Après un check up de printemps bien mérité sur nos pratiques, je vous propose aujourd’hui de partir en mode sourcing préhistorique.
L’autre jour je suis tombée sur un article qui parlait de paléo diet (genre manger comme le faisait nos ancêtres il y a 2 millions d’années). L’idée de base c’est que notre alimentation actuelle ne serait pas en phase avec nos corps et leurs métabolismes.
Je ne suis pas du tout branchée régime mais l’alimentation fait clairement partie de mes sujets de prédilection alors j’ai creusé un peu, par curiosité.
Je ne vais pas rentrer dans les détails, et même si je suis d’accord que bon nombre d’entre nous n’ont pas une alimentation optimale, clairement le paléo, c’est pas pour moi (je suis végétarienne donc en gros si je suis le truc il me reste les légumes et les graines… ça fait un peu lég pour ne pas mourrir de faim, et d’ennui !).

Mais cette idée de revenir à la base de la base de l’alimentation de l’Humanité m’a amené à faire le parallèle avec l’Histoire du Recrutement et notamment du Sourcing.

On faisait comment au « tout début » ?

Alors si vous aussi vous êtes curieux·se et que vous aimez les challenges, je vous invite à me suivre dans le défi suivant : passer en mode paléo sourcing !
3 jours, 1 semaine, 2 ans ? À vous de voir, mais tentez le coup, il y a sans aucun doute de belles découvertes à faire…

Quand Internet n’existait pas

Comme dirait Aznavour je vous parle d’un temps que les moins de… ok. Mais concrètement comment on faisait avant Internet, les jobboards, les réseaux sociaux ?
On utilisait le téléphone, en effet, tout simplement.
Le monde a changé, certes, mais les bases demeurent les bases.
Aujourd’hui le téléphone est surtout devenu un canal pour contacter les candidats, mais pas nécessairement un outil de sourcing pur.
Mais pour quelles raisons au final ?telephone ancien rouge

Et si vous mettiez votre navigateur en jachère deux minutes pour prendre le temps de contacter des personnes clés de votre réseau ? Vous savez, ceux qui peuvent vous aider à vous mettre en relation avec votre cible, voire la sourcer pour vous !
Soyons honnêtes, on prend très rarement le temps de « prendre des nouvelles » des personnes de notre vivier. Sans être obligé·e de rentrer dans le sujet de la grand-mère et des prochaines vacances mais prendre le temps de faire un vrai point sur l’état d’avancement des projets pro de cette personne. Sincèrement.
Il y a fort à parier que la personne s’intéresse à votre actualité pro en retour et, qui sait, peut-être vous apporter des idées (ou plus) pour trouver des solutions à ce poste sur lequel vous ramez depuis des semaines…

Le téléphone est indiscutablement un fondamental du recrutement, et a fortiori du sourcing. Ne sous-estimez pas l’impact que ce type d’interaction peut générer tant cela vous différencie de vos concurrents.

À vos archives !

???
Oui vous savez vos piles de CV qui traînent encore au fond de vos tiroirs et dans cette armoire derrière vous. De toutes façons, RGPD oblige, vous allez devoir vous en débarrasser le plus vite possible si ça n’est pas déjà fait. Alors autant y jeter un dernier coup d’oeil avant la déchiqueteuse au fond du couloir. Que vous ayez rencontré cette personne ou pas, arrive un moment où clairement ça devient compliqué de se rappeler de tous les candidats, de leur parcours, de leurs motivations, projets etc. Et si vous aviez des trésors cachés qui n’attendent que vous dans la pile disgracieuse des « Non » d’une autre époque ?

une pile de papiers

Et il en va de même pour votre ATS. Vous savez ce truc horrible, mal fait et qui ne sert à rien que votre hiérarchie (ou le process) vous impose. Oui les ATS sont toujours accablés de tous les torts du monde – et pourtant…ce sont souvent des cavernes d’Alibaba  trop souvent inexploitées.
Est-ce que clairement vous l’utilisez ? Et si oui, de manière réellement optimale ?
L’idée ici n’est pas de savoir si votre ATS est adapté, performant ou même bien qualifié mais juste : est-ce que vous en tirer réellement le maximum ?
Parce qu’on découvre très souvent des infos incroyables dans ces trucs-là, récents ou plus anciens, voire carrément datés (piqure de rappel RGPD au passage) mais il y a de l’info, certainement plus quali que ce qu’on pourrait penser.
Relevez vos manches et allez farfouiner deux minutes dans les entrailles de la bête… la solution est encore une fois peut-être juste sous vos yeux….

On the road again…

On le répétera jamais assez, recruter n’est pas un métier cantonné au bureau. Vous pouvez bien sûr rencontrer des pairs et chopper au passage de supers idées mais surtout et avant tout rencontrer de potentiels candidats ! Vous connaissez notre approche chez #rmstouch orientée Sourcing Spirit et donc que « Sourcing is everywhere« .
Aller rencontrer les candidats sur le terrain, sur leur terrain c’est s’intéresser réellement à leurs problématiques et rester connecté·e à la réalité du terrain ici et maintenant.

Encore une fois peu nombreux sont ceux qui prennent le temps d’aller à la rencontre de candidats in situ. Pourtant c’est une fois de plus une occasion en or de se démarquer (et de développer un réseau solide sur le long terme !).
Je ne parle pas de partir sur un salon pro en mode cannibale chasseur de primes mais bien de prendre le temps d’échanger simplement autour des enjeux professionnels et des évolutions du métier sur lequel vous recrutez.
Faire une veille de terrain finalement.

chantier de construction

Je vous souhaite un joyeux printemps plein de créativité et de belles rencontres. Rappelez-vous que parfois la meilleurs stratégie est « back to basics« .
Accordez-vous le temps de décrocher de votre écran d’ordinateur et laissez-vous surprendre par l’efficacité des fondamentaux à la base de notre job 😉

Crédits photos : Pixabay, Librestock, Shutterstock, Pexels

Sophie Guenat
Suivez-moi !

Sophie Guenat

Geekette enthousiaste & passionnée de relations humaines, Sophie a eu l’occasion d’intervenir sur des missions très variées, principalement à l’international.
Aujourd’hui Agent Spécial chez #rmstouch, elle met à profit son énergie et son sens du service auprès des entreprises, cabinets, institutions & écoles afin de promouvoir le recrutement de demain et les accompagner dans cette évolution.
Nom de code : @sophilantropy
Ce message s’autodétruira dans 10, 9, 8, …
Sophie Guenat
Suivez-moi !

Les derniers articles par Sophie Guenat