Téléchargez l’appli #rmsconf & #rmsnews

Téléchargez l’appli #rmsconf & #rmsnews
« Tous digitaux », le nouveau paradigme RH
Par : Jennifer Boukris
3
Online_internet_customers_people-580x250

Le printemps RH serait-il enfin arrivé ? Après un long hiver et un ciel de RH opérationnels à la traîne, l’horizon de la transformation digitale RH semble enfin se dégager largement. Cette saison, on fait une cure de digital !

 

Printemps RH : le recrutement mobile et social se démocratise

Du partenariat Pôle Emploi / Viadeo …

partenariat Viadeo Pole emploi

La publication ces derniers jours de communiqués nous portent  à penser que les pratiques digitales se vulgarisent et que les outils seront demain aux mains de tous.

Quel meilleur exemple que le partenariat conclu entre Viadeo et Pôle Emploi ?! En effet, les deux organisations ont annoncé leur collaboration visant à renforcer la transparence du marché du travail. Viadeo a été sélectionné pour intervenir auprès de Pôle Emploi à travers  deux volets :

  • la diffusion et l’agrégation des offres d’emplois Viadeo sur le site de Pôle emploi, pour les rendre plus accessibles aux visiteurs de pole-emploi.fr,
  • la diffusion de CV : « Tout demandeur d’emploi pourra prochainement créer simplement son profil Viadeo à partir de son CV Pôle emploi et réciproquement, ce qui devrait participer à les rendre plus visibles auprès des recruteurs ».

Il s’agit là d’un chantier public-privé d’envergure qui ambitionne de faciliter l’accès des demandeurs d’emploi à toutes les ressources numériques « afin de maximiser leur chance de retour sur le marché du travail » , déclare Dan Serfaty, co-fondateur et CEO de Viadeo. Une excellente initiative grand public qui, en plus de mettre tous les candidats sur un pied d’égalité face aux technologies, fait œuvre de pédagogie et tente de préparer les demandeurs d’emploi au défi du « tous candidats à vie ».

 

… à la nouvelle appli ouestfrance-emploi.com

application recrutement

Au même moment, le site ouestfrance-emploi.com annonce le lancement de sa nouvelle application qui donne désormais accès au grand public à l’intégralité de ses contenus et fonctionnalités sur iPhone et Androïd.

 » Les candidats peuvent désormais gérer leur compte, consulter de nouvelles annonces et postuler indifféremment depuis leur ordinateur, leur tablette ou leur smartphone, grâce à la notion de « compte unique » « .

Qui plus est, ils peuvent accompagner leur CV d’un message vocal de motivation. Un moyen de régler le problème des lettres de motivations jamais lues ? En tous cas un atout que les candidats de région PACA devraient leur envier, si l’on en croit les recruteurs présents à #TruMarseille qui, apparemment, sont une large majorité à ne plus lire les lettres de motivations !  ;) (voir la partie « Le CV est-il mort ? »)

 

Les RH et la conduite du changement digital

Si Pôle Emploi a bien saisi l’importance d’évangéliser les pratiques 2.0, dans le privé et en pratique, les RH  doivent encore, elles, trouver leur place et prendre leurs responsabilités. Dans ce nouvel environnement digital, on attend de la fonction RH qu’elle encadre les pratiques et joue un rôle aussi actif qu’il est fondamental. Or, Vincent Berthelot indique que « le dernier rapport sur l’observatoire des intranets montre une nouvelle fois l’absence remarquable des RH dans le paysage digital ».

RH changement digitalIl précise : « les RH n’assument aucun rôle stratégique dans la transformation digitale de l’entreprise qui ne va pas sans sa transformation RH globale. »

Trop cantonnés aux outils, les RH perdent souvent de vue leur rôle d’accompagnateur du changement. Ils doivent faire preuve davantage de pédagogie et ne pas voir dans la technique une formule magique pouvant résoudre tous les maux. Une conduite du changement pensée en amont de la transformation digitale et soutenue au quotidien, telle est la clé du succès !

 

La nouvelle posture des recruteurs 2.0

recruteurs 2.0

Pour Camille Travers,  un changement de posture côté recruteur s’impose avec la redéfinition des outils de communication RH et des process internes issus de la transformation digitale. Le « sourceur », dont les missions s’enrichissent avec l’apparition des nouveaux outils, est amené à dépasser désormais l’aspect immédiat, voire urgent du recrutement.

Camille Travers préconise de compléter sa stratégie « push » (démarche qui vise à faire connaître son offre mais qui ne touche qu’une population à l’écoute du marché) par des actions de communication en « pull », pour attirer. C’est ce que Franck La Pinta appelle abandonner la logique de chasseur-cueilleur pour celle d’éleveur-cultivateur .

 Anticiper, être toujours en veille, créer une relation privilégiée avec sa communauté, en gardant toujours à l’esprit que le recruteur (sourceur en tête) est le 1er relai entre le candidat et l’entreprise.

Et afin que  les candidats ne soient pas en reste, ni dans une relation trop inégale avec les sourceurs, Jean-Christophe Anna leur livre quelques uns de ses trucs et astuces pour démasquer les recruteurs sur LinkedIn !

Technologies et nouveaux outils : la nouvelle donne RH

Les nouveaux outils et technologies ont une influence grandissante en entreprise et sur le Marché du travail.

L’association Media Aces, qui regroupe des professionnels des médias sociaux en entreprise, et Ipsos France, se sont associés pour décrypter les enjeux et motivations de la présence (ou non) des patrons sur Twitter. Cette enquête qualitative révèle des pratiques hétérogènes, mais aussi que pour certains dirigeants d’entreprise qui l’utilisent, Twitter serait devenu LE media social tout-en-un, un outil de leadership et un espace de liberté qui les place au centre de leur écosystème. Tant et si bien que certains reconnaissent sans détour éliminer le candidat qui n’y serait pas présent (« ça veut dire qu’il est à côté de la plaque ») !

nouvelle donne RH

On peut se rassurer sur ce point, puisque que bientôt une majorité de candidats sera familière de ces pratiques. Les « digital natives » seront majoritaires dans l’entreprise en 2020 et les nouvelles technologies font généralement partie de leurs priorités. L’accès aux réseaux sociaux sur le lieu de travail prend même une part significative dans la décision du candidat d’accepter une offre d’emploi ou pas.

Pour répondre à ces nouvelles exigences, les RH sont désormais mieux armées. Grâce au cloudsourcing notamment, les RH (et autres « business lines ») peuvent «  évoluer d’une fonction transactionnelle vers une discipline plus stratégique qui crée de la valeur pour ses partenaires :  la direction, les business partners et les employés ».

Et lorsque l’on parle de business partner et  du rôle stratégique des RH, on a vite fait de devoir évoquer les impératifs financiers qui leur incombent. Gain de temps et d’argent, c’est que permet l’entretien vidéo « asynchronisé », une alternative efficace, au tout début du processus de recrutement, pour filtrer les candidatures lorsqu’on croule sous d’importants volumes de CV. Une pratique, certes, prometteuse mais qui nécessite de sensibiliser et de former les managers afin de l’intégrer réellement au processus de recrutement.

 

Media sociaux : tendance à l’uniformisation

L’actualité de la semaine  semble révéler une certaine tendance à l’uniformisation sur les media sociaux.

Symbole s’il en est de la digitalisation, le hastag s’invite à présent sur Facebook. « Les hashtags deviennent donc cliquables sur Facebook comme c’est déjà le cas sur Twitter, Instagram ou Google Plus par exemple » : on se dirige vers des pratiques normalisées et multi-réseaux.

bobler

Enfin, partant du principe « que le message vocal est le moyen le plus naturel pour communiquer et pour partager un ressenti et que ce média est très peu exploité par les réseaux sociaux, Pierre Brouder et Marc Antoine-Durand ont décidé de créer Bobler« . Ce nouveau réseau social , n’est rien de moins qu’une sorte de Twitter vocal made in France. Comme sur Twitter, des messages courts (ici des « bulles » de 2 min. max) et un système de followers. Bobler prétend introduire également une dimension supplémentaire avec plus  d’émotion et de profondeur et va sans doute dans le même sens que l’appli Ouest France Emploi. ;)

Les + :

  • la possibilité de pouvoir écouter tous les messages de sa Timeline en faisant tout autre chose ;
  • plus d’émotion,  d’ambiance qu’un simple message texte ;
  • les hashtags et fondamentaux Twitter ;
  • la localisation ;
  • le classement des « bulles » par catégories thématiques.

Les – :

  • pas de lien vers du contenu extérieur, contrairement à Twitter.

Et vous ? Vous l’avez essayé ? Qu’en dites-vous ? A quel usage le destineriez-vous ?

La transformation digitale des RH est en marche, que cela soit dans les outils, les usages ou les partenariats privé/public (pôle emploi a même un compte Twitter maintenant…) ou même les initiatives de formation digitale pour les RH, mais qu’en-t-il des RH eux-mêmes ?

La transformation de la « matière » humaine est certainement plus longue…espérons que les RH acceptent ces changements et les embrassent complètement!

The following two tabs change content below.

Jennifer Boukris

Chef de projet Evénementiel & Marketing RH chez Link Humans
Jennifer travaille chez Link Humans au terme de son Master 2 en GRH du Cnam. Riche d'un parcours atypique qui l'a menée du spectacle vivant aux Ressources Humaines, Jennifer a choisi de se consacrer aujourd'hui aux enjeux des RH 2.0, du Recrutement Innovant et du Marketing Employeur

Derniers articles par Jennifer Boukris (voir tous)

3 commentaires

  • Ethis dit :

    Les nouvelles plateformes sociales compliquent et simplifient le travail des recruteurs. Simplifie car ils trouvent plus facilement des candidats, complique car ils sont confrontés en permanence à un grand flux d’informations à trier, plus difficile donc de trier le bon grain de l’ivraie.

    • Jennifer Boukris dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire. Je vous rejoins absolument : les réseaux sociaux sont source supplémentaire de CV et d’informations pour les recruteurs qui changent la donne et leur demandent de modifier leur organisation du travail. Une vraie manne ou une plaie ? Personnellement je n’ai aucun doute sur le fait que ce soit davantage une opportunité qu’une contrainte. Mais à condition de faire évoluer le métier, ce qui veut dire à la fois s’approprier les outils et également changer de posture et travailler dorénavant à plus long terme. Sans doute le sourcing va-t-il prendre plus de place dans le recrutement… Le recruteur va devoir s’adapter : trier parmi les outils, n’en garder le meilleur, naviguer intelligemment de l’un à l’autre (et non y passer 2 fois plus de temps !). Les candidats, de leur côté, sont plus attentistes, moins actifs et de plus en plus conscients d’être désormais candidats à vie. Autant d’éléments qui obligent donc de toutes façons les recruteurs à « élever » leur vivier de candidats. Pour ce qui est de « trier le bon grain de l’ivraie », les opérateurs booléens et autres méthodes & astuces régulièrement dévoilées par Laurent Brouat et Jean-Christophe Anna sur ce blog sont certainement le moyen de tirer le meilleur de ces outils. ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>