Candidats, vous en avez marre des modes traditionnels de travail ? Vous souhaitez valoriser vos compétences à l’international ? Et si vous deveniez votre propre agent ?
Recruteurs, vous recherchez des profils réellement adaptés à vos besoins pour des emplois flexibles, mobiles, artistiques et freelance ? Et si on vous proposait un vivier de talents toujours à jour et facilement accessible ?

Bowkr répond à ces nouveaux enjeux du marché du travail et révolutionne la mise en relation. Sans plus tarder, je vous propose aujourd’hui de découvrir cette jeune startup et les défis ambitieux qu’elle ambitionne de relever.

 

Bonjour Léo, peux-tu te présenter à nos lecteurs et nous dire ce qui vous a amenés, Morgan et toi, à vous lancer dans l’aventure Bowkr ?

Bonjour à vous et vos lecteurs ! Je m’appelle Léo Kinany Martelli et je suis CEO et Co-fondateur de Bowkr. Morgan Tomasini est Co-fondateur et CTO. Nous avons tous les deux, en parallèle à nos études, et même bien après, pratiqué des jobs (serveur et dj), par besoin mais aussi par plaisir, qui se sont rapidement transformés en micro-carrières, car on peut acquérir de l’expérience, construire un réseau, et progresser dans son statut.

Durant 10 ans dans ce domaine, nous avons été confrontés aux problématiques de la mise en relation. Passionnés tous deux par l’univers de la startup, nous attendions de trouver notre route, puis un jour le déclic, l’idée de Bowkr est née. Ce concept nous tenant très a cœur, et très attiré par l’entreprenariat startup, on ne pouvait pas laisser une telle idée à quelqu’un qui ne connait pas ce domaine aussi bien que nous, alors que les tendances ne font que prouver que notre démarche est bonne !

Léo Kinany Martelli Bowkr

 

Maintenant qu’on en sait un peu plus sur toi, si tu nous disais d’où vous est venue l’idée de Bowkr et en quoi ça consiste ?

L’idée vient d’un constat : aucune structure ne permet d’afficher ses disponibilités en temps réel, de proposer ses compétences là et où on le désire sans que l’offre ne périme et surtout dans un cadre nous mettant en valeur. Nous avons donc imaginé Bowkr sous la forme d’une base de donnée internationale de compétences, où l’architecture du réseau social, permet la création de profils, qui ne périment pas mais évoluent, offrant ainsi, des références et une large vue sur les disponibilités. La recherche est bilatérale pour recruteur et talents.

logo Bowkr

 

Vous vous considérez concurrent ou complémentaire des acteurs du recrutement tels que les jobboards ou les réseaux sociaux ?

Bowkr est une innovation conceptuelle et sociale, donc unique. En revanche il y a de nombreuses alternatives que nous considérons comme des concurrents. Il existe un processus entre le moment du besoin et l’embauche, nous estimons qu’il débute par le bouche à oreille, passe par les réseaux sociaux et termine par les sites d’annonces spécialisés. Les réseaux sociaux s’orientent vers un condensé de son réseau amical, ainsi il devient compliquer de rencontrer des gens et donc de créer des opportunités, malgré le fait que ce soit une très bonne vitrine.

Les jobboards fonctionnent absolument tous sous la forme du site d’annonce, seul le thème diffère. Les annonces ne répondent pas au principal problème qui est de réunir l’offre et la demande dans le bon timing. Ainsi en utilisant des profils qui ne périment pas, non seulement nous pouvons faire coïncider l’offre et la demande, mais en plus mettre en relation selon une véritable compatibilité professionnelle. Enfin, l’austérité des jobboards est nuisible à l’image des talents qui espère être mis en avant. Le message de Bowkr est clair et radical : nous ne sommes pas un site d’annonces !

En ce qui concerne les agences de recrutement ou de services, nous leur proposons une nouvelle visibilité, en créant une vitrine pour proposer leurs prestations ou recruter les talents inscrits individuellement.

 

A qui s’adresse Bowkr ?

Bowkr est imaginé et adapté pour les talents et recruteurs dont les emplois et besoins sont flexibles, mobiles ou freelances. Nous regroupons plusieurs secteurs dont les usages professionnels et commerciaux se ressemblent et s’entrecroisent. Nous visons donc tous les acteurs du BCHR (bar hôtellerie restauration), le domaine artistique et musical, les métiers du numérique et la sécurité privée. Nous avons laissé la porte ouverte à toute personne qui a une compétence et qui voudrait la mettre à profit, car tout le monde sait faire quelque chose.

marre de la jouer solo Bowkr

 

Tu aurais quelques chiffres à nous communiquer ?

Le site est lancé depuis deux mois et nous avons aujourd’hui plus de mille cinq cents utilisateurs répartis dans une dizaine de pays, environ deux cents mises en relations, et une vingtaine de contrats signés nous ont été confirmés. Ce dernier chiffre n’est pas vérifiable s’il ne nous est pas communiqué, car une fois les profils mis en relation, ils font ce qu’ils veulent. Telle est la politique de Bowkr.

 

Et concrètement comment ça marche ? Quelles sont les fonctionnalités principales pour l’utilisateur, ainsi que pour l’employeur ?

Bowkr est une base de données internationale en temps réel. Si les annonces s’assimilent à de la pêche à la ligne, en attendant des réponses de moins en moins fréquentes sans réelle pertinence, Bowkr est une arme de chasse ! Un employeur accède à des profils, sélectionne ses favoris, puis contacte directement et gratuitement ! Idem pour les talents qui se promènent sur la worldmap où les profils recruteurs sont indiqués en temps réels.

L’objectif étant de réaliser un outil adapté, simple et rapide. En créant un profil, nous connaissons votre compétence et vos disponibilités, ainsi nous mâchons le travail de la recherche. Un clic est suffisant pour vous proposer des profils, puis des filtres sont disponibles, permettent d’affiner la compatibilité. Bowkr se veut vecteur d’opportunités, en proposant non seulement une localité de base mais aussi celles où l’utilisateur souhaite proposer ses services. A cet instant je suis en Corse, mais j’aimerais vendre mes services à Londres. Donc l’employeur londonien me trouve dans sa recherche, pouvant filtrer ceux qui y sont, et ceux qui désirent y être.

filtre recherche contrats Bowkr

 

Comment un employeur arrive à s’y retrouver entre les professionnels et les amateurs présents sur Bowkr ?

Bien que notre design mette en valeur les profils amateurs, il suffit en général d’un coup d’œil pour le savoir. Le CV classique ne nous intéresse pas ; le savoir-faire et l’expérience d’un profil sont donc présentés autrement. Ainsi, les données les plus importantes sont disponibles, comme par exemple les références de son réseau. Donc, si j’ai un doute, je contacte le profil se portant référent.

 

L’expérience candidat, c’est une préoccupation importante pour vous ?

C’est la raison même de Bowkr ! Un design profil qui met en valeur, des données personnelles pertinentes pour la recherche et une mise en relation pragmatique et sans dogme. Un environnement cool et corporate, dans lequel nous tenons compte de l' »ego » des candidats ! Car c’est un élément réel, contrairement à l’austérité des jobboards nuisible à l’image d’un talent !

Nous sommes, Morgan et moi, nos premiers utilisateurs et nous avons créé Bowkr parce que nous étions choqués, n’ayons pas peur de le dire, par le décalage entre les alternatives existantes et le besoin. Plus que l’expérience, je dirais que la relation candidat est au cœur de nos ambitions. Par exemple, nos numéros de téléphones personnels sont à la fin de chaque mail, proposant à tous nos utilisateurs de nous contacter pour les conseiller ou discuter de Bowkr, car c’est « leur » outil de travail !

profil talent Bowkr

 

Si ce n’est pas trop indiscret, actuellement vous êtes toujours en phase de beta test ou vous avez commencé à commercialiser ? Si oui, quel est le modèle économique ?

Bowkr a été lancé il y a seulement deux mois. Les prochaines fonctionnalités seront ajoutées au fur et à mesure de l’analyse de nos données afin d’avoir un outil le plus affûté possible. Le service restera gratuit dans l’ensemble, avec des services payants et un back office pour les grands recruteurs, et d’autres fonctionnalités dont je ne peux vous parler pour l’instant.

 

J’ai cru comprendre qu’il y avait notamment une appli mobile dans les tiroirs. Vrai ? Et sinon, quelles sont les next steps ?

En effet, avant fin juin, Bowkr sera disponible, tout d’abord sur l’Apple store, puis sur Android durant l’été. Notre approche innovante et pragmatique nous amène à devoir filtrer notre imagination debordante, mais nous pouvons déjà nous projeter sur du moyen terme. Nous partirons à l’assaut de l’étranger plus rapidement que prévu, et notre objectif est de fournir un produit clé en main, le plus complet possible concernant l’emploi dans sa globalité. Mais encore une foi, je ne peux pas vous en dire plus…

profil employeur bowkr

 

Une envie ? Une conviction à partager ? Un message à faire passer ?

Nous avons créé Bowkr avec pragmatisme et sans dogme, afin de répondre à des besoins réels de mise en relation, que ce soit par besoin, nécessité, carrière ou passion. Avec la crise sociale et la hausse permanente du chômage, nous permettons à chacun de proposer son savoir-faire et de le vendre. Il est possible de pratiquer son métier comme une passion, ou sa passion comme un métier. Nous ne parlons pas d’employeurs et d’employés, mais de talents et de recruteurs. Car si la précarité existe bien, nous y voyons aussi de la flexibilité, qui pour nous est synonyme de liberté. Et pour le reste, tes questions précédentes nous ont permis de le faire 😉
pub serveuse Bowkr

 

On dit de plus en plus que les « slashers » vont être de plus en plus nombreux et que le free-lancing a de bonnes chances de s’étendre à de nombreux secteurs d’activité dans les années à venir au détriment du salariat. Qu’en penses-tu ?

Tout dépend de ce que les gens veulent ! Nous ne voyons rien de péjoratif dans la flexibilité si elle est volontaire ! Tant qu’elle rime avec liberté et non précarité. Les secteurs visés, notamment les métiers émergeant du numérique ou l’hôtellerie, connaissent un grand turn over par leur nature. Ces marchés sont en croissance permanente, nous avons donc créé Bowkr afin de proposer un outil permettant justement à ces personnes de travailler plus facilement et de faire ce qu’elles ont envie ! Le phénomène dont tu parles existe bien, et nous en sommes les pionniers et les ambassadeurs, convaincus des nombreux avantages que l’on peut en tirer.

Bowkr est le seul outil réellement adapté à cette évolution du marché de l’emploi, mais nous visons dans un premier temps des early adopters, que nous n’avons pas besoin de convaincre, offrant aux freelances une nouvelle vitrine et un accès plus simple au travail qu’il soit ponctuel ou pas. Que ce soit au détriment du salariat, pourquoi pas, mais ça ne doit pas être au détriment des choix de vie des personnes. Mais s’il n’y a pas de travail et pas de choix, mieux vaut se le créer. Prenons l’exemple du professeur d’anglais au chômage. S’il désire un CDI dans un lycée, Bowkr ne peut pas l’aider – et pas grand monde d’ailleurs – mais en attendant, nous l’aidons à vendre ses compétences de traducteur à ceux qui en ont besoin, comme par exemple dans le numérique pour traduire des sites, ce qui est très bien payé d’ailleurs. Ainsi, certains vous parleront de précarité, d’autres, comme nous, vous parleront de liberté. Nous devons donc offrir des outils pour que chacun puisse lier sa carrière à ses choix de vie.

 

Merci Léo !

 

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement, le marketing employeur ou le campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr.

Les derniers articles par Jennifer Boukris (tout voir)