Que s’est-il passé en 2013 sur la planète Recrutement mobile & social ? Quelles sont les innovation de l’année, les tendances actuelles ? L’heure du bilan a sonné ! Mobile, Réseaux sociaux professionnels, Expérience candidat, Facebook, Moocs, … je fais le point et j’en profite au passage pour vous présenter mes voeux 2014 pour chacune de ces tendances.

 

Mobile

It’s time to think mobile !

L’impact du mobile sur le recrutement est une évidence. Proposer au candidat une ergonomie et une navigation adaptée, bref une véritable expérience mobile, une obligation absolue et pourtant … les entreprises françaises font preuve d’une inertie, d’une réticence, d’une frilosité incroyable ! Seules 14 sociétés du Cac 40 proposent un site/espace carrières mobile.

Capture_décran_20_08_13_12_00

Je vois 4 raisons principales à ce manque de courage et de lucidité :

1. le pouvoir de décision est souvent en interne aux mains de la DSI qui est câblé web et non mobile,

2. il est forcément compliqué pour les entreprises qui ont sorti il y a peu un nouveau site carrières (non pensé mobile) de lancer un nouveau développement, sans parler des problèmes de compatibilité avec les ATS …

3. le mobile est un nouvel environnement encore mal appréhendé par les entreprises.

4. la conjoncture économique n’est pas très porteuse et ne favorise donc pas les investissements.

Après un timide démarrage en 2011 et un joli frémissement en 2012, à ma grande déception, il ne s’est quasiment rien passé en 2013.

Ainsi, au rayon nouveautés de l’année passée, seules 5 entreprises ont à ma connaissance rejoint la galaxie mobile : La Poste, Norauto, la Société Générale, Thalès et le Crédit Agricole. Les deux premières en lançant un site mobile, la 3ème avec son nouveau site carrières réalisé en responsive design et les deux dernières en développant une appli carrières. C’est bien maigre, d’autant plus qu’elles ne proposent aucune innovation majeure et toujours pas de candidature mobile au programme. Vous trouverez bien sur les sites mobiles de La Poste et de Norauto des boutons « Postuler », mais ces derniers sont des leurres ! Dans les deux cas, ils vous rebasculent sur un espace « non optimisé pour mobile » à savoir l’espace web …

C’est clairement un non sens à mes yeux, pour au moins 3 raisons. Premièrement, il convient sur mobile, comme sur internet, de proposer une expérience globale, complète. J’adore cette image qu’affectionne mon ami Antoine David : permettre aux candidats de consulter les offres d’emploi d’une entreprise sur leur smartphone ou leur tablette sans pouvoir y postuler, c’est exactement comme si vous leur demandiez de vous envoyer un CV papier par la Poste après avoir pris connaissance de vos opportunités professionnelles sur leur ordinateur. L’expérience est forcément déceptive.

(« Recrutement : les DRH doivent aussi penser mobile » sur Les Echos Business, par Florian Dèbes, 5/11/2013)

 

Deuxièmement, les candidats sont quant à eux déjà prêts ! Les chiffres le prouvent : 30% des offres Cadremploi sont aujourd’hui consultées depuis terminaux mobiles et 10% des candidatures sont réalisées depuis smartphones et tablettes. 38% du trafic Linkedin provient du mobile. La navigation internet depuis un navigateur mobile est passée en 2013 de 13 à 20% selon la dernière étude StatCounter. Le moment où le switch se fera approche à grands pas : le nombre de connexions au web depuis terminaux mobiles finira par dépasser le nombre de connexions depuis ordinateurs fixes et portables, en 2014 ou 2015.

Troisièmement, la candidature mobile est techniquement possible et ce de différentes manières : CV préalablement enregistré sur un site web (site emploi ou site carrières d’une entreprise), bouton social de candidature type « Apply with Linkedin », CV présent dans le Cloud ou encore CV au format mobile.

Il est étonnant d’analyser la différence d’approche entre d’un côté, les sociétés américaines comme Nike (avec Mobolt) et Microsoft (avec Jibe) qui font le pari de privilégier la candidature mobile et de l’autre, les sociétés françaises qui mettent le paquet sur la marque employeur en proposant exactement les mêmes infos que sur leur site/espace carrières web.

(« Site employeur mobile : cas pratiques avec Nike et Microsoft » sur Les Echos Business, par Florian Dèbes, 11/12/2013)

 

Les bonnes surprises ?

Je vous invite à découvrir deux applis mobiles bien pensées : Big Central, lancée par Skyrock le 4 décembre 2013 et développée par Orange, adopte un positionnement très original avec des offres d’emploi et des candidatures en vidéos, le tout directement depuis l’appli ! La cible ? Les jeunes de 16 à 24 ans, soit le public de la station radio.

Big-Central---Annonces-2

JobaProximite, la déclinaison du site web qui rapproche candidats et entreprises géographiquement et humainement. Les offres d’emploi sont classées selon la proximité humaine (fit culturel) et la proximité géographique (géolocalisation).

Une nouvelle tendance ?

À l’ère des smartphones et des tablettes, il apparait de plus en plus anachronique pour les entreprises présentes sur les Forums écoles et les salons de recrutement de présenter leur culture, leurs valeurs et leurs opportunités professionnelles à l’aide d’un classeur et de recueillir des CV papier, non ? Plusieurs initiatives ont vu le jour en 2013. Ainsi, cela fait plusieurs mois que nous travaillons (Link Humans) avec Social City Media et SNCF sur une appli iPad afin d’équiper les recruteurs de l’entreprise sur les salons de recrutement. Muriel Héraud, Chargée de communication recrutement est venue nous la présenter le 15 octobre dernier lors de #rmsconf. Et, Altays a lancé début décembre son appli « Forum RH » qui a été récemment expérimentée par GDF-Suez. Gageons que les entreprises vont de plus en plus adopter ce type d’application pour leur aspect pratique, mais également pour se donner une image moderne !

Mes voeux pour 2014

Que 2014 soit enfin l’année du boom mobile dans le recrutement ! Qu’une société française (plusieurs ?) ait enfin le courage de proposer la candidature mobile ! Et enfin, qu’une société française réalise mon rêve le plus fou en ayant l’ambition d’aller plus loin dans l’expérience mobile proposée qu’une simple copie du site/espace carrières web !

Mobolt-Nike-2

 

Réseaux sociaux pros

Que s’est-il passé du côté de nos amis Viadeo et Linkedin ? Deux faits marquants ont marqué pour moi l’année 2013 : le lancement par les deux plateformes de pages dédiées aux écoles et universités, et le développement de nouveaux services sur leurs applis mobiles.

Quelle audience fin 2013 ?

Alors que Linkedin atteint désormais les 270 millions de membres au niveau mondial (contre 55 pour Viadeo), le leader mondial et le challenger ont battu en 2013 de nouveaux records d’audience en France avec désormais plus de 8 millions de membres pour Viadeo et 6 millions pour Linkedin !

Linkedin élargit sa cible en lançant les University Pages

C’est manifestement une double ambition que poursuit Linkedin avec ses nouvelles University Pages lancées en août 2013 :

1. donner un maximum d’informations aux futurs étudiants (actualité de l’établissement, programme, débouchés avec même les plus belles réussites des alumni) et par la même occasion élargir son audience (Linkedin a en effet abaissé l’âge minimum requis pour ouvrir un compte à 13 ans) et concurrencer … Facebook !

INSEAD-LinkedIn

2. proposer un nouvel espace aux entreprises pour soigner leur marque employeur (publicités ciblées et offres de stage), voire même sourcer les candidats avant même qu’ils soient diplômés. Si Viadeo avait devancé Linkedin en mars 2013, ses School Pages qui s’adressent aux établissements secondaires, mais aussi aux organismes de formation, semblent moins ambitieuses.

Viadeo fait le pari du local et du mobile

Afin de conforter sa place de N°1 en France, Viadeo a noué en 2013 une série de partenariats intéressants :

  • avec les CCI pour que ces dernières puissent sensibiliser et former les acteurs économiques locaux à l’utilisation de la plateforme,
  • avec Pôle Emploi pour confirmer l’élargissement de son audience aux non cadres
  • avec Orange en proposant aux abonnés de l’opérateur téléphonique deux mois d’abonnement Premium gratuit, soit un excellent moyen de faire découvrir la plateforme aux non inscrits et de donner envie aux membres d’explorer toutes les fonctionnalités de l’outil.

Capture_d'écran_06_01_14_15_10

 

Sur le champ mobile, Viadeo a lancé en octobre une toute nouvelle appli iPad et en décembre la nouvelle version de son appli mobile avec l’accès aux offres et la possibilité de postuler avec son profil.   Linkedin offre la même possibilité depuis août dernier, mais seulement sur la version US de son appli mobile … Qu’attend donc Linkedin pour le proposer sur la version française ?

Pulse et Rapportive : les deux achats intelligents de Linkedin

Avec Linkedin Today, le réseau social professionnel N°1 avait déjà mis l’actu au coeur de son écosystème pour donner une dimension media à sa plateforme. Depuis peu, le service a pris le nom de l’agrégateur aussi jeune que célèbre racheté par Linkedin : Pulse.

Capture_d'écran_05_01_14_22_51

Si vous êtes un recruteur aguerri dans la maîtrise de tous les outils utiles pour sourcer, approcher sur toute plateforme n’importe quel candidat ou dénicher son mail, vous connaissez forcément Rapportive. Linkedin en a fait l’acquisition dernièrement et propose depuis fin 2013 un nouveau service à tout possesseur d’iPhone : Linkedin intro qui vous permet de voir apparaître directement dans vos mails, le profil Linkedin complet de l’expéditeur.

 Capture_décran_09_12_13_23_00

Mes voeux pour 2014

J’en formule deux pour Linkedin : proposer la candidature mobile sur l’appli française et faire réapparaître rapidement l’activité dans le profil. Cette dernière a en effet bizarrement disparu pendant les fêtes de fin d’année alors qu’il s’agissait clairement d’un choix pertinent de mettre en avant l’activité d’une personne et le contenu qu’elle partage, bref son engagement en ligne, avant même son parcours et ses diplômes. Concernant Viadeo, il serait vraiment temps de permettre une customisation des profils à la manière de ce que Linkedin ou Doyoubuzz proposent déjà en donnant la possibilité d’illustrer le profil à l’aide de vidéos, de présentations PPT ou de mettre en avant des publications.

 

 

Expérience Candidat

Il s’agit clairement aujourd’hui d’un enjeu majeur du Recrutement et du Marketing employeur, offline et online. Comment proposer la meilleure expérience candidat possible tout au long de la relation et donc du processus de recrutement, du premier contact avec l’entreprise (prise d’information sur le web, rencontre sur un forum école, réponse à une offre) jusqu’à la réponse négative ou l’embauche. De plus en plus d’entreprises à l’instar de Deloitte considèrent le candidat comme un client à part entière et soignent particulièrement l’accueil et l’interaction tant offline, qu’online dans une logique d’expérience candidat globale. Le mobile pourrait d’ailleurs permettre d’atteindre l’expérience ultime, personnalisée et contextualisée. L’expérience candidat, voici donc une préoccupation de plus en plus grande dans les entreprises, mais aussi du côté des solutions innovantes. Tant mieux ! Je vous propose donc une petite compilation d’initiatives intéressantes qui ont vu le jour ou se sont développées en 2013.

MyCoachingRoom

Toujours à la pointe dans l’utilisation des nouveaux outils dans le cadre de son marketing employeur, la Société Générale a lancé en avril dernier une toute nouvelle plateforme web de conseil entièrement dédiée aux candidats, à tous les candidats qu’ils se positionnent un jour sur une opportunité professionnelle de la banque ou pas !

Franck La Pinta est venu présenter cette plateforme d’un genre nouveau lors de la dernière édition de #rmsconf.

Capture_décran_18_04_13_11_13-2

Les entretiens de recrutement asynchrones

Vous connaissiez les entretiens de recrutement à distance, en visio. Certains recruteurs y avaient déjà recours via des solutions comme Skype ou Webex (Cisco) ou encore la solution professionnelle spécialisée Visio4People (ImageInPeople).

Il faut désormais compter avec les entretiens asynchrones ou différés dans le temps. Si ImageInPeople avait commencé à le proposer depuis quelques mois, une multitude de nouveaux acteurs a déboulé sur le marché français en 2013 : EasyRECrue, Launchpad Recruits, BuzzleMe, FaceJobb, Sonru, …

Cette technologie qui a le vent en poupe auprès des entreprises américaines depuis quelques années, se devait d’arriver en France. Le débarquement a eu lieu en 2013 !

Tout comme l’entretien visio en direct, l’entretien asynchrone est pratique (rapide à organiser), souple (pas de journée à poser pour une personne en poste), économique (pas de frais de déplacement, ni côté candidat, ni côté recruteur) et écologique. Particulièrement pertinent pour remplacer efficacement l’entretien de qualification téléphonique ou tenir lieu de premier entretien, il est encore plus souple que l’entretien visio en direct car le candidat choisit le moment où il répond, face à la caméra de son ordinateur, aux questions posées par l’entreprise et le recruteur choisit le moment où il visionne les réponses des candidats. Le Cern utilise cette technologie depuis plus de 2 ans et a ainsi grandement amélioré l’efficacité de son sourcing.

Michel Guye-Bergeret, Expert Recrutement et Sourcing au Cern, était présent à #rmsconf pour nous en parler.

Les Boutons sociaux de candidature

Cela fait déjà plus de deux ans que Linkedin a lancé son bouton « Apply with Linkedin » qui permet au candidat de postuler à une offre en utilisant son profil en lieu et place de son CV. Si l’usage de tels boutons s’est développé aux Etats-Unis (SmartRecruiter proposant même un bouton « Apply with Facebook »), en France seuls quelques cabinets de recrutement on adopté « Apply with Linkedin »  et les entreprises sont vraiment très frileuses.

Une expérimentation est pourtant particulièrement intéressante dans notre pays. C’est celle menée par Expectra (groupe Randstad). Ce cabinet avait déjà innové début 2012 en développant en collaboration avec Viadeo un bouton de candidature utilisant le profil du réseau social français. Depuis un an, Expectra a rajouté 2 autres boutons : « Apply with Linkedin » et « Postuler avec Doyoubuzz ». Les candidats se voient donc proposer 4 modes différents de candidature : CV, Viadeo, Linkedin et Doyoubuzz !

Gilles Gobron est venu partager cette expérimentation lors de la dernière édition de #rmsconf.

Capture_décran_25_11_13_13_51-2-580x3331-580x333

2 nouveaux outils qui jouent la carte de l’accessibilité des collaborateurs opérationnels

PathMotion C’est une application qui permet aux candidats de poser directement des questions aux collaborateurs ambassadeurs d’une entreprise représentant les différents métiers. Cette application est actuellement développée sur Facebook, mais pourrait équiper demain un site carrières.

Deloitte (forcément !) est la première entreprise à avoir sauté le pas en France en installant la solution sur sa page Carrières Facebook.

Q2_page-question

OneDayWith Cette solution, développée par le cabinet de recrutement Careers International, allie le meilleur du sourcing hyper ciblé sur les réseaux sociaux pros (Linkedin, Viadeo et Xing)  à l’événementiel exclusif sur une plateforme web dédiée, idéal pour soigner sa marque employeur ! Les candidats approchés sur les réseaux sociaux sont invités à visionner une vidéo dans laquelle un opérationnel de l’entreprise présente un métier ou une technologie (comme par exemple la voiture électrique de demain chez BMW) puis à participer à un Chat texte ou vidéo en direct avec l’opérationnel en question.

 Capture_décran_21_11_13_09_15

Les outils pour faciliter la vie du candidat

Plusieurs plateformes proposent d’accompagner le candidat dans l’organisation de sa recherche d’emploi avec au programme enregistrement de l’ensemble des offres ayant retenu son intérêt, gestion et suivi des candidatures, conseils, … En 2013, EmploiBox et Boxmyjob ont rejoint le précurseur JobMarks.

Notation et Comparaison

Le site meilleures-entreprises.com a lancé fin 2013 plusieurs nouveaux produits et notamment une application mobile « HappyTrainees » qui permet de noter son stage et de voir les avis des tous les autres étudiants à propos de leurs stages, mais aussi une nouvelle version de son service « HappyCandidates« .
Aux rayons nouveautés intéressantes de l’année, se trouve également 1 autre comparateur,  celui des cabinets de recrutement RH Advisor et le premier guide des Palmarès employeurs et prix RH réalisé par Chantal Engel (HR-Magnet), soit une entreprise titanesque de compilation des différents classements, palmarès et autres distinctions autour de la Réputation Employeur.
Info de dernière minute : RH Advisor lance courant janvier en partenariat avec meilleures entreprises le label HappyCandidate Professionals proposé aux cabinets de recrutement

couv-guide2

Handicap

2013 est l’année du Handicap en mode social avec le lancement de 3 réseaux sociaux spécialisés :

  • LeréseauTalenteo, « le réseau social professionnel de tous les talents » (Talenteo),

Capture_d'écran_06_01_14_19_06

  • UdiVersal, « le 1er réseau social professionnel qui valorise les compétences et ouvre le dialogue et la diversité » (CED-Hanploi).

Autant, il est intéressant que le handicap et la diversité aient leur réseau social, autant 3 acteurs cela me semble un peu trop pour une même cause …

Mes voeux pour 2014

Que toutes les entreprises, que tous les recruteurs, se mettent à la place des candidats ou carrément dans leur peau et réfléchissent à toutes les informations qu’ils aimeraient obtenir rapidement, à toutes les attentions auxquels ils seraient sensibles, à l’expérience idéale qu’ils aimeraient vivre ! Que les recruteurs répondent à tous les candidats car après tout, l’expérience candidat se résume bien souvent à l’absence de réponse des entreprises à leurs candidatures … (merci Laurent pour ton excellent billet !). Et enfin, que l’expérience candidat ultime à laquelle je rêve devienne réalité ! (Ce voeu-là je me permets de le faire deux fois pour qu’il ait encore plus de chance de se réaliser un jour !)

 

 

Facebook : un pas de plus dans le recrutement en 2014 ?

Même les plus pessimistes et les plus réfractaires au recrutement mobile et social considèrent la plateforme de Mark Zuckerberg comme étant un outil majeur de marketing employeur. De nombreuses entreprises et organisations françaises y ont déjà une page carrières. Nous vous donnons d’ailleurs RDV ici-même fin du mois pour la nouvelle édition de notre étude des pages Facebook.

En revanche, envisager Facebook comme un véritable outil de recrutement, voire de sourcing semble totalement hors de propos. Et pourtant !

11-Recherche-dans-le-graphe-Facebook

Chaque année, Facebook rajoute une brique à sa conversion au recrutement :

Fin 2011, c’était le lancement en grande pompe de la page « Social Job Partnership » en partenariat avec le service pour l’emploi américain et le Ministère du travail US + quelques acteurs du recrutement.

Fin 2012, Facebook rajoutait un onglet à cette page (Social Jobs App) qui agrége l’ensemble des offres transitant aux States via le réseau social n°1.

Début 2013, Facebook affirme son orientation recrutement avec son nouvel outil Graph Search qui permet de chercher des informations de manière plus précise et par la même occasion de sourcer plus efficacement des candidats à partir des informations se trouvant sur leurs profils et de leur activité online. Le Boss lui-même déclarait alors que Facebook était un outil puissant pour les recruteurs ! Pour terminer l’année 2013 en beauté et confirmer cette tendance, une nouvelle rubrique « Compétences professionnelles » est apparue sur les profils Facebook … Bizarre ? Non, normal ! 11-Jean-Christophe-Anna

Mes voeux pour 2014

Pas de voeu particulier ici, juste un peu de curiosité par rapport aux nouvelles surprises que nous réserve notre plus grand « ami » Mark ! Et une mise en garde pour tous ceux qui font tout et n’importe quoi sur Facebook : la professionnalisation se fait doucement, mais sûrement.

 

 

Les Moocs 

Si vous n’avez pas entendu parler des Moocs en 2013, c’est que vous avez passé l’année dernière sur une île déserte ou sur une autre planète !

Capture_d'écran_07_01_14_12_44

Les Massive Open Online Courses sont des Cours de prestigieuses écoles et universités directement et gratuitement accessibles en ligne sous forme de podcasts sur de grandes plateformes comme Coursera, edX et UDACITY. Ils représentent une révolution pour l’enseignement supérieur et risquent d’avoir de sacrés impacts sur les écoles et universités, leur mode de fonctionnement, le métier d’enseignant et les méthodes d’apprentissage. Comment donner envie aux étudiants de venir suivre un cours barbant assuré par un prof moyen en amphi de bon matin alors qu’ils peuvent visionner le cours remarquable d’un prof émérite américain quand bon leur semble chez eux ou en mobilité depuis leur smartphone ou leur tablette ? Les écoles et universités vont devoir repenser leur enseignement et proposer en présentiel (sur site) des formats plus pratiques que théoriques en complément de l’apport théorique qui pourra lui se faire en ligne.

Ainsi, les choses ont commencé à bouger en France en 2013 avec Grenoble École de Management qui a indiqué intégrer dès la rentrée 2013 des Moocs d’universités américaines à son programme, HEC qui prévoit également d’adapter ses cours et le ministère de l’enseignement supérieur qui a lancé sa propre plateforme de MOOC : FUN (France Université Numérique) qui s’appuie sur la plateforme edx soutenue et financée par Google.

Capture_d'écran_07_01_14_10_46

Et si ces mode d’enseignement et d’apprentissage d’un genre nouveau représentaient un nouveau terrain d’expression pour la marque employeur ou carrément un nouveau canal de sourcing ? Plusieurs experts se sont penchés sur le sujet l’an dernier.

Dans son excellent billet “MOOCs et Marque Employeur, mariage en vue ?“, Naima Diviès évoque comment les grandes plateformes proposant ce système de formation (Coursera, edX et UDACITY) pourraient monétiser leur audience en proposant toute une gamme de services aux entreprises : espaces d’expression de la marque employeur (bannières pointant vers le site carrières, courte vidéo métier ou témoignage avant le début d’un cours, …). et accès aux CV/Profils des étudiants.

Dans son article “Et si les MOOCs étaient à terme l’avenir du recrutement digital ?” Frédéric Mischler va plus loin en imaginant la participation active des entreprises au contenu même des cours pour ainsi former leurs futurs talents.

Et Franck La Pinta formule plusieurs hypothèses en réponse à la question que tout le monde se pose : Quel est l’intérêt des MOOCs pour les Ressources Humaines ?

Mes voeux pour 2014

Tout simplement que les entreprises françaises observent dès à présent avec attention cette révolution en marche et n’hésitent pas à expérimenter sur le sujet : les relations écoles ont bien changé !

 

Big Data, Mystery Candidate, réalité augmentée, … d’autres tendances pointent déjà le bout de leur nez. Explorer l’avenir est également l’une de nos missions chez Link Humans. Nous consacrerons ainsi une large place à la prospective à l’occasion de la 4ème édition de #rmsconf qui aura lieu au mois d’octobre prochain. Comptez sur nous pour vous en dire plus très vite !

 

Happy New Year ! 🙂

 

 

Jean-Christophe Anna
Suivez-moi !

Jean-Christophe Anna

Maitre Jedi de #rmstouch, Jean-Christophe est passionné par l'innovation et la prospective en matière d'Expérience Talent (Expérience Candidat et Expérience Collaborateur).
Auteur du livre "Recrutement : du Papier au Robot - 30 ans d'évolution de 1995 à 2025", il a créé l'événement #rmsconf en 2011.
Président de CREDIR Transition depuis son Burnout en 2015, il est avec Jean-Denis Budin à l'origine du concept de Qualité de Vie Globale (#QVG = Santé + #QVT + #QVHT).
Citoyen engagé, Jean-Christophe a lancé le site www.2017-2037.com et le Podcast #1vie1terre pour éveiller les consciences sur les véritables enjeux de notre monde.
Jean-Christophe Anna
Suivez-moi !