Il y a une dizaine de jours, j’ai découvert un projet original, complètement innovant et un peu dingue : AurasmaX ! Porté par Maxence HARINTHE, AurasmaX a pour ambition de mettre la réalité augmentée au service de la Marque Employeur en utilisant la technologie mobile ! Même si le projet est en cours de développement, je vous conseille vivement de prendre quelques minutes pour le découvrir… Maxence vous explique tout ! 😉

 

AurasmaX

 

Bonjour Maxence HARINTHE, tu es chargé de Développement RH en alternance et dans le cadre de ta thèse professionnelle tu as imaginé AurasmaX, peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours et les raisons qui t’ont poussé dans cette aventure ?

Bonjour Valère ! Alors pour mon parcours, je suis encore un jeune RH mais j’ai déjà eu la chance d’évoluer dans des secteurs d’activité très diversifiés (public/privé, tourisme, hôtellerie, métallurgie, distribution, négoce BtoB, luxe…).

Actuellement je suis étudiant au Cesi de Reims, en alternance chez les Maisons de Champagne G.H. Mumm et Perrier-Jouët et je réalise effectivement une thèse professionnelle qui porte sur le rôle stratégique croissant de la marque employeur. Dans le cadre de celle-ci, j’ai trouvé une idée innovante et surtout inédite en octobre dernier, aujourd’hui baptisée AurasmaX et qui est le fruit de plusieurs constats :

1) Nous vivons en 2016 le basculement mobile d’Internet : pour la première fois les connexions se sont majoritairement faites à partir des smartphones plus que sur n’importe quel autre device (ordinateur fixe, pc portable, tablette…).

2) L’orientation professionnelle demeure un immense problème ; je pense en particulier aux jeunes étudiants (notamment les bacheliers) qui n’ont que trop peu de notions sur le monde du travail et la pluralité des métiers qui composent les entreprises. Hormis pour ceux qui savent depuis tout petits qu’ils feront pompiers ou vétérinaires, s’orienter et trouver les bonnes sources d’infos reste une épreuve.

3) La réalité augmentée est sous-exploitée, jusqu’ici elle est essentiellement réservée à des fins pédagogiques et culturelles. De nombreuses écoles l’utilisent pour animer des cours d’anglais, de biologie, d’histoire…

AurasmaX en tant que solution digitale, a ainsi une double vocation : aider les entreprises à promouvoir leurs offres et leur marque employeur, et donner littéralement un coup de pouce aux candidats (actifs comme passifs, et peu importe leur âge bien sûr !) à trouver un job qui leur convient.

 

 

Ce projet possède-t-il une philosophie particulière ? Quel est l’intérêt pour le candidat ?

Oui ! La sérendipité ou autrement dit la faculté, l’état d’esprit voire l’art de réaliser des découvertes dans des circonstances inattendues.

Pour imager avec des exemples célèbres ce terme (à tort) méconnu, on peut penser à la légende sur la fabrication des Carambars qui sont finalement devenus des sucreries allongées à cause d’un défaut de machine alors qu’à l’origine ils devaient sortir carrés, ou à la révélation d’Isaac Newton qui trouva la loi de la gravitation après avoir reçu une pomme sur la tête… La sérendipité c’est ça.

Ainsi, pour en revenir à AurasmaX, la force du concept pour l’utilisateur c’est de lui permettre grâce au survol de son portable sur son environnement de découvrir des opportunités professionnelles dont il ne soupçonnait pas forcément l’existence ni l’adéquation avec son profil de compétences et ses critères de préférences.

C’est aussi l’occasion de connaitre la réalité des métiers de ses marques préférées !

 

AurasmaX, comment ça fonctionne exactement ?

Le principe est simplissime :

Pour les candidats, il suffit de télécharger l’application Aurasma et de s’abonner à une seule et unique chaine, AurasmaX, pour pouvoir ensuite faire l’expérience de la recherche d’emploi en réalité augmentée (cf. la vidéo)

Pour les recruteurs, il leur suffit de me transmettre (ou de m’exposer) les contenus et les animations qu’ils souhaitent voir se superposer à la réalité au moment du survol des portables sur leurs logos, produits et/ou boutiques. Je me charge alors de les partager sur AurasmaX.

 

AurasmaX, c’est mettre le mobile au service de la réalité augmentée, tu nous expliques ?

Le concept consiste à faire apparaître des contenus virtuels sur la réalité à travers son écran de portable.

En fait, la technologie de réalité augmentée existe depuis plusieurs années tout comme le big data ou les bots mais on commence tout juste à en parler. J’ai d’ailleurs été amusé, quelques jours après mon article LinkedIn, par la sortie du premier jeu mobile en réalité augmentée « Pokemon GO » dont la plainte sur Facebook de policiers australiens a très vite fait le buzz car plusieurs joueurs entraient impunément dans leur commissariat pour mener à bien leur aventure et capturer les amis de Pikachu (rires). C’est une anecdote marrante mais qui selon moi prouve déjà que la réalité augmentée via les smartphones incarne véritablement The Next Big Thing !

Mon intime conviction c’est qu’à l’ère du e-commerce, du paiement sans contact, des objets connectés et des projets comme Meta 2, Hololens ou Magic Leap, on s’apprête à vivre avec une nouvelle dimension.

Même si entre nous, j’espère qu’on n’aboutira pas non plus à un univers psychédélique comme dans le flippant court-métrage « Hyper Reality » de Keiichi Matsuda sortie en mai dernier.

HYPER-REALITY

 

Si tu devais convaincre une entreprise d’utiliser cette solution, que lui dirais-tu?

Je lui dirais qu’AurasmaX est tout simplement le moyen le plus moderne, ludique et créatif de « story-teller » le maximum d’informations utiles aux postulants comme leurs valeurs, leur culture, leurs histoires, leurs offres d’emploi, les perspectives de carrières et leurs projets via des images, des GIF, des vidéos, des animations 3D, ou directement via leur site web qui apparaîtrait… qui plus est, avec la possibilité d’adapter les contenus suivant la localisation de l’utilisateur (très pratique pour les enseignes multi-implantées qui désireraient mettre en avant les postes à pourvoir à proximité et paramétrer la langue suivant les régions).

Enfin, je lui exprimerai combien je sais que la fonction RH est en proie à des injonctions paradoxales notamment quand on lui demande à la fois d’être Business Partner et de faire énormément de choses avec un budget minime (voire nul). Je lui préciserai ainsi qu’AurasmaX est absolument gratuit !

 

As-tu déjà présenté ton projet à des professionnels du recrutement et de la Marque Employeur, quels sont leurs retours ?

A vrai dire, je n’ai rendu publique AurasmaX que depuis 2 petites semaines mais j’ai effectivement déjà reçu des retours positifs et enthousiastes de la part d’acteurs marketing RH qui ont trouvé le concept pertinent à appliquer.

Je profite d’ailleurs de cet interview pour inviter tous les fidèles lecteurs des articles #rmsnews qui seraient également intéressés par AurasmaX pour leurs entités à me contacter via LinkedIn.

Maxence Harinthe

 

Avant de nous quitter, un dernier message à faire passer ?

A tous les RH soucieux de développer leur marque employeur, passez du rêve à la réalité augmentée !?

 

Merci Maxence !

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement, le marketing employeur ou le campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr

Recrutement, Marque Employeur : suivez toute l’actualité #rmstouch !


 

Valère Desmazières
Suivez-moi

Valère Desmazières

Passionné par le développement des compétences depuis son premier cours en Ressources Humaines, Valère a eu l’occasion de travailler pendant 3 ans sur les thématiques du Campus Management, du recrutement et de la formation professionnelle. Il confronte alors sa vision idéaliste du métier à la réalité du terrain et réalise que la fonction recrutement manque cruellement d’innovation. Il prend conscience que la philosophie du métier doit évoluer. C’est dans cette optique qu’il rejoint l’équipe #rmstouch en 2015 et contribue à sa manière, par l’écriture sur #rmsnews et l’animation de formations, à l’éveil et au développement de ces nouvelles pratiques de recrutement & marque employeur.
Valère Desmazières
Suivez-moi