Je vous l’avais promis suite au 1er article sur le pourquoi du SEO dans le recrutement, voici donc la suite avec le référencement d’une offre d’emploi.  Je vous présente les limites, une boite à outils en 4 étapes et des petits conseils dans votre objectif d’être trouvé par vos candidats cibles.

J’ai donc essayé de vous montrer l’importance croissante du SEO pour les recruteurs car les candidats passent de plus en plus par Google (les chiffres le montraient). Et du coup cela impacte notamment 2 éléments fondamentaux pour le recruteur: la petite annonce et les profils sur les réseaux sociaux.

Vous vous rappelez ce dessin que je vous ai présenté la semaine dernière ?

strategie recrutement et referencement

Google vous envoie du trafic ou du candidat vers vos présences online représenté par le terme « SEO » qui amène ce trafic…et puis à côté, vous avez les « liens internes » qui relient vos présences en-ligne, qui vont nourrir ces présences et améliorer le référencement. Le SEO et Google sont évidemment les grandes masses de ce dessin pour vous montrer leur rôle central.

Je vous propose de commencer l’analyse par l’offre d’emploi aujourd’hui…

La petite annonce ou la catastrophe permanente

Je vais partir d’un exemple précis.

D’abord la petite annonce est la base de votre stratégie pour attirer des candidatures…c’est le premier réflexe de tout professionnel du recrutement, créer une petite annonce pour sa job description quand on reçoit les informations de son opérationnel ou du client.

Pour vérifier d’abord que votre annonce est bien référencée, vous allez vous rendre compte qu’elle n’est pas référencée du tout si vous utilisez un ATS (gestion de candidature classique). Prenons un exemple concret…Gemalto, la société de puces électroniques qui vient d’intégrer le CAC 40 récemment.

Je suis donc allé sur l’espace offres de Gemalto (aie aie) et j’ai recherché les petites annonces et j’en ai pris une au hasard, un poste de « Helios Business solution expert » (j’imagine un expert IT).

referencement offre emploi

L’offre d’abord n’est pas indexée par Google car introuvable sur Google après plusieurs recherches, la section offre de l’ATS empêche l’indexation par les moteurs de recherche…et pire, si vous regardez l’URL de l’annonce, elle ne contient ni Job+lieu géographique.

Bon me direz-vous, ça sert à rien puisque l’annonce n’est pas indexée par Google…pareil pour le titre de la page (le titre de la page c’est « Applicant space »!).

SEO offre emploi

Idéalement, j’aurais aimé ça

SEO petite annonce emploi

C’est quand même incroyable que les ATS ne permettent pas l’indexation par Google des annonces. Certaines entreprises utilisent des fournisseurs spécifiques pour créer une couche additionnelle sur les ATS (comme CareerBuilder ou Talent Brew de TMP) pour indexer les annonces des ATS par Google.

Il faut donc que les entreprises puissent sur leur seul nom attirer assez de candidatures DIRECTES sur leur site carrières pour être sûr d’attirer les candidats…mais attire-t-elle les « bons » candidats ? Surtout quand on voit l’expérience candidat sur encore beaucoup de sites (je ne vous ai pas fait des copies d’écran de toute le site de Gemalto!).

Prenons maintenant cette annonce et analysons la densité et l’utilisation des mots-clés dans la petite annonce. Pour cela, je vais utiliser un outil qui s’appelle Wordle, très utile pour vérifier la pertinence de la petite annonce.

Wordle est un outil gratuit qui fait remonter les mots-clés les plus utilisés dans un texte que vous copiez.

offre emploi seo

Je rentre donc la totalité de ma petite annonce dans l’outil et j’en sors ceci!

wordle pour referencer annonce emploi

Wordle me produit donc un nuage de mots-clés.

Dans mon exemple de « Helios Business Solution Expert », les 3/4 mots-clés les plus cités sont: Business, process, functional.

Est-ce les 3/4 mots-clés sous lesquels je veux être trouvé par le candidat ? Quand je fais ce travail avec des clients, je suis souvent supris par le résultat…car c’est souvent le mot « responsabilités » qui est répété en boucle et peu ou pas le mot-clé important pour que le candidat arrive jusqu’à mon annonce.

Pour l’offre d’emploi, quand on parle de référencement, il y a donc 4 choses à faire:

  • ne pas être dans un ATS (ou utiliser un fournisseur qui va les rendre indexable ou être tellement connu en ayant travaillé sur sa marque employeur que les candidats se jettent sur votre site carrière…mais souvent les candidats que l’on cherche n’y arrivent pas)
  • faire un travail sur l’URL de l’annonce: titre du job+lieu
  • faire un travail sur le titre de l’annonce: équivalent du titre du job+lieu géographique
  • vérifier la pertinence des mots-clés utilisés avec Wordle

Ce travail n’est paradoxalement pas très compliqué (sauf pour le premier point) mais peu le font.

Agrégateurs d’offres et Jobboards

Je me suis amusé à taper dans Google, « responsable logistique paris » (n’oubliez jamais la dimension géographique dans vos simulations…car les candidats les tapent!).

agregateur offre emploi

Les agrégateurs d’offres tels qu’Indeed, JobiJoba ou Option Carrière tirent souvent leur épingle du jeu et notamment pour Indeed car ils ont bien compris le référencement.

J’ai décomposé toujours avec le même exemple l’annonce qui apparaissait en premier pour « responsable logistique paris ».

offre emploi indeed referencement

Indeed a fait ce travail comme vous pouvez le voir avec le titre « responsable logistique paris » et l’URL!

offre emploi bien reference

Pour rappel, les agrégateurs amènent du trafic vers les jobboards qui en échange les rémunèrent pour le trafic généré. C’est la nature même de leur business…

Quant aux jobboards, ils font souvent ce qu’il faut en terme de SEO même si il manque souvent des éléments (un URL mal fait, lieu géographique manquant…). Mais je vous laisse vérifier et faire l’analyse par vous-même des annonces que vous postez sur les jobboards (URL, titre, mots-clés…).

Référencer une annonce emploi, pas une option mais une obligation!

En dehors du fait qu’une petite annonce doit être bien écrite, la question qui se pose aujourd’hui pour les entreprises est comment mieux référencer la petite annonce.

Plusieurs options:

1) le faire en direct si mon ATS le permet (avec les 4 étapes que je vous montrais précédemment)

2) utiliser un agrégateur pour générer du trafic (ca va vous coûter un peu d’argent)

3) poster une petite annonce sur 1 jobboard (ca va aussi vous coûter de l’argent)

4) faire les 3 si possible

Autrement dit, essayer de trouver un trafic le plus qualifié possible sera l’objectif de toute petite annonce et en plus du travail d’écriture, il est indispensable de travailler sur le SEO de votre petite annonce (quand vous le pouvez mais cela change avec de nouveaux outils sur le marché).

Et surtout, ce n’est pas compliqué de faire le minimum syndical…ceux qui vous parlent de complexité sont ceux qui essaient de vous vendre des produits.

offre emploi seo

Les RH sont-il vraiment allergiques à la techno ?

C’est la question que je me pose dernièrement…et qui m’est posée de temps en temps.

Car ces dimensions techniques sont assez simples et faciles à mettre en oeuvre…pourquoi cela prend-il autant de temps pour prendre dans les services recrutement ?

Est ce que les RH délèguent-ils tellement à leur fournisseur (ou en interne) qu’ils n’ont aucune idée du sujet ou est ce que les RH par nature sont allergiques à la technologie ?

Je simplifie le débat, mais la question mérite d’être posée même si ce n’est pas l’objectif de l’article. Et c’est exactement le type de compétences que nous essaierons d’inculquer aux jeunes RH sur le projet #UnivRH 🙂

La prochaine fois, je vous parlerai de l’importance de bien référencer son profil sur Linkedin ou Viadeo et quels sont les éléments clés (titre, mots-clés…) et surtout comment le faire.

Laurent Brouat

Ancien associé de #rmstouch, Laurent est Directeur de Link Humans France depuis 2015.

Les derniers articles par Laurent Brouat