C’est durant #Tru Paris que j’ai rencontré Elise Grosjean, de Omanuh. Nous avons eu l’occasion d’échanger sur de nombreux sujets, et notamment sur son entreprise, Omanuh. Le concept ? Recruteurs et recrutés échangent sur du concret, et non uniquement sur la base d’un CV. Place à la relation humaine !

 

Bonjour Elise, peux-tu commencer par te présenter en quelques mots ?

Après un master à l’école de commerce de Toulouse avec une première expérience dans le domaine du coaching, j’ai rejoint l’équipe fondatrice d’Omanuh à Barcelone. J’ai été attirée par ses valeurs, et désormais, je suis en charge du développement de l’activité en France.

 

Est-ce que tu peux nous raconter l’histoire d’Omanuh ? Ce nom sonne un peu hawaïen, c’est volontaire ? Qu’est ce que cela signifie ?

Ce n’est pas hawaïen, en fait Omanuh ça vient de l’espagnol ! C’est une anagramme du mot HUMANO et cela reflète la philosophie de l’entreprise et sa volonté de chambouler les dynamiques actuelles afin de remettre l’humain au cœur du recrutement.

logo-omanuh-portrait-elise

 

Quel est le concept qui se cache derrière ce nom ? Qu’est ce que ton entreprise propose de différent vis-à-vis de ce qui existe déjà ?

Alors que de nouvelles solutions apparaissent chaque jour pour réduire au maximum le temps de candidature et la limiter à un clic, nous voulons au contraire lui redonner du sens grâce à une approche plus pragmatique. La candidature se fait à travers des mises en situation qui reflètent la vie de l’entreprise et le quotidien du poste. Les candidats et les recruteurs peuvent ainsi se rencontrer de manière virtuelle pour découvrir leurs affinités en termes de compétences, de potentiel et d’attentes.

 

L’entreprise s’est d’abord développée en Espagne, pourquoi avoir décidé de vous attaquer au marché français ?

En fait, Omanuh c’est une entreprise espagnole mais sa fondatrice, Pauline Quillet, est française. Son développement se fait donc en parallèle entre les deux pays. Tandis que l’Espagne doit faire face à une problématique d’emploi des jeunes, la France est déjà engagée dans une démarche de diversité ; ce sont deux enjeux sur lesquels nous pensons qu’Omanuh peut apporter une valeur ajoutée inédite.

 

Vous êtes combien de collaborateurs ?

Au sein de la société nous sommes trois personnes pour l’instant et nous travaillons avec une merveilleuse équipe de freelances pour les besoins en graphisme, copywriting, vidéo…

 

Miser sur la relation Recruteur / Recruté, sans se préoccuper du CV. Concrètement ça veut dire quoi ?

Dans les processus de recrutement traditionnels, le recruteur poste une annonce, parfois intéressante, bien souvent non personnalisée et le candidat y répond avec un CV (classique ou online) et là encore il s’agit bien souvent d’un copier/coller.

Avec Omanuh, on donne l’occasion à l’entreprise de faire une vraie bonne première impression en montrant : « voilà qui nous sommes, ce que nous faisons et que nous vous proposons». Dans la même logique, on donne la parole aux candidats en leur permettant dès la première étape de montrer qui ils sont à travers ce qu’ils savent et peuvent faire.

Le but n’est pas de mettre le CV à la poubelle, mais de ne plus l’utiliser seul, ni comme premier filtre.

 

page-entreprise-omanuh

 

Comment s’organise le process de recrutement via Omanuh côté recruteur et côté candidat ?

Pour chaque processus recrutement, nous développons une interface de candidature sur-mesure, reflet du quotidien du poste et de l’ADN de l’entreprise, qui permet de tester les candidats en situation réelle. La session est mise en ligne sur notre plateforme et peut ensuite être diffusée sur les réseaux sociaux ou jobboards grâce à un simple lien.

Les candidats postulent en se confrontant à ces mises en situation opérationnelles et se distinguent par leurs compétences techniques mais aussi par leurs compétences comportementales à travers les réponses ouvertes.

Grâce à notre module d’évaluation, le recruteur peut rapidement identifier les meilleurs candidats pour ensuite les rencontrer. Les informations personnelles du candidat ne lui sont accessibles qu’une fois l’évaluation terminée afin d’assurer une approche non discriminante.

 

Quels types d’entreprises et de candidats pensez-vous séduire grâce à ce service ?

D’une part les entreprises, ou intermédiaires du recrutement, qui reçoivent une grande quantité de candidatures. Leur challenge est de trouver un filtre pertinent et QUALITATIF. Les filtres sur mots-clés ne suffisent pas à déceler les compétences et le potentiel d’un candidat.

D’autre part les entreprises qui manquent de visibilité et ont besoin de se démarquer. Leur challenge est de faire valoir leur marque employeur pour attirer les talents.

Notre solution est particulièrement pertinente pour les jeunes diplômés et juniors qui n’ont pas encore beaucoup d’expériences professionnelles et pour les middle managers, type chefs de projet, pour lesquels les compétences « soft » sont les plus importantes.

 

capture-ecran-site-omanuh

 

A ce jour combien de recrutement se sont fait via ce service en Espagne ? Et en France ?

La plateforme a été utilisée pour le recrutement d’un chef de projet web, d’un assistant de direction et de plusieurs promoteurs des ventes.

 

Combien ça coûte pour un candidat ? Et pour un recruteur ?

Pour le candidat c’est entièrement gratuit ! Et pour le recruteur, le budget inclut la création de l’interface de candidature, dont le coût va varier selon la complexité du poste, et un abonnement mensuel à la plateforme.

 

Quelles vont être vos projets pour le futur ? Une appli mobile peut-être ?

Pour l’instant nous souhaitons développer notre solution existante, mais nous avons déjà plusieurs projets d’évolution, notamment sur le sujet de la mobilité interne, en réponse à des besoins clients.

 

Merci Elise !

Si vous voulez échanger sur le recrutement Omanuh, vous pouvez contacter Elise sur Linkedin ou Twitter @EliseGrosjean

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement, le marketing employeur ou le campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr.

Xavier Foti

Passionné de nouvelles technologies, de web, de communication online et d'image de marque numérique, Xavier se spécialise actuellement dans la Communication Digitale en suivant le Master de l'ISCPA Lyon. Il a rejoint l'équipe de #rmstouch en tant que chargé de projet Web et & Event.