Startups RH : celles qui auront marqué l’année 2018
Par : Frédéric Cambecèdes
0

La 6ème édition d’un challenge qui n’a pas pris une ride

Le Challenge Startups #rmsconf en était à sa 6ème édition cette année. Et ce Challenge est de venu la référence en France pour le secteur des Startups RH. Cette fin d’année est l’occasion de revenir sur cette édition particulièrement riche en talents. Comme depuis 6 ans, le challenge est réellement l’occasion pour nous de découvrir de talentueux acteurs de l’innovation RH. Et comme nous sommes altruistes, nous aimons partager avec vous ces belles découvertes.

#rmsconf : LA conférence qui a toujours scruté l’innovation RH

Quel plus bel endroit existe que l’événement #rmsconf pour vous faire découvrir ces futurs leaders du monde RH ? 1000 professionnels des RH étaient réunis cette année au 104 à l’occasion de l’événement qui inaugurait une nouvelle formule (nouveau lieu, public encore plus important et articulation différente de la journée). Cette première édition dans ce lieu splendide ne nous a pas fait changer nos bonnes habitudes concernant le challenge. En effet, chaque année il attire plus de spectateurs pour la finale qui a lieu en clôture de la journée. Alors pourquoi révolutionner une formule qui plaît ?

Le 104 et sa nef Curial lors de #rmsconf

Le sourcing de startups RH

Quand on est expert du sourcing de talents et que l’on forme les professionnels RH à ce métier, on n’a pas le droit de ne pas être capable de sourcer de belles startups RH. Même si l’exercice n’est pas tout à fait identique, nous employons des techniques semblables pour dénicher ce que la HRTech propose de mieux en France. Et le résultat était là cette année encore : 75 startups RH se sont inscrites en 2018 au Challenge Startups #rmsconf ! Bien sûr, notre activité nous amène régulièrement à faire la découverte de nouvelles pépites. Cependant, il nous faut aussi faire un gros travail de recherche et de communication pour arriver à un tel score. Heureusement, nous avons de bons contacts avec tous les incubateurs, accélérateurs, lieux de coworking ou pépinières d’entreprises. La notoriété du Challenge fait le reste.

Toujours est-il que si ces 75 ne vous suffisent pas… vous pouvez encore vous coltiner les 600 startups RH que nous avons listées pour vous dans notre annuaire HRTech en ligne 🙂 Il y en a de toutes sortes, vous verrez. C’est gratuit et ça nous fait plaisir !

Les catégories de Startups RH élaborée par Dojo et #rmstouch

Une recette élaborée avec Dojo pour identifier les pépites de la HRTech : outils, expérience et fun

Depuis 3 ans, Dojo co-organise ce challenge avec #rmstouch. La complémentarité est indéniable : #rmstouch amène sa connaissance du secteur RH et son réseau d’acteurs de renom, Dojo amène ses outils innovants et son expérience de l’entrepreneuriat.

Conjointement, nous avons opéré un tri des 40 meilleures startups RH en s’inspirant pour cela du DojoCanvas : la version 2.0 du « lean startup canvas« . Cet outil innovant ne se contente pas de regarder (classiquement) les seules dimensions Produit et Marché. Il permet aussi d’évaluer 2 autres dimensions primordiales des startups : l’Equipe (au sens large bien sûr, en réalité il s’agit de toutes les parties prenantes) et la Mission (en d’autres termes, l’âme de la startup, ce qui constitue sa marque et sa culture).

Une fois ce top 40 élaboré, nous invitons chaque représentant∙e de la startup à enregistrer un pitch vidéo d’1 minute. Mais comme nous sommes toujours altruistes, nous organisons chez Dojo des ateliers de préparation. Comme le reste, la démarche est gratuite, tout simplement parce que la philosophie de Dojo est de faire de l’Open-accélération, donc de mettre à disposition les outils sans engagement préalable.

Un atelier chez Dojo avec l'aide des fondateurs et partners

Dans le cas présent, Dojo a développé et met à disposition une méthode, simple, efficace et infaillible pour pitcher son projet et retenir l’attention : le StoryPitch. Nous en avons vu des startuppeur∙euse∙s qui étaient habitué∙e∙s à l’exercice et qui sont finalement reparti∙e∙s en disant qu’ils∙elles avaient bien fait de venir… Vous pourrez juger vous-même de la qualité de certains pitchs (tous ne sont pas venus aux ateliers 😉) puisqu’ils sont mis en ligne sur notre site : redécouvrez les ici.

Toujours la mise en relation entre entreprises prestigieuses et startups

Les yeux brillent des 2 côtés, c’est un constat que nous faisons depuis longtemps. Les grands comptes, leur marque, leur notoriété, leur expérience, leur potentiel business font briller les yeux des startuppeur∙euse∙s. Les startups, leur agilité, leur fraîcheur, leur courage d’entreprendre, leur capacité à innover font briller les yeux des grands comptes. C’est bien pour cela que nous employons beaucoup (vraiment beaucoup) d’énergie à trouver des parrains∙marraines de qualité pour ce Challenge. Voici ceux de cette année :

11 très belles entreprises pour accompagner les startups RH

Cette année aura une fois de plus permis d’impliquer 11 entreprises prestigieuses et 11 managers de talent pour accompagner les startups. Nous leur avons donc laissé la main pour qu’ils choisissent les 20 meilleures startups. Comment, me direz-vous ? Simplement sur base d’un descriptif court et du pitch d’1 minute.

Etre finalistes n’était pas donné à tout le monde

Les 9 marraines et le parrain ont fait le choix de leur startup en mode The Voice. Le pitch avait donc lieu sans avoir le droit de voir le∙la startuppeur∙euse. Une chose était garantie : on écoute bien le pitch dans ces cas-là ! Et pour certaines startups manifestement attirantes, les marraines et le parrain ont dû faire valoir l’intérêt de leur entreprise pour que la startup les choisisse.

 

Les marraines et parrain en configuration The Voice : se retourner ou pas ? mais surtout convaincre si on est 2 intéressées !

 

Le pitch de l’une des startuppeuses présentes ce jour-là

 

La « battle » finale entre 2 startuppeurs qui souhaitaient convaincre Bouygues Telecom

 

Une des startups a eu le privilège d’être repêchée par les organisateurs parce que nous portons un regard parfois complémentaire. En 2017, le repêché avait fini lauréat, en 2018, elle a terminé très très près de la première place. Preuve en est (message à ceux qui n’auront pas passé les tours précédents) que l’on peut facilement passer à côté d’un réel talent.

Une 2ème soirée a eu lieu 2 semaines plus tard pour déterminer les 5 grands finalistes. Cette fois-ci la sélection a été faite par un jury aguerri et habitué à l’évaluation de startups RH : une Business Angel (Cécile Bassot de Femmes Business Angels), un startupper (Salim Jernite), un expert RH (Jean-Christophe Anna), un expert entrepreneuriat (Joël Gréa). Le pitch était cette fois-ci plus long et la séance de questions-réponses a permis de rentrer dans tous  les détails des projets.

Passage devant jury le 24 septembre 2018

Voici les 11 finalistes et leurs soutiens qui ont du se préparer à pitcher, ensemble, le 9 octobre, lors de #rmsconf :

Tous les finalistes 2018

Le jour J : ne pas se laisser impressionner par le gotha du métier

Ils étaient 6 en petite finale et 5 en Grande finale. Dans la salle de la petite finale l’effet théâtral était au rendez-vous. En effet, pour la première fois dans l’histoire du challenge, 2 des startups apprenaient, lors du pitch de leur marraine qu’elles allaient signer un contrat avec l’entreprise ! Existe-t-il meilleure récompense dans un challenge comme celui-ci que de faire du Chiffre d’Affaires avec des grands comptes ?

Dans la grande salle, pour la grande finale, le décor, le public, l’ambiance et l’enjeu créaient une ambiance toute particulière. Pas facile de ne pas être impressionné. Voici les pitchs de nos 5 finalistes, comme si vous y étiez :

Des lauréats peut-être pas désignés par hasard…

Kudoz, vous connaissez sans doute ? Ce Tinder du recrutement a tellement bien marché qu’il a attiré le regard amoureux du groupe leboncoin et la startup s’est faite racheter en 2017. C’était notre lauréat 2014.

Supermood, vous connaissez également ? La startup qui mesure l’engagement des collaborateurs ! Son fondateur Kevin Bourgeois a réalisé une levée de fonds de 2,5M€ en février 2018 et son entreprise se porte à merveille. C’était notre lauréat 2015.

Myjobglasses, déjà entendu parlé ? La startup de Frédéric Voyer et Emilie Korchia met en relation les étudiants avec les ambassadeurs des entreprises. Ils comptent déjà 12 collaborateurs, bouclent une 2ème levée de fonds et prévoient un déploiement à l’international en 2019. C’était l’un des deux lauréats de 2016.

Et clevy, ça vous dit quelquechose ? La startup de Salim Jernite permet de créer des chatbots d’information qui répondent aux questions récurrentes des employés. Ils n’existent même pas depuis 2 ans et ont déjà convaincu des investisseurs et des clients de haut vol.

Eh bien, surveillez bien ces deux-là qui sont les 2 lauréats de cette année :

Aurore Thibaud de Laou : prix du public 2018

Prix du Public 2018 : Aurore Thibaud de Laou accompagnée par son parrain Vincent Mattei de Thales

 

Romain Trébuil de YOSS : prix du jury

Prix du Jury 2018 : Romain Trébuil de YOSS qui était accompagné par Florence Bonhomme de IFG Executive

 

The following two tabs change content below.

Frédéric Cambecèdes

Propulseur d'entrepreneurs et de managers Après 22 ans dans l'industrie à des postes à responsabilité, son projet professionnel s'est orienté vers le développement d'entreprises qui recherchent croissance et innovation. Il est aujourd'hui actif dans l'accélération d'entreprises, la stratégie, l'accompagnement et le capital-investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *