Bientôt la fin de l’année. Les tendances 2015 se dessinent déjà. L’heure de commencer à plancher sur vos futures résolutions de recruteur et de choisir votre camp ! Vous voulez rester un recruteur old school ou plonger dans le grand bain du recrutement innovant ? 😉

Voici de quoi vous aider à trancher. Bonne lecture et bonne fin de semaine !

 

Recrutement mobile

Mobile + vidéo : le cocktail gagnant pour recruter les jeunes avec « Big Central » !
Big Central

Sur #rmsnews.
Loïc Denize, Directeur Éditorial de Skyrock, intervenait le 14 octobre dernier à #rmsconf pour présenter les premiers retours sur Big Central, l’appli mobile imaginée par Skyrock et développée en partenariat technique avec Orange. Big Central s’adresse aux jeunes de 16 à 24 ans en recherche d’un 1er job. Cette appli ambitionne de leur proposer une expérience du recrutement différente, 100% mobile, enfin adaptée à son public cible. Finis le CV et la lettre de motivation qui créent des barrières à l’entrée pour les candidats peu qualifiés et peu diplômés !

Smart Phones, Dumb Recruiters (en Anglais)

Smart phone dumb recruiter Par Matt Charney sur son blog.
L’expérience candidat est perçue de plus en plus largement comme stratégique dans le process de recrutement et le mobile tend à s’installer dans le paysage technologique du recrutement. Et le fait est qu’un changement significatif de l’expérience candidat signifie en 1er lieu un changement significatif de l’expérience des candidats sur le mobile. Comme évoqué précédemment, les clients sont des consommateurs, par conséquent le candidat a des attentes en termes d’expérience comparable à celle du consommateur quand il va s’agir de rechercher ou de soumettre des informations en ligne.

 

Recrutement social

Recruter sur les réseaux sociaux: 7 erreurs à ne pas commettre

Capture d’écran 2014-12-10 à 11.01.09Par Cyrille sur Recrutons.fr.
Aujourd’hui, les réseaux sociaux font partie intégrante du quotidien d’une entreprise, que cela soit pour développer ses ventes, prospecter de nouveaux clients, démontrer son expertise ou encore communiquer sur ses nouveaux produits. Un constat que l’on peut aussi faire dans le domaine des ressources humaines. Les réseaux sociaux sont venus radicalement bouleverser les méthodes de recrutement établies. Vous avez peut-être constaté ces changements dans votre quotidien! Le saviez-vous? 94% des recruteurs déclarent utiliser LinkedIn pour recruter selon la dernière étude annuelle réalisée par Jobvite. Les réseaux sociaux professionnels LinkedIn etViadeo mais aussi Twitter, Facebook, Google+ et même Youtube viennent construire l’édifice du recrutement 2.0.

Le MOOC, nouveau Graal du recrutement collaboratif

MOOC recrutement collaboratifSur #rmsnews.
Les MOOCs représentent sans conteste LE sujet incontournable de l’année 2014. Loin du simple phénomène de mode, le MOOC s’impose aujourd’hui comme un outil idéal dans la digitalisation de l’entreprise. De la formation au recrutement, le MOOC vient bousculer les pratiques des Ressources Humaines. Il était donc inévitable que nous abordions le sujet à l’occasion de #rmsconf 2014. Deux spécialistes du sujet, Christine Vaufrey et Thierry Curiale, ont accepté de venir éclairer nos lumières en octobre dernier, et de partager avec nous leur expertise.

Etes-vous un recruteur « old school » ou « new school » ? (en Anglais)

Capture d’écran 2014-12-10 à 10.53.12Il y a eu une époque pas si lointaine où il n’y avait pas de smartphone, d’ATS ou même de Cloud. On utilisait alors les fax et ces énormes Rolodex. Les temps ont-ils changé pour vous ? Etes-vous encore de la vielle école, de la nouvelle ou un peu des deux ? 😉
Dans le recrutement « old school », la majorité des recrutements se faisait grâce aux petites annonces dans les journaux. Environ 80% des entreprises n’utilisent plus les petites annonces pour diffuser leurs offres d’emploi. La nouvelle approche du recrutement passe par les réseaux sociaux avec près de 89% des entreprises qui utilisent au moins un réseaux social dans leur recrutement.

 

Marque Employeur

Les tendances 2015 en Marketing RH

jb audreriePar Jean-Baptiste Audrerie sur Futurs Talents.
Considérons que votre marque employeur existe et qu’elle soit installée. Supposons aussi que vos programmes RH et que les événements sociaux de l’entreprise soient communiqués en interne et en externe. Qu’est-ce que l’année 2015 ajoutera à votre marketing RH ? Qu’est-ce qui va maintenir votre marque employeur attractive pour les candidats ? Quels sont les chantiers qui vont vous aider à suivre, voire à devancer, le mouvement perpétuel du changement ?

Pourquoi la marque employeur n’a jamais existé ?

Marque Employeur Par Jacques Castel sur Le Cercle Les Echos.
« Derrière ce titre, certes un brin provocateur, ma volonté est avant tout de nous faire prendre un peu de recul sur la notion de « Marque » : sur ce qu’elle est au fond, sur les concepts de communication qui gravitent autour. Parmi ces concepts de communication, l’un sort du lot depuis quelques années, celui de « marque employeur ». Pour l’expliquer en quelques mots : publicitaires et marketeurs ont décrété qu’en dotant la marque de valeurs spécifiques, elle pourrait susciter auprès de candidats cibles l’envie de postuler. Démarche louable ou fausse bonne idée ? »

Glassdoor, ce site de notation qui défie la communication interne et la marque employeur de papa !

Glassdoor-mobilesPar Olivier Cimelière sur Le Blog du Communicant 2.0.
Glassdoor deviendra-t-il bientôt le « Trip Advisor » du marché de l’emploi comme il se plait à s’auto-définir ? S’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions formelles, force est de reconnaître que ce site américain d’offres d’emploi et de notation des entreprises constitue une nouvelle équation réputationnelle à résoudre pour les communicants internes et les DRH. Créée en 2007 aux Etats-Unis, la plateforme collaborative vient tout juste de lancer sa version française depuis mi-octobre 2014. Tour d’horizon d’un challenge qui ne fait que commencer en France.

TBWA\Corporate lance People Empowerment, une approche disruptive de la Marque Employeur au Service de la Transformation des Entreprises

TBWA / corporateAlors que les enjeux de recrutement ou de fidélisation des collaborateurs à tous les niveaux sont de plus en plus cruciaux pour l’entreprise, la “marque employeur” doit évoluer et s’adapter. A l’heure de l’internet social, du big data et des communautés, les réponses et l’organisation traditionnels des métiers des ressources humaines sont remis en question. En réponse à ces défis, TBWA\CORPORATE, leader sur le marché de la marque employeur, a identifié sept grandes tendances qui structurent l’évolution des RH et propose une méthode d’accompagnement RH destinée à faire de chacun, à tous les niveaux de l’entreprise, un acteur de la transformation.

Construire une Marque Employeur grâce à la technologie (en Anglais)

robot technologyPar Jessica Miller-Merrell sur Talent Circles.
Il n’y a pas de doute : la technologie que l’on a vu débarquer dans le recrutement ces dernières années nous a changé et c’est tant mieux. ATS et systèmes de management de la relation avec les candidats font passer aujourd’hui nos vieux tableurs Excel pour des objets préhistoriques. On peut suivre et analyser les candidats comme jamais auparavant. Mais grand nombre d’entreprises doivent faire face à un problème majeur : elles sont incapables de faire toutes ces choses au même endroit et de manière à contribuer parallèlement au rayonnement de leur Marque Employeur.

LinkedIn – Quels sont les résultats de la communication des 50 entreprises les plus attractives au monde ?

Capture d’écran 2014-12-10 à 12.12.32Sur Blog Over Graph.
Afin de vous conseiller et de vous offrir les meilleurs fonctionnalités, Over-Graph s’est penché sur la communication des marques sur Linkedin. Découvrez leur analyse interactive des résultats d’Apple, Google, Facebook, et tant d’autres !
Comment ça marche ? Over-Graph a récupéré la liste des 100 entreprises les plus attractives sur LinkedIn et a analysé 50 d’entre elles…

 

Sourcing

Non, les cabinets de recrutement ne vont pas disparaître

cabinets de recrutement ne vont pas disparaîtrePar Nicolas Galita sur #rmsnews.
On le répète et l’annonce depuis des années. A un tel point que c’en est presque devenu un sujet marronnier : « Les cabinets de recrutement vont disparaître ». Telle est la rengaine la plus facile et la plus répandue quand on cherche à parler d’avenir dans le recrutement. A chaque fois qu’un nouvel outil sort, on dit qu’il va tuer les cabinets de recrutement. D’ailleurs, à la fin des années quatre-vingt-dix, lorsque les jobboards sont arrivés, on disait exactement la même chose. Les cabinets étaient voués à une mort inévitable. Or, il se trouve que ces cabinets dont on prédisait la perte se sont payé le luxe d’enterrer des dizaines de startups qui ont tenté de lancer des jobboards. Alors quel est leur secret ? Les cabinets de recrutement vont-ils pouvoir réitérer ce tour de passe-passe ?

Sourcez gratuitement des étudiants et jeunes diplômés !

yupeekPar Sylvain Lareyre sur Recrutement IT.
Etudiants et jeunes diplômés, les perles rares que toutes les entreprises s’arrachent ! Il est possible de les trouver sur Linkedin et Viadeo mais aussi sur d’autres réseaux sociaux professionnels spécialisés pour les jeunes : YupeekWizbiiSeeKube et Jobirl (si vous en avez d’autres, je suis preneur !). Les accès recruteurs étant payants et les faux profils interdits, il nous reste les méthodes de sourcing Google pour accéder à tous ces profils !

Ne prédis pas le futur du recrutement. Change-le ! (en Anglais)

back to the future Quelle différence entre 1997 et 2017 ? Et qu’est-ce qui sera encore différent en 2015 ?
Tout, en surface. Mais pas tant que ça quand on gratte un peu le vernis. La qualité du recrutement : inexistante en 1998 et hautement débattue aujourd’hui. Au moins, on a arrêté de se bercer de l’illusion qu’on pouvait la mesurer grâce à un super algorithme de matching prétendant trouver des personnes qui s’accorderont avec la culture d’entreprise, sans suivre ces recrutements durant 1, 2, 5 ans en aval.

 

Expérience Candidat

Pollbench, la solution qui mesure enfin l’expérience candidat !

PollBenchPar Laurent Brouat sur #rmsnews.
Laurent Brouat surveillait la création d’un outil qui allait mesurer l’expérience candidat en live sur toutes les phases du processus de recrutement avec un vrai reporting. La start-up anglaise Mystery Applicant  proposait ce service depuis quelque temps… le service débarque enfin en France sous le nom de PollBench par l’intermédiaire notamment de David Bernard, le fondateur d’AssessFirst. PollBench ne s’occupe pas seulement de mesurer la satisfaction des candidats mais aussi de la satisfaction des collaborateurs. 

Les équipes Recrutement doivent permettre aux candidats d’auto-évaluer leurs compétences, talents et fit culturel (en Anglais)

Capture d’écran 2014-12-10 à 10.56.52Par Jessica Miller-Merrell sur Talent Circles.
Pendant des années, des assessments ont été utilisés dans le processus de recrutement de certaines organisations pour déterminer s’il y avait ou non un bon « fit » avec un candidat. Mais ces évaluations unilatérales ne tiennent plus la route aujourd’hui. On est tous d’accord  pour dire que pourvoir un poste ça tient autant à trouver un candidat qui se sente à sa place dans l’entreprise qu’à embaucher des managers qui sélectionneront la bonne personne, pourtant la plupart des entreprises se contentent d’une partie seulement de l’équation.

Jennifer Boukris

Riche d'un parcours atypique qui l'a menée du spectacle vivant aux Ressources Humaines, Jennifer a choisi de se consacrer aux enjeux des RH 2.0, du Recrutement Innovant et du Marketing Employeur. Elle travaille chez #rmstouch en tant Chef de projet Evénementiel et Marketing, et co-organise notamment #rmsconf (recrutement mobile & social conférence > www.rmsconf.com) à Paris et à Lyon.

Les derniers articles par Jennifer Boukris