Dans le cadre de cette série de portraits de sourceurs, j’avais dans un premier temps sollicité Nicolas Lehu, Responsable du Sourcing chez Manpower France. Nicolas a préféré que l’un des membres de son équipe s’y colle … c’est comme ça que j’ai fait la connaissance de Jacques ! 😉

Mail Nicolas Lehu

 

Qui es-tu ? Comment te qualifierais-tu ?

Jacques 27 ans, chargé de sourcing au sein du Service Recrutement Dédié chez Manpower, entité qui s’occupe uniquement du recrutement de volumes. Passionné de foot, de basket et gros fan de running. Bénévole dans une association qui s’occupe de l’insertion professionnelle. Amateur de la bonne bouffe. La vie est comme une boîte de chocolat. Souriant et persévérant.

Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter 4

 

Quelle est ta définition du Sourcing ?

Pour moi, le sourcing c’est de l’investigation à la manière de Sherlock Holmes, il faut recueillir un maximum d’indices mais cela ne s’arrête pas là, il faut aussi convaincre les personnes qu’on a au bout du fil et leur prouver que le poste est fait pour eux.

 

Comment t’est venue cette passion/expertise ?

Au départ, je ne me prédestinais pas une carrière RH, je me voyais plutôt travailler dans l’administration publique. Durant mes recherches de stages, j’ai rencontré des personnes qui m’ont tendu la main et m’ont fait changé d’avis. Ma première expérience dans le sourcing a débuté lors de ma recherche d’emploi, j’ai reçu une alerte mail comme quoi Manpower était à la recherche d’un chargé de sourcing et je me suis dit pourquoi pas, je n’ai rien à perdre. Le processus de recrutement a été rapide en deux ou trois jours, j’intégrais mon nouveau poste. De là, j’ai commencé à faire des recherches sur internet (Link Humans France et UK, Social Talent et Jim Stroud) afin de m’auto-former et d’être à la hauteur de ce poste.

 

Le Sourcing est-il un art et si oui pourquoi ?

Je ne dirai pas que le sourcing c’est de l’art car j’ai trop de respect pour les artistes et je me vois mal dire à Nile Rodgers que mon métier c’est de l’art. Pour moi, le sourcing c’est un état d’esprit. Moi qui suis passionné de running, je dirais que le mental est primordial dans ce métier car il est nécessaire de satisfaire les besoins de ses clients internes ou externes, il faut tout le temps se remettre en question afin d’atteindre l’objectif fixé.

Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter 6

 

Qu’est-ce qui te plait le plus dans cette activité si particulière ?

J’adore passer des heures derrière mon ordinateur à effectuer une ou plusieurs requêtes ou à faire de la veille sur les nouveaux outils qui facilitent la vie d’un sourceur notamment via les alertes-notifications Twitter. Sur le plan humain c’est assez enrichissant car on rencontre des personnes qui partagent la même passion et qui sont facilement accessibles. Je me rappelle d’une commande d’un client qui était à la recherche d’un approvisionneur maîtrisant business object. J’avais trouvé un profil idéal mais malheureusement cette personne a décliné mon offre et comme nous avons eu un très bon feeling, elle m’a transmis les cordonnées d’une personne de son réseau qui avait le même profil et au final, cette personne a été recrutée.

Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter 5

 

Tu dois trouver un Ingénieur Java J2EE. Comment t’y prends-tu ?

Je n’ai pas encore eu l’opportunité de recruter ce type de profil mais comme j’adore les défis. Voilà mon plan d’action :

  • Je contacterai quelques amis qui ont effectué des études dans ce domaine. Ensuite, j’irai faire des recherches sur Google afin d’être crédible auprès de ce type de profil.
  • J’assisterai à tous les évènements informatiques (formels ou informels) pour recueillir un maximum d’informations sur la profession.
  • Je me lancerai à la création des requêtes sur stack overflow, indeed , twitter. Récemment il y a un collectif sur Twitter qui s’est crée et qui s’appelle @i4emploi, je trouve l’idée géniale qui repose sur le principe de retweeter les profils qui sont à la recherche d’un emploi. Je recommande au recruteur de suivre ce joli collectif. Si un de mes contacts connaît un ami qui a ce type de profil, je n’hésite pas à rentrer en contact avec lui.

Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter 2

Réseaux sociaux professionnels, bases de CV, Google … quels sont les outils qui ont ta préférence et pourquoi ?

Je dirai que chaque outil peut avoir une valeur ajoutée. Après tout dépend du secteur dans lequel on recrute. Souvent lorsque je discute avec certains sourceurs, ils me disent que Pôle Emploi ne sert à rien mais parfois, on a quelques surprises. En effet, Il ne faut pas perdre de vue qu’un demandeur d’emploi est obligé de s’inscrire sur Pôle Emploi. Mes outils préférés sont : indeed je trouve cet outil génial car le sourceur doit être en mode séduction pour pouvoir être contacté par le candidat et profilr (Pour ceux qui ne sont doués dans la recherche google, il facilite la tâche).

 

Quel est ton petit outil secret ?

Ça reste secret J.

Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter 8

 

Qu’est-ce qui fait la différence selon toi entre un bon et un mauvais sourceur ?

  • La persévérance : si je devais comparer le sourceur à un sportif je dirais qu’il est un milieu défensif car celui-ci doit faire des tâches ingrates afin de hisser son équipe vers le haut niveau. Souvent on peut passer des heures, voire des mois sur un dossier et c’est là que le mental est primordial.
  • Le relationnel et le sens du service : je me rappelle toujours de ma première expérience dans le recrutement où il a fallu expliquer en anglais à un suédois ses missions de carreleur. Pour tout vous dire, j’ai un peu trimé mais ça valait la peine et je peux vous dire à chaque fois qu’il avait plusieurs propositions, il préférait opter pour mon offre car j’avais gagné sa confiance.

 

 

Quel est le meilleur Sourceur que tu connaisses ?

Nicolas Galita et Guillaume Alexandre.


Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter

Comment vois-tu évoluer le Sourcing dans les 5/10 prochaines années ?

On vit dans un monde qui est en perpétuelle mutation, il me faudrait une boule de cristal pour prédire ce qui arrivera. Mais tout ce que je peux dire à mon niveau, je vois de plus en plus des sociétés internaliser le sourcing. Le sourcing commence à être intégré dans la stratégie d’entreprise. Les compétences du sourceur vont évoluer, je pense notamment à la présence du marketing dans les ressources humaines, la veille concurrentielle va de plus en plus s’intensifier afin de pouvoir attirer des experts dans un domaine précis (Je ne parlerais pas du mot talent car je trouve qu’en France, la notion de talent renvoie souvent à ceux qui sont issus de grandes écoles) les outils vont être de plus en plus simplifiés au détriment des requêtes booléennes (aïe, j’espère qu’on va pas perdre en cours de route des nostalgiques de Georges Boole). Cependant j’espère que notre métier ne sera pas ubérisé.

 

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui veut devenir un expert du sourcing ?

Si tu veux en faire ton métier, sois passionné, ouvert d’esprit et surtout prends du plaisir car c’est en prenant ton pied que tu arriveras à soulever des montagnes.

 

Merci Jacques !

Jacques_Mouelle___JacquesManpower____Twitter 7

 

Je vous donne rendez-vous dès la semaine prochaine pour un nouveau portrait de Sourceur.

En attendant, je vous invite à découvrir les autres portraits publiés :

Le Sourcing par Guillaume Alexandre

Le Sourcing par Vincent Rostaing

Le Sourcing par Elodie Labrosse

Le Sourcing par Sylvain Lareyre

Le Sourcing par Sandrine Théard

Le Sourcing par Benoit Bliard

Le Sourcing par Hugues Truttmann

Le Sourcing par Michel Sarfati

Le Sourcing par Paul Mouchet

Le Sourcing par Nicolas Galita

Le Sourcing par Judith Tripard

Le Sourcing par Adrien Castagna

Le Sourcing par Jacques Mouelle Ndume

Le Sourcing par les Guichet (Caroline et Marc)

Vous pouvez également suivre cette série sur les médias sociaux et notamment Twitter avec le hashtag #ItwSourcing.

 

Jean-Christophe Anna
Suivez-moi !

Jean-Christophe Anna

Maitre Jedi de #rmstouch, Jean-Christophe est passionné par l'innovation et la prospective en matière d'Expérience Talent (Expérience Candidat et Expérience Collaborateur).
Auteur du livre "Recrutement : du Papier au Robot - 30 ans d'évolution de 1995 à 2025", il a créé l'événement #rmsconf en 2011.
Président de CREDIR Transition depuis son Burnout en 2015, il est avec Jean-Denis Budin à l'origine du concept de Qualité de Vie Globale (#QVG = Santé + #QVT + #QVHT).
Citoyen engagé, Jean-Christophe a lancé le site www.2017-2037.com et le Podcast #1vie1terre pour éveiller les consciences sur les véritables enjeux de notre monde.
Jean-Christophe Anna
Suivez-moi !