Cela n’aura échappé à personne, nous sommes entrés dans une période qui en déroute plus d’un : les vacances d’été !

Une question se pose alors : que devient le monde du recrutement entre le 15 juillet et le 30 août ? Faut-il s’arrêter complètement en attendant la rentrée, ou alors, est-ce qu’en cherchant bien, on peut tout de même réussir à s’occuper un peu ?

 

Pour les chercheurs d’emploi, l’occasion de saisir des opportunités

Trouver un emploi pendant la période estivale, c’est possible. Zlatan Ibrahimovic l’a bien compris, puisqu’il vient de décrocher un petit job à 15 millions d’euros nets… À vous de suivre le même chemin !

  • ID-carrières le confirme, même si certaines entreprises tournent au ralenti pendant la période, arrêter toute démarche serait une erreur ! Septembre constitue une vraie rentrée pour la plupart des entreprises, et celle-ci se prépare…en juillet et en août !

 

Réfléchir, au bord de l’eau

L’été, c’est la période idéale pour réfléchir, à tête reposée, à ses projets professionnels et à une éventuelle reconversion, selon Silvaine Pascual.

C’est aussi l’occasion d’une introspection sur son propre métier : L’Express Emploi se demande pourquoi les DRH sont si mal aimés . Est-ce oublient-ils d’être humains ? Les vacances sont alors l’occasion de se « ré-humaniser » un peu !

Et plus précisément, recruter sur les médias sociaux, ça marche ? Talenteo propose une vraie réfléxion sur le recrutement 2.0. Une réflexion qui vient à point nommé alors que la blogosphère bouillonne de suppositions sur le futur de Facebook !

 

Une vraie créativité

Certains, finalement, ont bien compris que l’été pouvait servir à autre chose qu’à partir en vacances. De nouveaux services sont apparus ces derniers jours, mettant à profit le fait que pour sortir du lot, rien de tel que de choisir une période moins concurrentielle !

  • C’est la période choisie par UponJob pour ouvrir un service réellement innovant : le recrutement non pas via un CV ou une lettre de motivation, mais à travers des challenge à relever ! Jean-Christophe Anna les a rencontrés, et nous en dit plus sur ce service prometteur !

 

Se reposer, tout de même

 

Après avoir cherché un emploi ou recruté, après avoir réalisé une introspection et découvert les nouveaux outils du moment (pfiou !), il est peut-être temps de prendre des vacances.

 

Les chiffres le montrent, il n’est pas toujours évident de déconnecter ! 95% des français partent en vacances avec au moins un appareil connecté, et 56% des membres de Viadeo déclarent garder une partie de l’esprit au travail, même en été.

Alors comment faire pour faire une vraie pause, et se ressourcer avant de re-sourcer à la rentrée ? Bart Lorang, patron de la start-up américaine FullContacta visiblement trouvé la solution : il offre une prime de vacances d’été annuelle de 7500 dollars (environ 6100€), et oblige ses salariés à ne pas travailler pendant les vacances. Ça semble être un bon moyen de conviction. En tout cas moi, à ce prix là, je pars tout de suite !
Arthur Massonneau