#rmsradio

#rmsradio
Le sourcing par téléphone : même pas peur !
Par : Hugues Truttmann
0

 
La majorité des gens répondent quand on les appelle. Pourquoi donc observons-nous une véritable appréhension, voire de la peur à la simple idée d’appeler des candidats, alors que nous sautons sur la première occasion qui nous est offerte d’échanger avec ceux qui ont pris l’initiative de nous appeler ? Paradoxal, non ?

Un recruteur sait pertinemment qu’il faut se mettre en chasse, avec son smartphone, pour trouver de nouveaux candidats !

Au risque de paraître old school, le sourcing peut se résumer à décrocher son téléphone, appeler plusieurs candidats possibles, repérer ceux qui valent la peine d’être rencontrés, puis les rencontrer et leur démontrer la valeur ajoutée d’un poste et d’une entreprise et ainsi initialiser une relation dans la durée avec ces candidats, qu’ils soient embauchés ou non.

Et pourtant, bien des recruteurs ne procèdent pas ainsi et passent la majeure partie de leur précieux temps de travail à vagabonder dans des CVthèques, à rédiger des annonces inefficaces, à se perdre dans des recherches booléennes.

Entendons-nous bien : je ne suis pas entrain d’affirmer qu’il faille faire l’impasse sur tous les outils et médias à disposition, ils sont évidemment nécessaires, par contre tout est affaire de dosage et de priorités.

 
Il ne suffit pas de savoir repérer des candidats, encore faut-il savoir les approcher de façon professionnelle, c’est l’essence même du métier de recruteur. Un beau message d’approche écrit (pas si simple et ça prend du temps !) c’est bien, une prise de contact par téléphone, c’est mieux !

Oui mais….

Appeler soi-même quelqu’un qu’on ne connaît pas est une autre histoire. Peur ? Manque de courage ? Là n’est pas le problème ! Il s’agit plutôt d’un déficit de savoir-faire et de méthode.

Le premier point à garder dans votre esprit est qu’il vous sera toujours possible de dire à votre interlocuteur : « désolé de vous avoir dérangé, au-revoir ! »

Le deuxième point c’est d’être conscient que le but recherché doit être le succès et non la performance : Se dire « aujourd’hui, je vais appeler 20 candidats » ne sert à rien », il vaut mieux se fixer comme objectif d’appeler des candidats jusqu’à l’obtention de par exemple 5 rendez-vous.

 
Le troisième point important est de préparer vos entretiens en disposant d’un questionnaire adéquat et d’une liste de noms et de numéros. Testez et revoyez la trame de votre entretien, si au bout de quelques appels vos interlocuteurs ne manifestent pas d’intérêt à votre discours. Un entretien téléphonique réussi ne se solde pas forcément par un rendez-vous, mais peut néanmoins vous donner des signes d’encouragement quand par exemple un candidat vous propose de le rappeler ou encore mieux, vous met en relation avec ses connaissances qui sont potentiellement des candidats intéressants (si,si, c’est possible !). Et surtout, ne vous laissez pas décourager par quelques appels improductifs, ça arrive, c’est inévitable et surtout pas grave !

Soyez toujours professionnels en justifiant l’objet de votre appel, en appelant à des heures adéquates, en observant la plus grande politesse et courtoisie notamment en cas d’appel infructueux et surtout, persévérez !

L’approche téléphonique est une discipline à acquérir, qui par une pratique quotidienne se transforme en habitude, et en succès !

Et n’oublions pas que le métier de recruteur est LE métier centré sur l’Humain par excellence, alors vous devez faire l’impossible pour rencontrer les candidats en face à face et tout l’art de l’entretien téléphonique consiste à susciter l’intérêt sans en dire trop, à donner envie au candidat d’en savoir plus, à passer à l’action.

Recruter, c’est séduire !

 

Recrutement, Marque Employeur : suivez toute l’actualité #rmstouch !


The following two tabs change content below.
Expert en recrutement. Hugues est un artisan-recruteur prospectiviste pour qui l’art du recrutement est le parfait mélange entre son attrait pour la philosophie taoiste, sa passion pour les Relations Humaines et son vif intérêt pour les technologies du numérique. Souhaitant désormais transmettre sa science du recrutement, Hugues collabore avec l'équipe #rmstouch depuis début 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *