J’ai eu l’occasion de découvrir Lelaps dans le cadre de #rmsconf qui aura lieu le 13 octobre prochain. L’utilisation de la publicité ciblée pour traquer les candidats passifs m’a semblé être une innovation intéressante offrant de belles perspectives d’avenir pour le recrutement.
Je vous propose de découvrir un monde particulier à la croisée du recrutement, de la publicité et du Big Data !

 

Bonjour Étienne, vous êtes Directeur Marketing de Lelaps, pouvez-vous nous nous en dire davantage sur votre parcours et ce qui vous a poussé à travailler dans l’écosystème du recrutement innovant ?

Bonjour, j’ai d’abord découvert l’écosystème du recrutement innovant avec  le site  Macandidature.fr. J’ai décidé d’envoyer mon CV à plusieurs cabinets de recrutement, plutôt que de personnaliser mon CV, j’ai envoyé « en masse » ma candidature à plus de 150 cabinets. J’ai obtenu 3 entretiens de recrutement « en jouant sur la loi du nombre » et je me suis dit qu’il fallait aller plus loin dans cette démarche. En parallèle de mon CDI, j’ai donc lancé ce site internet qui propose aux candidats d’envoyer leur CV à un maximum de cabinets de Recrutement.

Quelques années après, en tant que Directeur Marketing d’un site de recyclage de mobile, j’ai utilisé le RTB pour cibler les visiteurs du site.  Je me suis dit qu’il fallait transposer cette méthodologie de ciblage au secteur du recrutement et j’ai découvert que cette solution était déjà possible via Lelaps, après plusieurs heures d’échanges avec les créateurs, j’ai rejoint cette belle start-up !

Etienne Blum

 

Lelaps, c’est plus une agence de pub ou un jobboard ? En quoi ça consiste exactement ?

Ni l’un ni l’autre, nous nous positionnons comme une solution innovante de recrutement, nous  n’affichons aucune annonce d’emploi, notre métier est de comprendre le « profil du candidat idéal »  puis de  le cibler  via notre algorithme et de l’accompagner jusqu’au dépôt de candidature. Pour être plus concret nous diffusons une campagne de recrutement aux bons candidats, aux bons moments et aux bons endroits grâce au Big-Data.

 

Votre objectif, c’est d’inciter des candidats potentiels à postuler. Quel type de profils ciblez-vous?

Nous pouvons cibler aussi bien un jardinier, un chef de rayon, un développeur web ou un directeur financier. Pour Lelaps le point essentiel n’est pas « le métier » mais l’humain.

Voici notre démarche : un de nos comportementalistes va décrypter les comportements communs de collaborateurs d’un même métier de l’entreprise et va établir un profil type en croisant ses données avec les critères du recruteur. Ce profil type est ensuite intégré dans notre algorithme qui confronte ensuite les informations à plus de 160 millions d’internautes et leurs comportements de navigation, afin de cibler les candidats les plus en affinités avec  le métier recherché. Dès que nous avons ciblé les internautes nous les accompagnons jusqu’au dépôt de candidature sur le site du recruteur.

Nous ciblons donc les candidats en recherche active mais surtout les candidats en recherche passive (en écoute d’opportunités).

Lelaps

 

Vous utilisez un algorithme pour cibler les candidats. En quoi le Big Data vous aide-t-il au quotidien ?

Nous utilisons le big data comme une bibliothèque universelle qui nous offre des capacités prédictives, affinitaires et de géolocalisations.

  • L’affinitaire pour diffuser des bannières publicitaires sur des sites média cible
  • Géographique pour diffuser exclusivement dans une zone, une région ou une ville.
  • Prédictif pour diffuser sur la cible en fonction de la trace numérique de l’internaute (exemple la détection d’un internaute qui navigue régulièrement sur un site de football).

Nous mélangeons donc au minimum les 3 éléments pour chaque campagne de recrutement (soit quelques milliards de données). Sans le Big-Data il nous serait impossible de traiter autant d’informations.

 

Quelles sont les données les plus pertinentes pour détecter les potentiels candidats ?

Notre algorithme nous permet de cibler une multitude de profils, la question n’est donc plus le ciblage mais la compréhension du profil via notre comportementaliste, pour Lelaps la donnée la plus pertinente est l’humain.
Dès que nous avons le profil cible, notre algorithme s’occupe de détecter les potentiels candidats en mélangeant les milliards de données qui sont utilisables sur internet (réseaux sociaux, réseaux professionnels, données affinitaires, données de ciblage…) et les données de notre comportementaliste. Nous diffusons par la suite la campagne de recrutement en temps réel (ordinateur, tablette ou téléphone portable) sur les potentiels candidats.

Lelaps 2

 

Sur quels types de sites diffusez-vous les publicités ? Ces sites varient-ils selon le profil recherché ?

Nous achetons en temps réel sur des milliers de sites internet via les Ad-Exchanges. Nous pouvons aussi bien diffuser les publicités sur  des sites comme par exemples TF1, LEBONCOIN, MARMITON, FACEBOOK, CDISCOUNT ou le site de BFM etc…

Plus concrètement nous achetons depuis une plateforme automatisée qui permet l’achat et la vente d’impressions publicitaires en temps réel. Chaque impression publicitaire est ainsi mise aux enchères par le site (ou la régie publicitaire) et est attribuée à l’émetteur de l’offre la plus élevée. Nous pouvons donc garantir une diffusion sur plusieurs supports avec des emplacements en haut de page très facilement.
La diffusion se fait aussi bien sur ordinateur, tablette ou mobile. En assurant ce maillage, les opportunités pour toucher les candidats recherchés augmentent exponentiellement.

 

Et en termes de politique de prix, quel budget faut-il prévoir pour accéder à ce type de solution ? 

Le principe même de LELAPS est d’être 100% personnalisable !

Lelaps

 

Aujourd’hui quels sont vos principaux clients et avez-vous déjà des retours d’expérience?

Nous travaillons aussi bien avec des agences de communication RH, des cabinets de recrutement ou avec les recruteurs !

Les principaux clients sont les entreprises du CAC40, les SSII et les PME. Nous pouvons citer AXA, CGI, Demos…

Voici 2 exemples :

– Campagne pour un cabinet d’audit Parisien, pour des auditeurs assistants  les medias choisis par l’algorithme étaient des sites féminins cela a généré plus 50 candidatures ciblées.

– Campagne de vendeurs, contre toute attente l’algorithme a décidé de positionner la publicité sur le site internet « l’équipe ». Cela a généré plus de 200 candidatures en 2 semaines.

 

Le nom de Lelaps a-t-il une signification particulière ? Pourquoi ce nom ?

Dans la mythologie grecque, Lelaps est le nom de l’un des chiens de chasse d’Actéon. Ce chien ne laissait jamais échapper sa proie et était muni d’une lance qui ne manquait jamais sa cible.

lelaps_CMJN_fond_blanc-(1)

 

Et pour demain, quels sont les projets pour Lelaps ?

De nombreux projets, mais nous pouvons citer nos 3 plus gros sujets

Evangélisation du marché : notre solution est tellement innovante que nous avons besoin d’expliquer notre savoir-faire.

International : Les entreprises recrutent à l’international il est donc normal que nous y soyons.

– Algorithme : Probablement une nouvelle version de l’algorithme pour une diversification de notre métier.

 

Avant de nous quitter, avez-vous un dernier message à faire passer ?

Le recrutement ciblé est enfin arrivé en France 😉

 

Merci Étienne !

 

Pour tout savoir sur Lelaps, rendez-vous sur le site de Lelaps.

Retrouvez également Etienne le 13 octobre à #rmsconf sur l’espace Innovation (situé au 1er étage à 15h30).

 

Crédit photos : Shutterstock –  From ? to ! ,  Online Advertising Business Concept

Suivez-moi