SmartSearch est un outil que j’ai découvert sur Facebook en lisant les actualités partagées sur la page de la société Multiposting. En résumé, Multiposting annonçait que SmartSearch était lauréat de la catégorie « Big Data » du concours mondial de l’innovation.

Alors forcément j’ai voulu en savoir plus sur ce fameux produit qui fait parler de lui avant même d’être commercialisé. Le meilleur moyen pour ça c’était de rencontrer Simon Bouchez, le Directeur Général de Multiposting. Un jeune cadre au parcours plutôt exceptionnel puisqu’il a commencé comme stagiaire dans cette même société !

 

Bonjour Simon, avant toute chose, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur la société Multiposting ?

Nous avons créé Multiposting il y a environ 5 ans. Au départ, notre idée était de proposer aux recruteurs une solution simple pour diffuser leurs offres d’emploi et de stage en un clic vers tous les canaux web disponibles (Plus de 650 job boards, 3 000 écoles et les réseaux sociaux) et de pouvoir ensuite mesurer la performance des différents sites utilisés pour affiner leur stratégie de recrutement.

Nous avons visiblement répondu à un réel besoin puisque qu’aujourd’hui Multiposting c’est:

  • 80 collaborateurs dont environ 1/3 de développeurs;
  • Plus de 1 000 clients dont 34 sociétés du CAC 40 et les principaux acteurs du staffing;
  • Plus de 25 millions d’offres diffusées depuis la création dans plus de 50 pays.

Forts de ce succès, nous avons élargi notre offre en proposant des solutions de sourcing innovantes en plus de la multi-diffusion. On peut notamment citer Multisearch, qui permet de rechercher des profils sur l’ensemble des sources en ligne (gratuites et payantes) depuis une interface unique.

Nous sommes en effet convaincus que le sourcing a besoin de technologies innovantes et efficaces pour continuer à se développer dans les entreprises.

 Multisearch

 

Vous avez récemment participé au concours mondial de l’innovation dans la catégorie « Big Data ».  C’est un peu le buzz word du moment, si tu devais le définir en quelques lignes ?

Le Big Data est effectivement un terme un peu « tarte à la crème » qui englobe beaucoup de thèmes et surtout de nombreuses technologies différentes.

En deux mots, le Big Data, ce sont des technologies qui permettent de :

  • Identifier des sources de données sur le web ;
  • Collecter ces données et les regrouper dans une base unique ;
  • Traiter les données pour leur donner un sens.

Enfin, et c’est souvent le plus complexe, le Big Data c’est surtout proposer des applications utilisables par tout le monde permettant de se servir de ces données.

 

Votre produit SmartSearch est lauréat de sa catégorie, tu peux nous en dire plus sur cette nouveauté ?

Le projet SmartSearch a pour objectif (à la fois simple et très ambitieux) de développer un moteur de recherche innovant, nouvelle source d’information sur le marché de l’emploi pour les recruteurs, les candidats et les décideurs.

Il permettra en effet de coupler les données publiques sur l’emploi (Insee, Pôle Emploi, Etalab, etc.) avec les données liées à l’emploi disponibles sur le web (offres d’emploi, profils, etc.).

 

Concrètement quel est l’intérêt d’un tel produit pour un recruteur ? Et pour un décideur public ?

Voilà quelques exemples d’applications de Smartsearch:

  • Permettre à un recruteur d’identifier les 5 sites d’emploi et les 25 écoles les plus pertinents pour recruter un Contrôleur de Gestion en région Rhones-Alpes;
  • Permettre à un jeune diplômé en agronomie de connaître les villes de France dans lesquelles ses compétences sont les plus recherchées par les entreprises;
  • Permettre à une université d’identifier les filières en pénurie de main d’oeuvre dans son bassin d’emploi pour adapter les formations qu’elle propose aux besoins des entreprises.

L’idée est de proposer un outil simple répondant à des besoins très concrets des différents acteurs du marché de l’emploi.

SmartSearch

 

Vous empochez 200 000 euros pour cette première étape, comment allez-vous utiliser cet argent ?

Cette aide est destinée à nous permettre d’augmenter les ressources dédiées à la R&D autour du Big Data et surtout d’accélérer la sortie d’une première version de l’application Smartsearch dans les prochains mois. Au delà de l’aide financière, être lauréat de ce concours récompense aussi la qualité de nos équipes techniques et notre faculté à apporter des idées et de l’innovation sur le marché de l’emploi.

 

La prochaine étape c’est 2 millions d’euros si je ne me trompe pas. Qu’est-ce qui se passe si vous allez jusque là ?

Pour le moment, nous avons réussi à passer la première étape et c’est déjà une vraie satisfaction pour Multiposting ! Nous avons une feuille de route et des objectifs à atteindre pour envisager la seconde partie du concours et nous allons bien entendu tout mettre en œuvre pour y parvenir.

Obtenir la seconde enveloppe voudrait dire 2 choses :

  • Le projet Smartsearch sera sorti et utilisé par nos clients
  • Un déploiement à l’échelle mondiale sera en route

 

Et sinon, ça fait quoi de pitcher à Matignon ?

C’est d’abord une grande fierté et un honneur ! Il est toujours intéressant et stimulant d’avoir l’occasion de présenter ses projets devants un collège de ministres et hauts dirigeants de grandes entreprises.  Le contexte est bien sûr assez solennel mais cela montre que les start-up françaises peuvent intéresser les plus hautes instances. Quand on voit la qualité des projets présentés cela donne beaucoup de motivation pour encore accentuer notre développement.

 

Merci Simon !

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement ou le marketing employeur ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr

Crédit Photo Shutterstock : « Flat Vector »

Pierre-Gaël Pasquiou

Pierre-Gaël travaille chez #rmstouch en tant que Responsable Partenariats et Business Development. Il forme également les BAIP des Universités et des Ecoles dans le cadre de l’utilisation des médias sociaux pour l’insertion professionnelle.