Il y a encore quelques années, pour des acteurs de l’enseignement supérieur, se lancer sur Twitter relevait du gadget pas vraiment utile. Aujourd’hui les Ecoles et Universités y sont presque toutes et utilisent ce canal comme un moyen de communication. Si vous fouillez un peu sur Google, vous trouverez d’ailleurs très facilement des classements des écoles et des universités réalisés en fonction de leur activité sur Twitter.

Lorsque l’on parle parle de Twitter, on dit souvent qu’il s’agit d’un média social. Il y a donc bien les deux mots « Média » et « Social ». J’ai tendance à trouver que le côté « Social » est justement trop souvent mis de côté par les services de communication qui préfèrent partager des articles sans vraiment échanger avec d’autres acteurs de leur éco-système. Un critère que l’on devrait d’ailleurs rajouter aux nombreux classements qui se contentent de comparer le nombre d’abonnés ou encore le ratio entre following (abonnement) et followers (abonnés). Je tiens tout de même à souligner que mesurer ce type de critère relève d’un travail de fourmi, à moins de s’équiper d’un outil qui est capable de le faire tout seul, comme c’est par exemple le cas de Twtrland.

Ce que je trouve particulièrement intéressant sur Twitter, c’est justement ce côté social. Un aspect de l’outil qui pourrait parfaitement correspondre aux besoins des équipes qui gèrent les relations avec les entreprises dans les Ecoles et Universités.

Je m’explique :

 

Un outil pour nouer des relations

Twitter est un fantastique facilitateur d’échanges entre les gens. Je ne vais pas les citer dans ce billet, mais je connais de nombreux recruteurs qui sont plus facilement joignables via ce canal que par leur boîte mail. A l’origine, Twitter a justement été construit de manière à se positionner comme un espace social pour échanger des messages, un peu comme des SMS mais en ligne.

Le fait que l’on soit limité à un certain nombre de caractères (140 pour être exact) permet d’aller à l’essentiel et ainsi d’éviter des introductions et des chaleureux remerciements qui n’en terminent plus. Et puis, il y a ce côté un peu geek et informel qui fait que l’on voit Twitter très différemment de cette boîte mail professionnelle qui semble ne jamais vouloir se désemplir. D’autant plus que l’on est rarement prévenu d’une mauvaise nouvelle via Twitter, il est donc aisé de le consulter dans le métro, pendant une pause, une réunion qui s’éternise, etc.

Moi-même j’ai rencontré beaucoup de personnes, avec lesquelles je travaille aujourd’hui, via ce canal. J’ai des échanges réguliers avec des personnes que je rencontre parfois pour la première fois au bout de quelques années, persuadé de les avoir déjà vues en vrai.

Groupe de personnes

 

Les entreprises sont déjà sur Twitter, leurs recruteurs aussi !

Je ne vais pas vous apprendre que les entreprises sont déjà sur Twitter, ce n’est un secret pour personne depuis déjà plusieurs années. Cependant, il faut tout de même souligner que les entreprises sont nombreuses à disposer d’un compte « Carrières », « Recrutement », « Jobs », « Campus », etc. Des comptes animés par des personnes qui n’attendent justement qu’une seule chose : échanger avec d’autres interlocuteurs twittos (personnes qui utilisent Twitter) que ce soit des candidats, mais également des représentants d’écoles ou d’universités. Vous remarquez d’ailleurs que ces personnes disposent souvent elles-mêmes également d’un compte où elles partagent en leur propre nom.

M6 campus Twitter

Kronenbourg Twitter

Certaines entreprises ont une stratégie de référencement d’offres, et partagent donc (souvent de manière automatique) leurs offres d’emploi. D’autres misent sur une stratégie plus axée sur la marque employeur et partagent donc des actualités, des conseils aux candidats, des vidéos métiers, etc. Il y a aussi celles qui combinent les deux, comme c’est le cas par exemple du compte de M6 Campus, co-animé par Katia et Emilie. Personnellement j’ai plutôt tendance à conseiller d’utiliser Twitter de cette dernière manière, comme un outil pour échanger et déclencher des interactions, plutôt que pour partager uniquement des annonces. Mais chacun reste libre de faire ce qu’il veut.

 

Comment se lancer ?

Il suffit de créer votre compte, de mettre une photo, de bien remplir votre mini bio et le tour est presque joué. L’important étant de bien préciser ce que vous faites et ce sur quoi vous partagez, afin de permettre aux twittos qui consultent votre compte de savoir si c’est pertinent ou non pour eux de vous suivre. Vous pouvez également mettre une belle image en couverture (ou cover) afin de rendre votre profil plus agréable à visiter, c’est aussi un bon endroit pour communiquer sur un événement, une opération, etc.

Profil Twitter

La chose qui vous prendra le plus de temps au début va être d’identifier les interlocuteurs qui vous intéressent. Afin de vous faciliter la tâche et de gagner des heures de recherches, vous trouverez des annuaires de comptes Twitter Carrières, Marque Employeur et cabinets de recrutement en cliquant juste ici : http://rmsnews.com/annuaires/

Après, il ne vous reste plus qu’à faire comme vous avez l’habitude de faire avec votre téléphone et de contacter les personnes qui vous intéressent. Il va bien entendu falloir se familiariser avec le vocabulaire, mais vous apprécierez vite de pouvoir frimer devant vos collègues à la machine à café. 😉

 

Comment trouver de l’information ?

Twitter dispose d’un moteur de recherche relativement simple qui permet de trouver des personnes, des photos, des vidéos ou des actualités. En utilisant les mots clés qui vous intéressent, vous trouverez rapidement ce que vous cherchez.

Twitter Recherche

 

Comment partager de l’information ?

Vous pouvez partager de nombreuses choses, à vous de définir votre ligne éditoriale et donc de décider ce que vous souhaitez poster sur Twitter. Vous pouvez partager des articles, mais également des photos, des annonces que vous trouvez intéressantes, etc.

Il ne faut surtout pas hésiter à agrémenter vos tweets (messages) de « hashtags » (ou mots dièse en français) symbolisé par un « # ». Ces fameux hashtags permettent aux autres utilisateurs de tomber plus facilement sur les messages que vous partagez. Il est également possible de citer d’autres interlocuteurs de manière à les interpeler et les inviter à lire votre tweet.

Partager infos Twitter

Arriver sur Twitter c’est un peu comme atterrir dans un pays dans lequel on ne parle pas la langue. Au début on ne comprend pas grand chose, puis petit à petit on commence à repérer quelques mots qui reviennent souvent, jusqu’au jour où l’on devient bilingue. Pour les néophytes, cette comparaison est tout de même exagérée. Vous apprendrez bien entendu beaucoup plus facilement à utiliser Twitter qu’à parler Chinois !

Vous allez très certainement avoir l’impression qu’il y a beaucoup trop de tweets pour pouvoir lire la majorité des messages qui sont partagés. Rassurez-vous, personne ne lit la totalité des tweets qui passent, et heureusement !

 

Crédit Photos : Shutterstock « Twitter sur tablette« , « Groupe de personnes« 

Pierre-Gaël Pasquiou

Pierre-Gaël travaille chez #rmstouch en tant que Responsable Partenariats et Business Development. Il forme également les BAIP des Universités et des Ecoles dans le cadre de l’utilisation des médias sociaux pour l’insertion professionnelle.