Pourquoi les étudiants en RH sont les moins connectés ?

Les étudiants en RH m’étonnent de plus en plus…et depuis 2010 que j’interviens en école de commerce et que je partage avec mes collègues, mon associé (Jean-Christophe avait déjà écrit un billet sur le sujet) et des actuels étudiants RH (merci Anne), le constat est le même: les étudiants RH font parti des derniers de la classe sur le numérique !

 

Un constat

Les étudiants RH auprès desquels j’interviens depuis 2010 et que j’ai rencontrés au cours de ces pérégrinations scolaires sont invariablement non seulement les moins connectés sur les réseaux sociaux (faible présence) mais aussi relativement résistants au digital.

Attention, ces constatations sont purement empiriques et nées de mon observation et de mes échanges avec les intervenants en RH. Autrement dit rien de statistique mais un retour terrain avant tout.

D’abord les étudiants RH sont comparativement moins connectés sur les réseaux sociaux et moins au fait de la digitalisation de l’entreprise que les autres étudiants. Le nombre de profils Linkedin/Viadeo est bien moins important mais leur conscience des changements que le digital implique est carrément proche de zéro.

Je ne cherche pas à jeter la pierre mais bien à faire réfléchir.innovation rh

Est ce que les Ressources Humaines de par leur nature sont une matière où l’innovation et la nouveauté sont tellement étrangères que les étudiants s’en trouvent contaminés !?

Mais ce qui m’étonne davantage c’est la résistance plus importante que j’ai rencontrée chez les étudiants RH. Au départ, c’est « ça sert a rien votre truc » puis cela se transforme en « c’est peut-être intéressant et utile ».

Mais le chemin est long et pavé de questions, de challenges, de résistances.

Quand je compare avec les étudiants en marketing ou les étudiants en MBA, la différence est frappante.

A qui la faute ?

 

Les RH une matière imperméable au changement ?

De par sa nature, les ressources humaines sont une matière de processus. Du recrutement, à l’onboarding, à la paie et la formation, le gestionnaire des Ressources Humaines gère des processus.

Les innovations arrivent souvent plus tard que les innovations dans d’autres secteurs de l’entreprise…car pendant longtemps les RH ont été considérées non stratégiques (mais elles le deviennent de plus en plus…dans une société de service où c’est l’idée qui prend le pas, les ressources humaines deviennent l’élément différenciant).

Donc pour l’innovation, priorité au marketing, au client et pas forcément à cette fonction dite « support ».

On parle aujourd’hui d’expérience candidat dans le recrutement alors que depuis 10 ans, l’expérience client est profondément établie.

La comparaison Rh et Marketing n’est plus à démontrer mais notre retard est important…(même si ce retard se rattrape vite).

Donc oui, les RH sont perméables au changement mais à un rythme différent probablement. Les RH gardent encore une culture lente du changement…il suffit de voir certains services RH dans des grandes entreprises !

 

La nature des cours ou les enseignants en RH ?

etudiants rh et formations rhBeaucoup de formations RH n’ont pas encore introduit de digital dans les cours…que cela soit l’influence sur la réputation employeur des réseaux sociaux par exemple ou le séisme du sourcing pour le recrutement.

Comment nier et ne pas suivre ce que les entreprises intègrent dans leurs pratiques du recrutement au quotidien ?

Je parle pour la partie recrutement/marque employeur, mais je suis sûr que les transformations et les pratiques des entreprises le sont aussi en formation, onboarding ou gestion des talents, rémunération…

Est ce que les enseignants sont eux-mêmes peu au courant ou résistants ?

Est ce que la course aux certifications que les écoles de commerce font et qui les pousse à prendre des doctorants a encore frappé en créant des pré-carrés et des cours décalés de la réalité terrain ?

Pourtant il existe des précurseurs et des cours de RH qui intègrent le digital ou en tout cas une réflexion en la matière…je pense à quelqu’un comme Francois Geuze d’un master RH de Lille qui a amené des étudiants à réfléchir sur les syndicats et les réseaux sociaux ou une doctorante comme Aurélie Girard qui a mené une réflexion très terrain sur l’impact des nouvelles technologies sur le recrutement.

Mais en dehors de ces quelques précurseurs, les exemples d’enseignements innovants sont trop peu.

Alors cette résistance/méconnaissance de l’étudiant RH au digital est-elle due à l’étudiant lui-même ?

 

Des étudiants comme les autres…finalement !

Finalement parler de marketing ou de communication aujourd’hui, c’est forcément parler de digital…et côté RH, c’est moins évident.

Dans mes MBA, je vois souvent des étudiants très actifs sur Linkedin ou dans les cours avec des étudiants en marketing, il n’est pas rare de découvrir des bloggeurs…des étudiants qui écrivent un blog ou qui sont sur Twitter.cours et formation rh

Chez les étudiants RH, je crois que cela ne m’est jamais arrivé ou très rarement.

Néanmoins je ne vais pas généraliser sur les étudiants RH car au final ce sont des étudiants comme les autres…

Je crois que c’est la conclusion la plus évidente en y réfléchissant bien.

Car les raisons pour ces résistances et non-présences sur le digital sont surtout influencées par l’environnement extérieur.

Des cours peu ouverts sur le sujets, des enseignants/intervenants pas toujours intéressés (voir complètement déconnectés !), une matière assez traditionnelle et surtout qui est un « late adopter » sur les technologies…la combinaison de ces facteurs nous amènent des étudiants RH moins connectés.

Et d’ailleurs après des interventions et quand j’arrive à les convaincre du formidable potentiel du digital, ces étudiants adoptent et utilisent les réseaux sociaux comme les autres. Ils ont aussi besoin d’être convaincus, introduits au sujet, de comprendre les transformations.

 

Etudiants RH, venez au digital !

Que l’on le veuille ou non, le digital a et aura un impact massif sur la fonction RH et sur toute la chaine…il faut commencer dès maintenant à sensibiliser les étudiants sur le sujet pour les préparer au mieux dans leur future prise de fonction et préparer la future génération.

Pour preuve, je voulais vous montrer ces différentes petites annonces où accolé aux compétences traditionnelles, les entreprises demandent au Responsable recrutement de pouvoir recruter sur les réseaux sociaux…et je vous mets d’ailleurs plusieurs offres d’emploi qui vont dans ce sens.

sourcing sur linkedinEtonnant, non ?! La réalité est là, les entreprises avancent, la fonction RH sur le terrain évolue, la formation pour les étudiant doit aussi évoluer pour les sensibiliser et leur donner une base indispensable.

Nier le digital, nier le sourcing, nier la place de la réputation employeur, nier l’impact du big data sur les décisions RH (cf exemple de Google et de son service RH très innovant) autant de sujets que l’étudiant RH doit connaître et pouvoir comprendre.

La fonction RH et la fonction recrutement en particulier (je prêche pour ma paroisse) sont devenues des éléments stratégiques car la différence aujourd’hui se fait sur les hommes…et non plus les processus.

competences recrutement et recruteur

Etudiants RH, venez au digital et enseignants, connectez vous ! Soyez curieux, lancez vous…bref la nouvelle génération RH doit se réveiller.

 

Laurent Brouat

Ancien associé de #rmstouch, Laurent est Directeur de Link Humans France depuis 2015.

Les derniers articles par Laurent Brouat