Bonjour Nicolas, pouvez-vous nous dire comment est né Talao ?

Talao a été créée en février 2018, nous sommes 3 cofondateurs : Denis Lafont-Trevisan, Thierry Thevenet et moi-même. Nous sommes partis du constat que la relation au contrat de travail est en train de vivre une profonde révolution. Regardez notamment la croissance rapide que connait le freelancing. D’un côté, les talents, indépendants mais aussi salariés, aspirent à toujours plus de liberté et d’indépendance. De l’autre côté, les entreprises doivent se réinventer en permanence pour attirer et retenir les meilleurs. Mais pour de nombreux métiers cela a souvent lieu dans un contexte de forte pénurie. Dans ce monde où l’identification des compétences est un enjeu majeur, il est devenu crucial de disposer d’un CV certifié.

Logo Talao

 

Ce projet possède-t-il une philosophie particulière ?

Talao utilise la blockchain publique Ethereum et le protocole qu’elle a développé pour proposer la première application métier de certification des données professionnelles. Cette application permet de garantir l’authenticité des informations qui figurent dans un CV. Elle redonne à chacun la propriété et le contrôle de ses données professionnelles. On peut parler de CV enrichi grâce à la Blockchain. Pour un talent, qu’il soit salarié ou indépendant, gérer sa « réputation professionnelle » est essentiel pour sa carrière.

La solution Talao est ainsi un des tout premiers cas d’usage concret des blockchains publiques. C’est aussi pour la France, et plus largement l’Europe, l’occasion de montrer son savoir-faire et son intention de jouer un rôle majeur dans cette nouvelle révolution numérique.

Cryptomonnaie Ethereum

 

Un CV Blockchain, ça fonctionne comment exactement ?

Avec l’application Talao, les talents, qu’ils soient salariés ou indépendants, peuvent créer sur la blockchain leur propre espace de stockage et de partage de leurs données professionnelles : identité, diplômes, formations, expériences et compétences, informations légales, etc. Cet espace leur appartient. Ils choisissent eux-mêmes les informations qu’ils souhaitent y mettre, rendant la solution conforme à la réglementation RGPD. Ils peuvent crypter certaines informations pour des raisons de confidentialité. Et ils peuvent associer à chaque information un certificat vérifiable et infalsifiable qui vient prouver son authenticité. Ces certificats sont émis par des organisations de confiance (employeurs, clients, écoles et universités, etc.) et sont stockés sur la Blockchain dans l’espace du talent. Par exemple, un consultant indépendant peut demander à son client de lui émettre, à l’issue d’une mission, un certificat sur la blockchain. C’est lui qui viendra attester du contenu et de la durée de la mission. Mais surtout, il garantit les compétences mises en œuvre et le niveau de satisfaction de ce client.

Certificat Blockchain

 

Pour convaincre un client d’utiliser les CV Blockchain, vous lui dites quoi ?

Talao diffuse sa solution via les entreprises. En effet, pour attirer et fidéliser les meilleurs talents la plupart des entreprises travaillent déjà sur l’expérience collaborateur et sur le développement de leur employabilité.

Talao leur propose d’aller plus loin. Puisque les talents, salariés et indépendants, sont de toute façon mobiles et volatiles, pourquoi ne pas leur donner les outils pour gérer cette mobilité, et en faire un véritable atout. En proposant à leurs collaborateurs internes et externes de certifier sur la Blockchain leurs expériences et leurs compétences. Ainsi, les entreprises leur apportent une nouvelle proposition de valeur : enrichir leur réputation professionnelle. C’est pour elles l’occasion de développer leur marque employeur, respectueuse des données des collaborateurs et favorisant leur employabilité.

Par ailleurs, se fier aux informations d’un “CV Blockchain” permet de diminuer les cycles de recrutement. Plus encore, cela permet la vérification des références et des documents légaux. Rien de mieux pour limiter le risque d’erreur de recrutement lié aux mauvaises informations !

CV Blockchain

 

Nicolas, pouvez-vous nous en dire plus sur votre équipe ?

Avec Denis et Thierry nous avons plusieurs expériences d’entrepreneurs avant Talao. Nous connaissons bien le monde du freelancing et du service. Nous avons en effet été pionniers au début de l’Internet, et nous sommes persuadés que la Blockchain va permettre l’émergence de modèles véritablement décentralisés. C’est d’ailleurs une des promesses qu’Internet n’a pas tenu. En outre, nous avons la chance d’être très bien entourés. En effet nous comptons parmi nos conseillers comme Luc Julia, Directeur de l’Innovation chez Samsung, ou encore Gaspard Koenig, qui défend ardemment le droit de propriété privée des données personnelles.

 

Quel budget faut-il prévoir et comment se passe l’implantation de votre solution ?

Les entreprises payent un abonnement mensuel pour utiliser le module de certification sur la Blockchain et l’ouverture du « CV Blockchain » pour leurs talents internes et externes.

L’implémentation de la solution Talao de certification des données professionnelles chez un client est très rapide. L’entreprise doit définir son processus de certification et son modèle de certificat.

Certificat

 

Quels est votre ambition pour les années à venir ?

Notre ambition est de devenir la solution de référence pour la certification des données professionnelles. Et nous voulons être compatible avec l’ensemble des solutions de gestion des Ressources Humaines et de gestion des Ressources externes.

La référence pour le CV

 

Vous avez choisi de financer votre projet par une ICO, qu’est-ce que c’est et quel est votre expérience ?

Le protocole développé par Talao s’appuie sur un token (« jeton ») émis sur la Blockchain. C’est un code informatique qui permet de bénéficier du service. Concrètement ce token sert de clé d’activation pour un talent qui souhaite ouvrir un CV Blockchain. Une ICO (Initial Coin Offering) consiste à pré-vendre ces tokens à de futurs utilisateurs ou à des investisseurs pour financer le développement de la solution. Nous avons clôturé la première partie de notre ICO en juillet 2018, ce qui nous a permis de réaliser la 1ère version de notre solution.

Blockchain ICO

 

Avant de nous quitter, avez-vous un dernier message à faire passer ?

Pour un talent, ouvrir un « CV Blockchain » c’est bien plus que créer son profil sur un site Internet ou un réseau social. C’est créer son propre espace de stockage et de partage de ses données professionnelles, valable à vie. Cet espace est lié à son compte sur la Blockchain, donc il lui appartient complètement. Il est évidemment le seul à en détenir le code d’accès. C’est une expérience nouvelle, accessible à tout le monde, qui ne nécessite pas de connaître la Blockchain mais qui montre concrètement tout l’intérêt de cette technologie. Pour se lancer il suffit de se connecter à https://freedapp.io/fr/

Votre CV ne sera vraiment pas comme les autres !

CV exceptionnel

 

Crédit photos : Talao, unsplash, pixabay, pexels

Frédéric Cambecèdes
Suivez-moi

Frédéric Cambecèdes

Propulseur d'entrepreneurs et de managers
Après 22 ans dans l'industrie à des postes à responsabilité, son projet professionnel s'est orienté vers le développement d'entreprises qui recherchent croissance et innovation.
Il est aujourd'hui actif dans l'accélération d'entreprises, la stratégie, l'accompagnement et le capital-investissement.
Frédéric Cambecèdes
Suivez-moi