Bonjour Olivier,

On a découvert Kudoz sur #rmsnews l’été dernier. Jean-Christophe Anna avait alors interviewé Pierre Hervé, ton associé, qui nous avait présenté la philosophie et les principales fonctionnalités de Kudoz.
Vous vous êtes ensuite lancés dans le Challenge Startups #rmsconf… jusqu’à parvenir à la grande finale ! Et c’est peu dire que le public de #rmsconf a été séduit et convaincu par Kudoz, puisque vous avez remporté – avec une large avance – le Prix du Public.

Je suis donc particulièrement heureuse que tu aies accepté de partager aujourd’hui avec les lecteurs de #rmsnews vos toutes dernières actus. 🙂

 

Quand on n’a que 2 minutes pour pitcher, pas le temps de parler de soi ! Mais aujourd’hui que tu n’es pas en temps limité, tu peux nous dire un peu qui tu es ?

Avec plaisir ! Après une formation généraliste à HEC et une incursion dans le monde de la télévision (TF1 et Endemol), j’ai travaillé 2 ans pour Rocket Internet, le géant de l’Internet allemand. J’ai lancé leurs filiales au Vietnam (Lazada) et en Egypte avec Pierre, qui est devenu mon associé aujourd’hui. Ce fut une expérience surréaliste avec des moyens démesurés.
Pour se faire une idée, Lazada et Jumia ont récemment été valorisées à 1,1 milliards d’euros ! Ça a aussi constitué une formidable école de l’entrepreneuriat, du management et en particulier du recrutement.

 

Olivier Xu, co-fondateur Kudoz

 

Depuis cet automne les choses se sont apparemment accélérées pour Kudoz. Tu confirmes ?

Kudoz a bien grandi effectivement. On peut dire qu’avec la fin de l’année 2014, nous sommes allés au terme de notre phase de lancement. Beaucoup de choses ont été testées et on a gardé celles qui ont marché. On a également mis en place certains partenariats, par exemple avec Multiposting, et d’autres sont à venir.

Aujourd’hui, j’aime penser qu’on est capables d’offrir une excellente expérience à nos utilisateurs et à nos recruteurs, meilleure qu’à notre lancement. Les 10,000 nouveaux utilisateurs et les 200 nouveaux recruteurs de janvier semblent nous donner en partie raison.

 

Le Business Model reste-t-il toujours le même, du coup ?

Le business model est toujours fondé sur le paiement des recruteurs lors de la publication d’une annonce. On reste persuadé qu’il ne faut pas forcément bousculer les habitudes des recruteurs sur ce point.
En revanche, le vrai changement c’est qu’avant, on offrait beaucoup d’offres à nos entreprises partenaires, pour les laisser tester Kudoz.

Au vu de notre relative maturité aujourd’hui, nous passons définitivement au payant. D’ailleurs, il s’agit de la dernière semaine où nous offrons une offre gratuite à tout nouveau recruteur inscrit.

 

Le « Tinder du recrutement » est devenu la coqueluche des médias français. Une rumeur prétend que vous vous lanceriez aujourd’hui dans le « AirBnB du recrutement ». Vrai ?

Tu es bien renseignée décidément ! Depuis le début de l’aventure, on a beaucoup réfléchi au format de l’offre d’emploi. La dimension très visuelle de Kudoz en atteste. Aujourd’hui, on souhaite aller plus loin en testant un format d’offre « premium ». Il s’agit d’enrichir le contenu d’une offre d’emploi avec un portrait des futurs managers et collègues, une revue de presse sur l’entreprise, une carte pour localiser le bureau et une galerie photo.

Pour cette dernière, à la manière d’Airbnb, on envoie même un photographe au sein de l’entreprise pour que les gens voient où ils vont réellement travailler. On est en train tester le format avec plusieurs entreprises partenaires et les premières offres seront publiées cette semaine.

Kudoz offre premium

 

D’autres développements majeurs de l’appli à nous présenter ?

On a une roadmap produit très serrée avec au minimum une nouveauté par mois. Il y a peu, les recruteurs ont découvert le « 1-click rejection » qui leur permet d’envoyer un notification de refus en un clic directement sur le smartphone du candidat. On vient également de sortir la webview, une façon pour nos clients de partager sur le web les offres postées sur Kudoz à des personnes qui n’ont pas forcément l’application.

Dans quelques jours, les recruteurs pourront obtenir en direct une estimation de l’audience cible de leur offre avant de la publier. Comme tu peux l’imaginer, nos développeurs ne chôment pas et à chaque fois, on est impatients de voir si et comment notre public utilise ces nouveautés.

 

Au vu des évolutions qui vous sont demandées, est-ce que vous avez identifié de nouvelles attentes ou tendances en matière de recrutement ?

Ce que l’on observe c’est que les recruteurs qui utilisent les canaux digitaux épousent de plus en plus les mêmes outils, méthodes et indicateurs que les responsables marketing. Coûts d’acquisition par canal, tunnels de conversion, engagement avec la marque recruteur. Les logiciels de recrutement ressemblent aux systèmes CRM d’hier. La montée en puissance d’Indeed, qui fonctionne au CPC (ndlr: Cost Per Clic), en est une autre illustration.

Comme le recrutement a un temps de retard sur les techniques marketing client, le recrutement mobile se cherche encore. Tout le monde est d’accord qu’il lui faut des formats et des contenus propres. Mais lesquels ? Avec Kudoz, on s’inscrit dans ce mouvement et on pense ainsi proposer de la valeur à nos clients.

 

 Kudoz offre d'emploi mobile

 

Qu’as-tu envie de répondre à ceux qui pensent que chercher un job c’est trop sérieux pour du « swipe » ?

C’est une grave erreur. Les actifs et en particuliers les cadres sont bombardés de messages recruteurs. Dès lors, quand on a leur attention, ne serait-ce que l’espace d’une seconde, il faut faire en sorte que ce soit le plus simple pour eux d’interagir avec vous et éventuellement de postuler. Si vous ne le faites pas, ce sont vos concurrents qui vont vous prendre les meilleurs talents.

Quand vous postez votre offre sur un site d’emploi classique, vous ne vous adressez qu’à 9% des cadres français. Les autres n’y vont jamais. Avec une expérience utilisateur différente, Kudoz permet d’élargir considérablement vos horizons de recrutement.

 

Tu peux le prouver ? 😉

Sur les plus de 50 000 cadres que comptent Kudoz, les deux tiers n’utilisent pas d’autres sites d’emploi. En moyenne, un utilisateur actif ouvre Kudoz 2 fois par semaine et swipe 50 offres. Attention, cela ne veut pas dire qu’on favorise la quantité à la qualité. Notre algorithme de matching sélectionne les profils auxquels est exposée chaque offre pour s’assurer que le recruteur ne se retrouve pas inondé de candidatures non qualifiées. Ainsi, chaque offre reçoit entre 20 et 30 candidats pré-selectionnés.

 

 « Kudoz est une application simple et innovante qui facilite la mise en relation avec des candidats que nous n’aurions pas captés via les canaux classiques de sourcing. » 

Anne-Sophie Phelip, Chargée de Recrutement et Projets RH chez Leroy Merlin

 

kudoz appli recrutement mobile

 

À #rmsconf, une grande majorité de professionnels du recrutement a voté pour vous lors de la finale. Mais c’est un public généralement « connecté ». Il faut être un recruteur geek pour utiliser Kudoz ?

On est conscients que la mécanique de Kudoz est nouvelle. C’est notre travail de l’expliquer aux clients potentiels. Mais au-delà de l’application mobile, on a choisi pour les recruteurs de se rapprocher au plus de ce qu’ils connaissent déjà. Comme sur un jobboard classique, ils déposent leur offre sur un site web dédié et paient à l’annonce.
Evidemment il y a des innovations produits, on les a évoquées. Mais on ne souhaite pas aller plus vite que la musique. Notre mission est de faciliter le travail des recruteurs et non l’inverse.

 

« Kudoz se démarque des autres solutions de recrutement en proposant moins de candidats mais tous de grande qualité. » 

Yohann Melamed, Co-fondateur d’Agorize

 

Kudoz, Tinder du recrutement

 

Et côté utilisateurs, est-ce qu’on ne trouve que des développeurs et des commerciaux scotchés en permanence à leurs smartphones ?

Les profils les plus représentés sont effectivement le marketing/communication, le conseil/finance et les métiers du web. Ce n’est pas très étonnant, ils constituent souvent les populations early adopters. Néanmoins, Kudoz est présent sur toutes les verticales de métiers. On a par exemple pourvu un poste de responsable logistique (au Nigéria !) la semaine dernière.

 

Merci Olivier !

 

Pour télécharger et essayer d’urgence Kudoz :

google app

 

Et pour découvrir l’appli en vidéo :

Kudoz, votre carrière est devant vous ! from Kudoz on Vimeo.

Vous avez créé une innovation dédiée au recrutement, marketing employeur ou au campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr.

Jennifer Boukris

Riche d'un parcours atypique qui l'a menée du spectacle vivant aux Ressources Humaines, Jennifer a choisi de se consacrer aux enjeux des RH 2.0, du Recrutement Innovant et du Marketing Employeur. Elle travaille chez #rmstouch en tant Chef de projet Evénementiel et Marketing, et co-organise notamment #rmsconf (recrutement mobile & social conférence > www.rmsconf.com) à Paris et à Lyon.

Les derniers articles par Jennifer Boukris