par Laurent Brouat

Après m’être inscrit à une conférence gratuite sur la com RH et avoir reçu une demande de mise en relation d’une certaine Laurence* (prénom changé) de l’agence X sur Linkedin et Viadeo (que j’ai accepté), je me suis rendu compte que Laurence* ne répondait jamais à mes emails…mais pourquoi ?

L’histoire de Laurence*

J’ai envoyé plusieurs emails à cette Laurence* en me disant que c’était étrange qu’elle ne réponde pas…jamais de réponse. Cette agence de com RH organise régulièrement des petits déjeuners et/ou conférences pour capter des adresse emails…ça tout le monde le fait ou presque mais ce qui m’a le plus gêné c’est ce que j’ai découvert par la suite.

En amont de la conférence, je reçois donc une demande de mise en relation de Laurence* de l’agence organisatrice de la conférence à laquelle je voulais assister. Laurence est directrice de clientèle de l’agence et a un profil qui a l’air de tenir la route même si il n’y pas de photo mais le logo de l’entreprise à la place. J’accepte donc l’invitation en me disant que cela me permettra d’échanger avec cette personne sur la com RH suite à la conférence qui avait l’air bien sur le papier.

Mais après avoir accepté la demande de mise en relation, les seules réponses à mes emails d’ouverture( un email bateau du genre : « bonjour Laurence, merci pour la conférence, je serais ravi d’échanger… » ou quelque chose comme ça) sont des relances pour différents événements. Bon, je me suis dit que Laurence* devait être très occupée.

En fait cette Laurence* serait un « faux profil »

Mais en discutant avec une personne (qui a déja travaillé avec l’agence), cette personne me répond que c’est probablement un faux profil car cette agence a l’habitude d’utiliser de faux profils pour communiquer ou lancer des opérations.

« Ah la bonne surprise »

Effectivement après quelques recherches effectuées, Laurence* a des présences en-ligne limitées à ces profils et sur tous ces profils, on ne voit que des logos, peu d’individualisation du profil et surtout des informations difficiles à recouper.

Laurence* n’aurait pas seulement un faux profil mais il est probable même qu’elle n’existerait pas.

Créer des faux profils, procédé que je désapprouve

A quoi ça sert ? Peut-être à faire des envois de mail et des relances sans utiliser les profils des collaborateurs habituels tout en restant confidentiel…Il faudrait probablement que j’appelle l’agence X pour demander à Laurence* 🙂

Peut-être aussi contrôler la communication de l’agence au plus près de ses cibles mais pour moi cela ne tient pas debout…si quelqu’un peut m’expliquer en commentaire l’utilité de faire ça, je suis tout ouïe !

Mais ce qui me choque le plus dans ce procédé, c’est le manque de transparence de l’agence qui se dit prester du conseil en com RH sur les réseaux sociaux…(quant aux profils sur les réseaux sociaux, cela reste très réduit…voir inexistant).

Finalement c’est une forme de supercherie où l’on se dit utilisateur des réseaux sociaux pour communiquer mais finalement ça ressemble à un bon emailing non personnalisé et la supercherie réside dans le fait que Laurence* donne une saveur « humaine » à cet emailing.

Pas de « faux » profils dans le recrutement

J’ai parfois ces questions de mes clients dans le recrutement/RH qui me demandent si ils devraient créer un faux profil sur les réseaux sociaux ou utiliser le profil de leur boss pour recruter, et ma réponse est invariablement la même : NON.

Non car c’est contre la transparence et les bonnes pratiques du recrutement que nous prêchons, non car ca finira par se savoir, non car les candidats peuvent aussi se sentir trahis comme je me suis senti trahi quand j’ai su que Laurence* était probablement un faux profil.

Non aussi car cela va à l’encontre de la pratique d’entretenir un vivier de candidats en basant la relation sur un mensonge dès le départ.

Bref, créer un « faux » profil pour recruter est une mauvaise idée et surtout une mauvaise pratique…je serai presque tenté de mettre dans le même sac ceux qui utilisent le profil d’un collègue pour recruter…

Et des profils Laurence*, vous en connaissez ?

Laurent Brouat

Ancien associé de #rmstouch, Laurent est Directeur de Link Humans France depuis 2015.

Les derniers articles par Laurent Brouat