Le trafic de l’Internet mobile a doublé en 2012 (par rapport à 2011). 65% des cadres supérieurs et 70% des jeunes diplômés français avouent entretenir une relation quasi amoureuse avec leur mobile. C’est une réalité : Le mobile devient un organe du corps humain, pour les candidats tout du moins. Car une évidence pour les uns ne l’est pas nécessairement pour les autres, en effet, la très grande majorité des entreprises du CAC 40 ne propose aucun site ou application carrière optimisé mobile : alarmant lorsqu’on sait que près de la moitié des candidats se tournent vers un site concurrent si le premier n’a pas été performant.

Pourquoi une telle résistance ? Voici 5 idées reçues sur le recrutement mobile démystifiées.

1.Personne n’effectue de démarche carrière depuis son mobile

FAUX. La consultation des offres d’emploi depuis un mobile a augmenté de 74% entre 2011 et 2012. En janvier 2013, le mot emploi a été recherché près de 2,5 millions de fois sur Google mobile. Autre chiffre très intéressant, 1 jeune diplômé sur 4 effectue des démarches emploi depuis son smartphone. Tout est dit …

2. Personne ne postulera depuis son mobile

Revenez 15 ans en arrière lorsque  l’on disait que personne ne postulerait sur le web, vous comprendrez l’absurdité. Aujourd’hui, selon une étude américaine, 1 entreprise sur 5 qui dispose d’un site ou d’une application carrière sur mobile atteste qu’au moins 20% des candidatures reçues proviennent d’un appareil mobile.

Les deux principaux freins qui découragent les candidats ?

  • Un processus de candidature trop long et complexe.
  • Un site carrière non optimisé mobile Ce qu’il vous reste à faire : simplifier le processus de candidature. Le mobinaute est avide de réactivité et de rapidité, comblez donc ces attentes !

3. Les candidats préfèrent attendre d’être devant leur ordinateur pour postuler

FAUX.  Ils n’ont tout simplement pas le choix ! Aucune entreprise à ce jour n’est à même de proposer à ses candidats l’opportunité de postuler aux offres directement depuis leur Smartphone. Imaginez leur frustration … C’est comme si vous diffusiez une offre sur Internet en ne donnant au candidat que l’unique option de répondre par un courrier papier … Cherchez l’erreur.

4. Le CV au format mobile n’existe pas !

Archi Faux. Rue de l’Emploi, le 1er jobboard 100% mobile maitrise cette technologie depuis près d’un an. Comment cela fonctionne ? Depuis l’application, les candidats ont la possibilité de créer leur CV mobile en quelques minutes : formation, expérience professionnelle, Langues, intérêts, tous les éléments y sont. Depuis quelques mois, Rue de l’Emploi offre également aux candidats l’opportunité de créer leur CV mobile illustré tout en images et vidéos et ainsi mettre en lumière leurs compétences, leurs univers et leurs réalisations. L’originalité apparaitra comme un critère de différenciation auprès des recruteurs.

5. Un site carrière mobile n’a aucun effet sur votre  marque employeur

FAUX. Selon une étude menée par le Groupe Nielson Norman, le site mobile améliore l’expérience utilisateur et la satisfaction client, ce qui crée une émotion positive envers votre entreprise. Il vous permet également de vous démarquer de vos concurrents et crée immédiatement un lien de proximité avec vos utilisateurs notamment grâce à la fonction de géolocalisation. Inversement proportionnel : si votre site n’est pas optimisé mobile, il laissera souvent un goût amer à l’utilisateur qui ne manquera pas de se rendre sur le site d’un de vos concurrents. Ne l’oubliez jamais : Les candidats sont aussi des consommateurs, et les consommateurs sont aussi des candidats potentiels. Dès lors, Marque employeur et Image de marque dorment dans le même berceau.

En exclusivité : [Infographie] Recrutement mobile – Enjeux et Chiffres clés 2013

 

infographie recrutement mobile

Antoine David

Antoine David est le fondateur de Social City Media (éditeur de Rue de l’Emploi & jobhighway : Jobboard 100% mobile (France&US) et Mobile RH Factory : Solutions RH mobiles pour les entreprises).Ancien directeur du développement de Monster Worlwide, il avait déjà fondé en 2005 Mobiljob, première société européenne des services Mobile internet dans le secteur des classifieds emploi. Directeur du pôle emploi de Spir communication, il intervient au Board internet qui voit se développer les produits du groupe sur le web et le mobile (Lacentrale, logic-immo, Le boncoin, Topannonces…). Il fonde en 2010ADNetwork, un bureau d'étude et d'ingénierie spécialisée dans le digital afin d'accompagner les sociétés dans leur révolutions mobiles (tablette & mobile) jusqu'à la recherche de financement public & privé.
Expert dans les technologies mobiles, son objectif principal est d'apporter au marché des RH les nouveaux outils digitaux pour améliorer les relations humaines au sein des entreprises.