Je dédie ce billet à Anna et à son formidable travail avec moi !

Je suis Philippe Voulonnier mais vous me connaissez tous déjà puisque on a parlé de moi sur ce site en 2014… J’étais le développeur test du comportement des recruteurs sur Linkedin sur « Chérie, j’ai hacké Linkedin », à l’époque j’avais 41 ans.

J’ai aujourd’hui 52 ans et de développeur chez Zometis je suis passé par plein d’étapes différentes pour finir chez Alamedo comme Responsable Développement expérience utilisateur où je gère une équipe de développeurs (vous remarquerez l’iconographie de l’article très fournie).

 

Je ne cherche plus une carrière mais une expérience

C’est en ces termes que je vois désormais le boulot et les développeurs de mon équipe ne l’envisagent pas autrement.

Mes choix professionnels m’ont toujours guidé vers des structures où je pourrais apprendre tout en vivant une aventure. Cela peut paraître étonnant mais il y a quelques années, les grandes entreprises ont enfin compris ce changement et ont commencé à proposer des expériences de travail (un peu comme les startups dans les années 2015). D’ailleurs beaucoup prédisaient la fin du CDI mais il est bien vivant, il a ajuste muté en quelque chose de plus agile 🙂

Apprendre, s’amuser, autonomiser au maximum, pousser l’initiative, ludifier (néologisme pour ludique)… bref, l’environnement de travail s’est transformé. Le symbole le plus frappant est d’ailleurs l’abandon complet du sacro-saint « costard cravate », même pour les commerciaux.

Deux autres symboles sont tombés. Le CV d’abord … avec la généralisation du portefeuille de compétences online et accessible à tous. Cette question était encore ridicule il y a 5 ans mais un nouvel acteur est arrivé, POGLE qui agrège tous les contenus. Grosso modo, en tapant le nom de la personne, j’ai toutes ses informations (professionnelles) accessibles et elles sont mises à jour en permanence selon ses nouvelles expériences et réalisations. Tout est relié sur le web et cet outil fait le lien en compilant les commentaires, les évaluations par les pairs, les retours clients et tous les projets web sur lesquels on a bossé.

Puis, c’est l’annonce d’emploi qui a disparu. Les entreprises ont commencé à poster du contenu sur leurs projets et leurs besoins sur un forum ouvert où les personnes peuvent poser des questions aux opérationnels de l’entreprise ou aux autres membres du forum (non entreprise). Selon un système de scoring et le désir de l’opérationnel qui a échangé avec elle, la personne est invitée à venir faire un test d’une journée en entreprise (séjour rémunéré).

les candidat veulent experience pas carriere

Les gens n’envoient plus de candidature (car toutes leurs données sont déjà accessibles à tous) mais discutent et s’impliquent en amont. Anna (la RH qui est ma consultante) m’a expliqué que le mouvement a commencé en 2014 avec la société Zappos et qu’à l’époque tout le monde rigolait (ils étaient un peu trop en avance sur leur temps).

Grâce à ce système, je n’ai jamais eu de mauvaise surprise. Car, avec la société Alamedo, j’ai débuté une conversation avec le directeur expérience utilisateur et nous avons parlé de nos projets respectifs, puis il m’a dit que si cela m’intéressait, il aimerait m’inviter à passer une journée avec toute l’équipe.

J’ai donc pris une journée sur mon temps de travail et passé la journée avec toute l’équipe à travailler sur les fonctionnalités actuelles. Et c’est toute l’équipe qui m’a évalué. J’ai moi-même bien réfléchi, le fit était parfait !

 

Le store RH a changé ma vie de manager

Ma vie de manager a aussi beaucoup changé.

Je m’occupe d’une équipe de 6 personnes… et je dis « occuper » car ils sont très autonomes et gèrent leurs projets en mode peer-to-peer, c’est toute l’équipe qui s’auto-évalue en permanence. Je ne suis là que pour mettre de l’huile dans le moteur. Mais le plus grand changement est la dimension recrutement et gestion des compétences.

Après des années de retard, les entreprises proposent enfin une seule application pour tous les collaborateurs où l’on retrouve toutes les dimensions RH (performance, compétences, rémunération), le store RH (C’est le store Itunes des RH. Merci à David Bellaiche pour cette idée !).

Chaque store RH est personnalisé (l’interface est évidemment commune) selon les projets, le background de la personne et se « plug » sur POGLE pour accéder à tout l’historique de la personne. L’interface recense toutes les compétences de la personne et propose en mode push des formations, expériences et aventures dans l’entreprise selon le profil et tout type d’informations customisées. C’est l’expérience individualisée que je vends pendant mes discussions avec les développeurs potentiels !

Chaque développeur de mon équipe est totalement autonome avec son application RH. Le plus amusant est que la mode des applis mobile a disparu car tout est devenu mobile (les sites sont tous devenus « responsive design » comme on disait en 2014 !) car le principe même de mobile est devenu commun et obligatoire sans avoir à télécharger des applis et accumuler des truc sur sa tablette.

Comme coacheur (en fait le terme de manager a changé, on parle de coacheur qui est un mixte entre Manager et Coach emprunté à nos amis québécois !), mon store RH a aussi une fonction recrutement. Quand je clique sur mon besoin, l’application connectée sur POGLE me propose automatiquement des profils en interne et externe, identifiés en mapping. L’identification ne se fait pas uniquement sur les compétences mais sur les tailles de projets, les commentaires des autres personnes, le matching avec mon équipe (il intègre les profils de toute mon équipe).

mon store RH revolution recrutement gestion competences

Puis, j’invite la personne à une discussion sur ses projets. D’ailleurs, on a lâché le terme « entretien de recrutement » qui impliquait une évaluation et une asymétrie dans la relation. Aujourd’hui, on veut une discussion pour que la personne partage qui elle est plutôt que ce qu’elle a fait (qui sont déjà connues parfaitement grâce à POGLE). Je pense vraiment que la discussion permet l’authenticité alors que l’évaluation amène la surpréparation… Mais maintenant les fameux CV bidonnés ont disparu !

 

Le flux apprenant : le Learning continu, multifactoriel et multicanal de mes développeurs

Je voulais revenir sur le sujet des compétences et de la formation qui est devenu une partie fondamentale pour mes équipes et moi.

La difficulté à laquelle je fais face, c’est que tous les développeurs cherchent vraiment une expérience plus qu’une carrière (encore plus que moi) et notre apprentissage / expérientiel permanent doit être vraiment au point. Chez Alamedo, les RH ont mis au point un flux apprenant qui combine une expérience de formation pour tous les salariés avec une approche multicanale basée sur les compétences.

Je m’explique.

Chaque collaborateur va remplir sur son store RH les compétences qu’il a identifiées et celles qu’il souhaiterait développer, les expériences qu’il aimerait vivre et le temps qu’il a (en plus de l’actualisation avec POGLE). Une fois qu’il a fait ça, des applications et des jeux/formations lui sont proposés automatiquement sous des formats très variés selon son profil (présentiel, coaching, vidéos, cours mixtes avec évaluations par les pairs…) pour créer un cursur sur la durée. Ces formations sont adaptées à ses envies, son temps, ses compétences, l’équipe dans laquelle il travaille. Le flux apprenant permet à mon équipe de pouvoir garder les compétences les plus actualisées possibles car les changements se sont multipliés dans mon secteur de l’expérience utilisateur.

Avec tout ça, je ne cherche pas à retenir absolument mes collaborateurs, mais à leur faire vivre une expérience qu’ils partageront avec leurs amis et autres contacts sur POGLE… car certains de mes développeurs peuvent aussi revenir. Ma gestion du temps a aussi beaucoup changé puisqu’une bonne partie de mon temps est consacrée non pas à l’opérationnel (ils s’auto-gèrent très bien) mais bien au recrutement, au développement des compétences et à la fluidité des relations dans mon équipe… un vrai coacheur !

Alors quel est le rôle des RH dans tout ça ? Laissez moi vous présenter Anna qui est ma consultante RH.

flux apprenant learning multifactoriel multicanal

 

 

Anna, ma consultante RH, la transformation des RH

Anna a 39 ans, elle a commencé sa carrière dans un équipementier automobile il y a 11 ans mais a toujours suivi depuis 2010 les changements chez les RH (elle a même créé un Tumblr, un mini blog, amusant sur la vie des RH !). Elle est depuis 4 ans chez Alamedo et franchement, elle a changé ma vision des RH.

Quand j’allais dans le bureau des RH, c’était uniquement pour traiter de la « paperasserie » (problèmes sur ma feuille de paie, rédaction d’une offre d’emploi, …). Aujourd’hui, c’est fini. Les RH sont là pour nous accompagner dans toutes les phases de la vie de l’entreprise. Anna m’a, par exemple, formé en coaching pour prendre en main le store RH et a délivré une journée entière de formation sur la fonction recrutement de notre application pour les managers (comment engager une conversation, comment écrire du contenu sur la plateforme ouverte, la journée de rencontre..).

Les RH sont devenus de vrais consultants internes nous accompagnant et nous formant sur les outils mais aussi sur des expertises comme le recrutement. Mais le plus étonnant est que l’équipe d’Anna organise aussi des évènements internes pour présenter les nouveautés RH importantes. Ils ont même créé un département prospective pour suivre toutes les compétences à développer en urgence et à intégrer dans le flux apprenant.

Vous allez me demander où est passé l’administratif ?

Chaque collaborateur en gère une bonne partie lui-même avec le store RH mais pour tout le reste, une partie est outsourcée. Chaque manager a donc une consultante RH qui lui est dédiée et qui est chargée de l’accompagner (en plus Anna est vraiment agréable). Je le dis avec franchise, mais je trouve que le changement chez mes collègues RH est vraiment impressionnant ! Ils sont passés du « cœur de la paperasserie » au « cœur de l’innovation », le saut est beaucoup plus important que pour mes collègues du marketing.

J’ai vu aussi, du coup, le changement en compétences des équipes RH avec les années. Les personnes qui n’ont pas su s’adapter à ce contexte ont quitté le navire (les rôles administratifs purs. Mais c’est surtout l’état d’esprit qui a changé. Nous sommes vraiment leurs clients… Ils ont mis en place des KPIs par objectifs d’accompagnement et de conseil et refacturent les entités correspondantes.

Le duo Manager (coacheur) / consultant RH est devenu un des piliers de l’entreprise, car le fit culturel et le bonheur de mes collaborateurs est le succès de notre entreprise… Il n’y a pas beaucoup d’autres variables !

recrutement RH consultant transformation

——————

Le Recrutement en 2025 sera le thème principal de la 4ème édition de notre événement #rmsconf (recrutement mobile & social) qui aura lieu le 14 octobre à Paris.

La contribution de Laurent Brouat s’inscrit donc dans le cadre de la série « Le Recrutement en 2025 vu par … », avec un RDV chaque semaine en amont de #rmsconf. C’est l’occasion pour les différents speakers de l’événement de partager leur vision et imaginer ensemble à quoi ressemblera le recrutement dans 11 ans. Vos commentaires sur chaque billet nourriront le débat et la réflexion.

——————

Voici les autres contributions :

#01 – La série a commencé le 25 juin avec le billet de Jean-Christophe Anna : Le Recrutement en 2025 vu par … Jean-Christophe Anna

#02 – Nathalie Servier : Le recrutement en 2025 vu par… Nathalie Servier.

#03 – Jean-Baptiste Audrerie : Le recrutement en 2025 vu par… Jean-Baptiste Audrerie.

#04 – Mohamed Achahbar : Le recrutement en 2025 vu par… Mohamed Achahbar

#05 – Loïc Denize : Le Recrutement en 2025 vu par… Loïc Denize.

#06 – Jean-Marc Mickeler : Le Recrutement en 2025 vu par… Jean-Marc Mickeler.

#07 – Tcherno Baldé : Le Recrutement en 2025 vu par… Tcherno Baldé.

#08 – Christophe Fourleignie : Le Recrutement en 2025 vu par… Christophe Fourleignie.

#09 – Frédéric Mischler : Le recrutement en 2025 vu par… Frédéric Mischler.

Laurent Brouat

Ancien associé de #rmstouch, Laurent est Directeur de Link Humans France depuis 2015.

Les derniers articles par Laurent Brouat