est plus exigée …

 

Le recrutement mobile va tuer le CV

Strip-Evolution-Candidature

Avec la multiplication des boutons sociaux du type « Facebook/LinkedIn Connect », les internautes et mobinautes ont pris l’habitude de s’enregistrer sur tout site web ou nouveau media en un clic/touch. Pourquoi en serait-il autrement pour les candidats ?

Impensable d’exiger d’un candidat de renseigner tous les champs imposés lors d’une candidature sur un site carrières depuis un ordinateur. Sur mobile, il faut aller droit au but !
Pour postuler à une offre d’emploi, les candidats se voient donc proposer depuis 2014 plusieurs possibilités :
– utiliser leur CV préalablement enregistré sur l’espace candidat depuis un ordinateur,
– utiliser leur profil LinkedIn via le fameux bouton « Apply with LinkedIn » qui va alors aspirer les différents champs du profil LinkedIn pour reconstituer un CV,
– utiliser leur CV situé dans le Cloud, sur Google Drive ou DropBox,
– créer un CV simplifié au format mobile.

Autant vous dire tout de suite que les deux modes de candidatures les plus pratiques pour le candidat sont bien évidemment le second (bouton « Apply with LinkedIn ») et le 3ème (CV dans le Cloud). Dans un cas comme dans l’autre, cette candidature mobile pourrait bien mettre à terre le dernier argument à peu près recevable des amoureux du CV. Ces derniers prétendent depuis des années que le CV est plus adapté qu’un profil LinkedIn pour postuler car il peut être adapté au contenu de l’offre d’emploi. Vous imaginez bien que même si c’est possible, le candidat ne va pas modifier à chaque fois les infos de son profil LinkedIn au moment de postuler depuis son smartphone ou sa tablette. Et s’il récupère son CV depuis DropBox ou Google Drive, il ne peut pas le modifier …
À mes yeux, cet argument avait de toute manière déjà du plomb dans l’aile puisqu’une bonne partie des candidats sollicités par les recruteurs dans le cadre d’un recrutement le sont depuis leur CV publié sur un jobboard ou leur profil LinkedIn ou Viadeo. Ni le premier, ni le second ne sont alors adapté précisément au besoin du recruteur. Pour attirer l’oeil des recruteurs, les candidats doivent donc de toute façon soigner leurs outils de communication pour qu’ils soient les plus complets possible avec les bons mots clés.

Cette simplification de la candidature va inéluctablement se généraliser prochainement sur les sites carrières des entreprises dans leur version web (Carrefour).
En effet, il va désormais être compliqué de demander à un candidat de passer 15 à 20 minutes pour postuler depuis un ordinateur quand 5 minutes lui suffiront depuis son mobile …

Ainsi, l’acte de candidature sera facilité et l’expérience candidat améliorée !

 

Qu’en pensez-vous ?

Tweet about this on Twitter18Share on LinkedIn380Share on Facebook174Share on Google+3
The following two tabs change content below.
Maître Jedi et Directeur Général de #rmstouch, société spécialisée en Recrutement mobile & social. Il forme et accompagne les organisations dans l’utilisation des médias sociaux et des technologies mobiles pour optimiser l’efficacité de leur Recrutement et l’attractivité de leur Marque Employeur. Organisateur de l'événement #rmsconf et auteur du livre "Job & réseaux sociaux, connectez-vous" (Hachette), il « évangélise » à tour de bras Recruteurs et candidats pour les convertir au Recrutement innovant. Telle est sa mission !

4 commentaires

  • Damian Nolan dit :

    100% d’accord avec Jean-Christophe. Chez eArcu notre solution ATS remplace une solution 1er genération chez de nombreux clients (décollage prochainement chez British Airways 😉
    L’ensemble de nos clients cherchent à optimiser l’expérience candidat mobile – l’option « Postuler avec LinkedIn » est donc un « must have »
    Damian
    http://www.earcu.com

  • Guillaume Caramalli dit :

    Bien d’accord avec toi Jean-Christophe, le mobile n’est plus un sujet, il arrive qu’on le veuille ou non, qu’on le souhaite ou pas et il embarquera tout avec lui.

    Aujourd’hui, encore peu de candidats (étudiants français) postulent (~10% (+3)) depuis leur mobile mais beaucoup plus le souhaiteraient ! (~30 (+10))

    Attention toutefois à bien communiquer avec les candidats dans l’année où ils sont.
    En 2012, un site mobile n’aurait pas eu le succès qu’il peut avoir aujourd’hui, les candidats n’y étaient pas encore. Pareil pour les médias sociaux, une comm RH sur Instagram il y a 3 ans aurait fais un bon flop, alors qu’aujourd’hui si tu veux avoir l’attention des candidats c’est un outil important à considérer.

    Merci pour ton article en tout cas !

    • Hello Guillaume,

      Merci à toi pour ton commentaire et ces précisions intéressantes.
      RDV dans un an pour voir l’évolution ! 🙂
      Nous en parlerons également lors de la 6ème édition de #rmsconf (www.rmsconf.com) le 11 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *